Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 22:38

~ Billet 45 ~  (ex catégorie poésie)

Errances sur la palette des couleurs, sur une suggestion de La Récréa - Bigornette, pour ses parchemins :


batons de pastels secs2

batons de pastels secs

Flamboyance de la couleur adoucie par le trait des silhouettes de Tofoli, si humaines, si vivantes dans leur simplicité.

Raffinement de la couleur sublimant les objets et les bouquets et les jardins de Toutounov, sans cesse recomposées par sa palette en son art si précis.

Danse des couleurs sur les toiles de Mirò ou dans les images fractales,

Sous les spots de la piste de danse et sur l'écran de Fantasia

Et dans les yeux de l'enfant devant la toile de cinéma.

 

Toutounovbleuets

Bouquet de bleuets par  Toutounov : clic sur le bouquet pour accéder à son site

Complétude de la couleur qui s'irise en son spectre quand la pure lumière se frotte au sombre d'un ciel d'orage avant la pluie,

Arc-en-ciel sur ses lunettes quand le soleil y projette le reflet de ses larmes d'enfant,

Enfant qui n'y comprend rien à ce déluge de couleurs de feu et d'acier sur les pierres et le sable, sur les choses et les fleurs, sur les gens sans visages et sans yeux,

Pour ne plus voir.

arc-en-ciel1---reduc1.jpg

Blanc comme la somme de toutes les couleurs,

Blanc comme la paix, le voile de la mariée, l'habit de deuil en certains lieux, la porte du paradis dans l'imagerie des mythes

Blanc portant les mêmes symboles chez les frères ennemis qui désespèrent leurs enfants,

Leurs enfants qui riaient des couleurs de l'oiseau sur la branche, du papillon sur la fleur,

Leurs enfants qui riraient, qui riront encore, des couleurs de l'oiseau sur la branche.

Blanc et noir sur la toile qui enchantent les couleurs.

 

Noir comme le sang qui, chargé de déchets, purifie nos cellules et nous maintient en vie

Couleurs de la vie, couleurs de l'univers, couleurs d'harmonie,

Noir des abysses et noir de l'inconnu, porte aux fantasmes et aux terreurs injustifiées,

Porte aux haines imbéciles engendrant ces terreurs trop justifiées.

 

Mais noir le raffinement et l'élégance de la robe,

Noir le luxe de la tulipe, noire guirlande des mots sous la plume inspirée.

Jamais noir absolu, soit gris soit brun soit bleu, ou violet ou même rouge ou même feu

Noir de jais, jamais plus intense qu'avivé par le blanc de la lumière

 

Jaillissement des couleurs dans l'oeil du télescope qui scrute les étoiles

Mystère des couleurs sous le microscope traquant le minuscule.

Couleurs du vent, couleurs des sons, couleurs du temps,

Couleurs, coule heure, coule les heures, coule nos vies, couleurs de nos vies,

Couleurs de nos humeurs.

Apprivoiser leur beauté, modérer leur violence, chercher une harmonie.

 ail-rose-et-thym---reduc1.jpg

pastel sec sur pastel card janvier 2009 
La beauté des couleurs se trouve dans les choses de la vie quotidienne

Partager cet article

Repost0

commentaires

MaiRym 21/03/2009 23:59

Merci de ton passage "chez moi"
J'étais passée à côté de ton texte que je vais rajouter en commentaire à l'article :
http://auplaisirdemairym.over-blog.fr/article-27677398.html
Bon W.E. printanier
Myriam ou MaiRym

Jeanne Fadosi 22/03/2009 10:25


merci. bon dimanche à toi aussi


Violette La dame Mauve Mystica 05/02/2009 19:21

Belle carte, très réussie. Bonne soirée.
Violette

Jeanne Fadosi 06/02/2009 10:40


En tous cas, c'est du ressenti. Merci du compliment, cela me touche beaucoup


Robinson 27/01/2009 22:44

Les couleurs de ton texte: les couleurs de la vie!...Si la vie pouvait être d'or et d'azur, de vert d'orangé...de blanc pour la limpidité, pour la sincérité...et de noir pour le repos !Et le noir peut être beau, quand il affine une belle silhouette !...Mais il est souvent triste: c'est le sens qu'on lui donne... Mais j'aime la nuit...et ses bruits..

Jeanne Fadosi 28/01/2009 00:38



Oui, quand je m'éveille au milieu de la nuit, on peut entendre ce qui dans la journée est couvert par l'activité.



bataillou 26/01/2009 17:04

blanc l'oiseau de paix
blanc, symbole de pureté
noir,le linceul de la mort
noirs,les nuits sans lune quand plane la peur

Jeanne Fadosi 26/01/2009 19:00



Curieux, j'efface ma réponse initiale, OB a bien respecté ta mise en page. Les mots et leur rythme se font écho. merci



isabelle 25/01/2009 15:58

Je voulais juste te remercier de m'avoir présenté Toutounov, que, bien vite je suis allée découvrir.
Que de réfexions m'inspirent tes écrits..
Lou

Jeanne Fadosi 25/01/2009 16:49


La palette des couleurs de la vie se décline en un continuum aux infinies nuances. Des peintres aussi divers que Toutounov et Miro permettent autant d'interprétations du ou des mondes et de nos
imaginaires.


Bigornette 24/01/2009 18:10

J'ai beaucoup aimé ce texte... merci et bravo... tu fais un bel inventaire de toute la palette de la vie... bisous...

Jeanne Fadosi 25/01/2009 19:59


Merci à toi de m'accueillir en tes parchemins avec mon "trop" plein de mots et prend soin de toi.


fab 24/01/2009 16:25

rien n'est jamais blanc ou noir mais tout en nuances :-)
big bisous

Jeanne Fadosi 24/01/2009 16:59


et la gamme en est infiniement subtile. Merci


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères