Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 06:30

 

En France, c'est traditionnellement la Toussaint.

Le lendemain est le jour des morts. Mais comme ce n'est pas un jour férié, sauf quand il tombe un dimanche, les gens ont depuis longtemps pris l'habitude de s'occuper des visites aux morts le 1er novembre.

 

Je n'ai pas besoin de me rendre physiquement sur les tombes pour y penser, mais ce rituel à date fixe permettait de rencontrer d'anciens voisins, d'anciens amis, en pointillés.

 

Je n'aime pas rouler ces week ends de Toussaint ou d'una autre fête, qui coïncident avec des vacances, des transhumances, et le souvenirs de pertes stupides sur la route.

La route, en dépit de ses défauts, de sa surcharge, de sa pollution et de ses encombrements, est devenue plus sûre que dans mon enfance et ma jeunesse. Mais j'ai toujours cette appréhension.

Alors je vais aux cimetières un peu avant, un peu après ... rencontrant à l'occasion de rares personnes qui font comme moi.

 

Le 1er novembre. c'est aussi la date de la mort de mon frère aîné. La camarde l'a choisi ce jour-là alors qu'il était malade depuis de longs mois. 

Je pense à ma soeur aussi, qui voulait reposer dans un petit cimetière de montagne, mais si loin que je ne peux faire le trajet.

 

Le jeudi précédent, je suis allée au plus près, un immense cimetière parisien aux portes de la capitale. A l'heure du déjeuner.

Il y avait d'autres visiteurs.

 

 

allee-des-pensees---reduc1.JPG

allée des pensées, dans un cimetière de campagne

.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 03/12/2014 10:06

Petite, j'allais sur la tombe de mon petit-grand-frère au Père Lachaise.... aujourd'hui, j'y retrouve mes parents, mon frère aîné, l'épouse de mon plus jeune frère... c'est toujours émouvant, même
si je pense à eux chaque jour.

Merci pour ce partage, Jeanne.
Passe une douce journée.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 12:01



C'est un cimetière que je connaissais bien car mon Parrain et ma Marraine habitaient à côté. Sans but précis, nous y faisions des promenades le dimanche. Mais ils n'y sont pas. 


bises



mansfield 23/11/2014 20:43

Les cimetières sont des endroits où la mort n'est pas si triste, ils nous offrent des films en couleur qui défilent dans nos têtes, et ça fait du bien aussi!

Jeanne Fadosi 24/11/2014 10:08



tout dépend de l'état des cimetières et de l'époque où on les visite. Cette année, avec le temps doux de novembre, ils sont encore bien fleuris



jill bill 23/11/2014 08:46

J'ai de la "chance" nos morts sont dans notre ville, d'autres à Bruxelles exhumés depuis longtemps, Matti est à 30 km, c'est n'est pas loin, alors oui nous fleurissons et entretenons ces tombes,
bien sûr, nos pensées leur vont à l'année.... Merci Jeanne

Jeanne Fadosi 24/11/2014 09:59



Si l'on peut dire en effet. Les plus proches sont à 60 kilomètres, la plus lointaine à 6 ou 700 kilomètres. c'est aussi qu'il y a plusieurs lieux.


Un changement d'emploi du temps m'a contraint à modifier mes déplacements et à les limiter. Du coup hier, j'ai planté des pensées que j'avais prévu ailleurs. Une manière aussi d'y penser plus
concrète peut-être



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères