Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 09:00
Comment or no comment ?

Et vous qu'en pensez-vous ?

Quand j'ai ouvert ce premier blog, j'ignorais tout de ce qui m'attendait sur la Toile. Je pensais juste tester un nouvel outil de communication et ouvrir un espace qui soit une bulle salutaire et sans conséquences dans la grisaille chaotique de mon quotidien. J'avais aussi l'illusion qu'il me servirait de lien avec quelques uns de mes proches utilisant ces nouveaux outils et c'est tout.

J'avais choisi cette plateforme pour le bon compromis entre une présentation adaptable et une prise en mains facile. Je n'étais pas armée pour lutter contre certaines pratiques commerciales encourageant le "bloging" quelquefois jusqu'à l'addiction. A l'époque, pour développer la fréquentation sur les blogs, il leur fallait notamment susciter le dépôt de commentaires. Avoir une bonne note de blogrank permettait sur les blogs gratuits d'accéder à une bien meilleure capacité de stockage et à d'autres options que celles de la formule basique.

J'ai vite pris mes distances. D'ailleurs, je ne me suis aperçue qu'avec retard que je bénéficiais de ces avantages. C'était avant que la publicité qui finançait cette offre de gratuité ne devienne trop envahissante.

Ce classement a fort heureusement disparu avant même le grand changement d'Overblog.

Depuis, il est vrai, le développement d'autres réseaux sociaux et de modes d'expression encore plus expéditifs ont favorisé les like et autres joyeusetés.

Je reviendrai sans doute formuler ici quelques unes de mes réflexions sur la pratique de commenter. Tiens, il n'y a pas de mot dans la langue pour dire cette pratique de déposer et d'échanger par des commentaires. Étrange, non ?

Aujourd'hui, mon propos est plus immédiat.

Ayant décoché l'autorisation de mettre des commentaires sur le billet qui présente mes autres blogs, sans autre action de modification sur le paramétrage des commentaires, mes visiteurs d'hier n'ont pas trouvé le formulaire permettant de déposer des commentaires.

J'espère que mon nouveau paramétrage rétablit les choses. Je rappelle que pour tout un tas de raisons qui ont évolué au fil du temps, les commentaires sont systématiquement modérés.

Ce qui implique que vos commentaires paraissent souvent avec un décalage de quelques heures, car je me refuse à céder au tout tout de suite et à la connection permanente et sur tous supports. Je continue à privilégier une vie sans Internet, sans minimiser l'importance de certains partages à travers mes blogs et les vôtres.

Doit-on parler d'amitié ?

Amitié virtuelle certainement pas. Si le Web a dématérialisé les échanges, les outils sont bien réels (demandez à ceux dont l'ordi ou le smartphone tombe en panne) et de part et d'autre de la Toile, ce sont de vraies personnes bien réelles, qui aiment ou n'aiment pas, rient ou pleurent, respirent, dorment, mangent, boivent, ... vivent ...

Amitié ? J'ai une définition très restrictive de ce sentiment partagé et je compte mes amis sur les doigts de la main, allez, des deux mains en desserrant un peu.

Les autres mots pour désigner la sympathie durable qui lie deux ou plusieurs personnes ont vu leur sens perverti ou dévalué ou distordu vers d'autres sens

camaraderie ; copinage ; fraternité ...

à suivre ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamazerty 28/07/2016 14:58

oh lala, commentons, commentons!!!!!(enfin, tant qu'on a quelque chose à dire)....fut un temps où on recevait la réponse d e nos coms dans notre boite mail, c'était bien, c'était presque une conversation "en direct"...maintenant, selon les plate-forme, soit on n'est plus prévenu d'une réponse éventuelle et il faut retourner scruter le coms sur le blog où on a laissé une réponse, dans l'attente d'une réponse à notre réponse (tu me suis?) soit on reçoit, comme souvent chez OB, un mail indiquant "réponse à votre commentaire" , on va lire et on s'aperçoit que non, pas de réponse,c'était juste une alerte pour retourner sur OB...."Brefle",fut un temps où aller sur les blogs permettait un pseudo dialogue, il n'est plus, les blogs sont d e plus en plus des territoires virtuels et les échanges de moins en moins...humains.....deux monologues (dix...vingt...trente....)font ils un dialogue?voila où j'en suis de mon rapport à l'acte d e bloguer....quant à l'acte d'écrire (aussi sur un blog) c'est quoi qu'on en dise un acte solitaire , certes dans l'espoir d'être lu par le plus grand nombre....curieux sens et contre sens....je rejoins Jill Bill, et te rejoins aussi, l'amitié sur le net est une foutaise, au mieux un rapprochement d'idées ou/et d e passe-temps...tant qu'on ne rencontre pas l'autre dans sa réalité et qu'on ne continue pas une relation dans le temps le terme d'amitié est lui aussi...uniquement virtuel....

Enfin (et blabla bla) je finis ici en répondant à ton com sur démocratie et votes, la loi légalise , elle ne moralise pas...sinon, elle évoluerait tout le temps mais selon quels critères dictés par quoi ou qui?????bien que parfois la loi soit aussi morale ce n'est pas son but....et donc vox populi vox dei comme dirait l'autre,et oui le vote démocratique révèle nos failles...ah mais sinon quoi?????et comment?????ce sont des questions que je me pose aussi,mai je ne trouve pas de réponse
après ce long com je m'en vais incessamment sous peu en vacances, j'espère ne pas t'avoir trop saoulée...Laisse les commentaires ouverts, veux tu?

Jeanne Fadosi 28/07/2016 18:00

oui je vais laisser les commentaires ouverts. Du moins pour les articles pas trop vieux. ton com mériterait une plus longue réponse mais là tout de suite je suis pressée par le temps bises et grand merci
ps OB t'inonde de mel quand tu autorise à être averti de la réponse. Mais depuis quelques temps le mel précise nouveau commentaire ou réponse à votre commentaire. Ce n'est pas encore toujours au point mais cela progresse

jill bill 28/07/2016 12:43

Depuis l'ère de l'ordi et du net nos vies en ont une double, blog, FB etc... amitiés virtuelles, on le dit, parfois il arrive qu'on rencontre un "aminaute" pour de vrai... car ce ne sont pas des robots derrière tout cela... je t'en serre cinq aussi Jeanne, bises

Jeanne Fadosi 28/07/2016 12:54

et moi de même, même si je ne te connais pas "en vrai".

eMmA MessanA 28/07/2016 11:33

Je prends tes deux mains et les serre pour te souhaiter une belle journée.
eMmA

Jeanne Fadosi 28/07/2016 12:03

merci eMmA je l'accepte chaleureusement et pense fort à toi

Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères