Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 10:16

~ Billet 192 ~

Pour
le thème de la semaine de Dana : C'est la rentrée

 
Quest-ce qu'une rentrée ?
Quand la retraite a remisé les mots vacances et travail au placard.
Quand les plus fats vous classent dare dare au rang des ringuards,
Quand les plus faux vous disent déjà ! mais vous avez quel âge ?
Quand les envieux font Quelle chance de profiter du paysage.!
Quand les compatissants insistent, mais tu ne t'ennuies pas trop ?
Et quand tous en même temps vous sollicitent bien trop tôt..

La rentrée, c'est la lettre du percepteur,
La nuit allumer les radiateurs,
Le soir plus tôt allumer la lumière
Se soucier pour ses enfants,
Attendre les calendriers
De ses activités préférées.
Chorale, pastel,
conférences et cinéma.
Pour l'écriture c'est à toute heure,
La lecture le soir au coucher,
Et au milieu des nuits d'insomnie.

J'aurais  remonté le temps
Pour vous parler d'autres rentrées.
Mais toute une vie de premiers jours
Ne peuvent se résumer dans un billet.
De beaux souvenirs, d'autres terribles.
Chaque rentrée était une aventure
Où mille projets cotoyaient le mystère
D'un avenir entrouvert
Sur des contrées indociles.
Le temps est toujours devant soi
Un abîme de jours inconnus,
A cultiver dans ses instants
De fragiles bonheurs si fugaces,
Qu'il ne faut pas laisser échapper
Même la plus infime trace.
                     Jeanne Fadosi, dimanche 6 septembre 2009


pastels et main - reduc
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans lhebdo-des-casse-tête
commenter cet article

commentaires

Mahina 15/09/2009 18:52

Un bel atelier de peinture!!

Jeanne Fadosi 15/09/2009 19:09


Pour nous, c'est la rentrée mardi prochain ! Youpi !


☼♥ Lajemy ♥♪ 11/09/2009 20:31

je n'avais pas encore eu le temps de lire ton billet, il est très beau et plein d'émotion, bravodouce soirée à toi

Jeanne Fadosi 12/09/2009 10:48


Tu n'en es pas à la retraite, toi mais même si la campagne est contraignante, tu as cette chance d'y vivre. Ceux qui continuent à faire courageusement de l'élevage devraient tous pouvoir en vivre
décemment
Bises


MONIQUE 10/09/2009 23:28

Bonsoir Jeanne, pas de rentrée ok mais le travail est différent, à la maison il y a toujours à faire, et dehors le jardin et les animaux !!! heureuselent que je prends un peu de temps pour faire un peu de photos, bisous, Monique

Jeanne Fadosi 12/09/2009 10:58


Oui je suis d'accord, il y a toujours quelque chose à faire ! et quelquefois, je râle de ne pas avoir assez le temps de me distraire ...
bises


tissuline 10/09/2009 20:51

"chaque rentrée était une aventure" !! c'était tout à fait ça, pour moi !je partage ton point de vue sur la rentrée

Jeanne Fadosi 12/09/2009 10:59


une aventure chaque fois différente ...
belle rentrée à toi


india 10/09/2009 19:36

C'est vrai et tu fais bien de le souligner, tu aurais pu parler de beaucoup de rentrée et j'imagine que chacunes auraient eu son lot de souvenirs, de nouveautés mais j'apprécie que tu nous parles de celle que tu ressens aujourd'hui, c'est très vivant et très beau la façon dont tu nous racontes tout cela. Très bonne soirée Jeanne, gros bisou

Jeanne Fadosi 12/09/2009 11:02


Mes rentrées de retraitée sont dans l'ensemble assez agréables et je sais que je fais des envieux. Mais cela a aussi aidé ceux qui avaient peur de ce moment à l'envisager sous un angle plus
agréable. Restent ceux qui veulent nous faire travailler vieux mais virent les gens vers la cinquantaine ...
Bises


fanfan 09/09/2009 14:58

j'aime bien: c'est un bon résumé dans lequel je me retrouve!!

Jeanne Fadosi 09/09/2009 22:59


J'aime bien le titre de ton blog et j'ai même pensé entre autre à des personnes comme toi et comme moi ...


harmonie37 08/09/2009 22:19

Un texte doux et triste.On ignore toujours la chance que l'on a au moment où on l'a. On ne profite jamais assez de ces instants que la vie nous donne tant on pense à autre chose.Merci.A bientôt

Jeanne Fadosi 08/09/2009 22:40


c'est un des rares privilèges de l'âge que de devenir moins impatient et plus conscient de l'instant. Mais c'est dommage de se pourrir la vie pour des choses qui sont finalement sans gravité


perfecta 08/09/2009 07:26

j'aime aussi beaucoup ton interprétation de la rentrée !
*~* Bonne Journée *~*

Jeanne Fadosi 08/09/2009 09:20


bonne journée à toi aussi.


Lmvie 07/09/2009 17:18

oui car lorsqu'il n'y a plus de rentrée c'est que le temps a fait son oeuvre...Bisous

Jeanne Fadosi 07/09/2009 22:13


Le temps n'en a jamais fini ...
Bises


Jackie 07/09/2009 15:45

Un très beau poème sur ce thème Jeanne, j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire, Bises, bon après-midi !

Jeanne Fadosi 07/09/2009 22:12


Merci. Maintenant c'est la nuit et je vais lire quelques pags de livre dans ma position préférée ... Sourires
Belle semaine


marie 07/09/2009 11:36

tellement vrai et si joliment ecrit !

Jeanne Fadosi 07/09/2009 12:39


J'espère que ces pour les rentrées que tu dis cela, pour la retraite, faut encore attendre ma belle, profite de ces belles années.
Plein de bises et une bonne rentrée à tous chez toi...


mam'elix 07/09/2009 00:11

Tu touches dans le mille avec ce poème! oui nos rentrées n'en sont plus mais toujours un peu tout de même impatients de retrouver nos activités, toi le pastel, moi la calligraphie, celles aussi des enfants de notre entourage. Bonne nuit sans insomnie!!!

Jeanne Fadosi 07/09/2009 12:35


cela dépend des nuits et des nouvelles de mes jeunes. M^me adultes, ils restent une source de soucis...
Belle reprise de la calligraphie. J'aurais bien aimé aussi mais faut être raisonnable, ni le temps ni ma bourse ne sont extensibles.
Belle semaine


Oxygene 06/09/2009 23:49

J'ai été très touchée par ton texte Jeanne. Je suis retraitée aussi et j'ai entendu les mêmes réflexions que celles dont tu parles...Mais il me semble que ton texte est un peu triste.Quand tu dis : "Le temps devant soi est un abîme de jours inconnus", j'aimerais penser que le temps devant soi est un grand champ vierge où l'on peut écrire plein de pages et semer de nombreux petits bonheurs... Le mot "abîme" me semble synomyme d'angoisse, de solitude...Je suis admirative devant les quelques oiseaux que l'on aperçoit, dessinés, sur la photo qui illustre ton article. Ces ont des pastels je crois ? C'est un art difficile...J'espère que ton avenir de retraitée est et sera souriant.Bises du soir ! 

Jeanne Fadosi 07/09/2009 12:33


l'abîme représent l'inconnu incontrolable. Avec évidemment la part d'appréhension quiv a avec, mais je te rassure, c'est juste cela.
Quant à la solitude, elle est intérieure et je crois, inhérente à chaque être humain. Ce n'est pas pour moi une source d'angoisse, je l'ai d'ailleurs évoqué dans un autre poème dense et moins
immédiat mais auquel je tiens beaucoup. Je ne sais plus dans quel billet je l'ai édité mais si tu tapes solitude dans rechercher sur mon blog, OB te l'indiqueras
Belle semaine pleine d'enthousiasme pour cette vie qui nous surprend toujours.


Dany58 06/09/2009 23:26

J'ai des bons souvenirs de mes rentrées mais celles de mes enfants l'angoissent. Les temps ont changé, je trouve que la vie est plus dure pour les jeunes maintenant.

Jeanne Fadosi 06/09/2009 23:29


Les difficultés se sont déplacées. Il y a une pression incroyable alors qu'apprendre est une telle chance ! Peut-être qu'en leur faisant faire un stage de récolte dans les champs de coton des hauts
plateaux d'asie, nos chères t^tes blondes prendraient conscience de leur chance !
Belle semaine


philae 06/09/2009 23:25

une belle palette de rentrées

Jeanne Fadosi 06/09/2009 23:26


je l'attend avec impatience. C'est une activité que j'ai découvert récemment et qui me plait beaucoup. Sur la photo ce n'est ni ma main ni ma production ...


Bruno 06/09/2009 17:30

Tes mots sont (pour te citer) un fragile bonheur si fugace que je n'en laisserai pas échapper la moindre trace...ton texte est magistralBises

Jeanne Fadosi 07/09/2009 12:22


La retraite, c'est quand même bien


Annie 06/09/2009 16:53

Traitement du thème qui me parle, (déjà, mais vous avez quel âge?) moi qui n'ai pas eu à me poser de questions du genre "que faire maintenant que j'ai fini de travailler" car je fus à la "retraite" bien trop tôt m'sieurs/dames! C'est le travail qu m'a éjectée du travail.

Jeanne Fadosi 06/09/2009 17:19


Cela arrive hélas à beaucoup.
Biseset belle fin de dimanche


Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères