Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 10:00

~ Billet 207 ~ classé dans l'ex-catégorie le geste du colibri

Pour le 15ème geste du colibri, Tétrao nous invite à agiter nos neurones sur le thème de la nourriture.

aster2 - reduc1                       Se nourrir, et pour les abeilles butiner sans s'empoisonner
                        Disperser les pollens, faciliter la vie à venir ...

Pardon de ne pouvoir écrire un article léger sur ce sujet où j'aurais plein d'idées qui pourraient être joyeuses.
Ce thème est arrivé en même temps qu'un épisode que je n'arrive pas à passer sous silence. En écrivant, je vais peut-être, sûrement même, perturber des proches qui lisent ce blog. Je ne souhaite rien dire de choquant. Mais voir mes mots noir sur blanc peut déranger, je vous prie du fond du coeur de m'en excuser.

Se nourrir est indispensable pour vivre ou simplement survivre.

Au début de cette semaine, traiter de ce sujet, le coeur n'y était pas.
Pour ma soeur Jacotte, vous savez celle qui a peint le tableau mis à gauche sur la nouvelle bannière du colibri, la seule préoccupation du corps médical consistait à ce qu'elle réussisse à avaler avec une paille un peu de ces étranges liquides plein de nutriments, parfumés avec des goûts très sucrés, pour qu'elle reprenne un minimum de tonus et sans doute aussi pour ses neurones.
Pauvre Jacotte qui n'a pas eu de rééducation alimentaire après l'ablation totale de son estomac !
Sans doute il y a bien d'autres choses. Dont cette foutue maladie qui dépose sur les cellules de son cerveau ce qu'on appelle maintenant les corps de Lewy et qui grignote petit à petit sa mémoire, parasite la précision de ses gestes et sa cohésion mentale.

Pauvre Jacotte qui n'a jamais eu un goût prononcé pour tous ces desserts parfumés et sucrés auxquels on fait ressembler ces substituts alimentaires survitaminés.

Avoir la nourriture est nécessaire mais non suffisant. Encore faut-il pouvoir l'assimiler. Quand la dénutrition s'installe insidieusement d'abord, en s'accélérant ensuite, parce que manger et surtout digérer est devenu un redoutable effort,
quand le peu gagné pendant un ou deux jours de répit est mis à mal par des jours et des nuits où plus rien ne passe ou ne reste, quand tout est dégoût, y compris la fatigue des idées qui se font chahut, il n'était d'autres ressources que d'accepter l'hospitalisation.

Et quand le dégoût régresse, quand le pâle des joues se recolore un peu, quand la conversation suivie est possible pendant de longues minutes, quand le caractère s'apaise, car il faut bien aussi parler de cet aspect, l'envie de continuer à vivre est encore le plus fort.

Voilà le combat que mène ma soeur depuis près d'un an et demi et  à ses côtés, avec un dévouement inouï et, on peut le comprendre, suspendu à son propre épuisement, son mari, son Pierre, vaillant compagnon, qui fait au mieux et qui aimerait bien avoir une baguette magique.

Une nouvelle crise est en train de passer, il y en aura d'autres.
Peut-être qu'un jour on saura soigner ce qu'elle a. La recherche ne peut pas se faire n'importe comment, mais il faut aussi laisser les chercheurs progresser dans leurs recherches avec plus de logique.
Autant, il est inquiétant de voir l'utilisation des OGM dans l'agriculture par le Grand Capital transnational, autant la recherche génétique est indispensable à la compréhension de  ces maladies auto-immunes et pour y apporter des remèdes.
Peut-être aussi faudra-t-il plus d'indépendance aux laboratoires pour étudier les origines de ces maladies qui prospèrent avec la modernité, telles que la maladie de Parkinson et d'autres maladies neuro-dégénératives, qui ne sont pas toutes, ni seulement, liées au vieillissement des populations ; car ces maladies se déclarent vers la cinquantaine ou la soixantaine.

Aux dernières nouvelles, Jacotte recommence à manger un peu de semi-solide et elle se sent mieux.


(Ci dessus un autre essai que j'avais fait avec le tabeau de Jacotte pour la banière)

Et un grand merci à celle ou celui qui a bien joliment accentué le nom du blog Colibri zen sur la bannière car c'était le point faible de ma proposition.

Une nourriture saine et sans pesticides est sûrement, avis non scientifique bien entendu,  l'une des clés de la prévention des cancers. Mais aussi, on en parle moins, le bon usage des récipients.
Dans cette période de transition entre deux modes de vie que constitue le XXème siècle, il y a sans doute à incriminer à la fois de nouvelles pratiques et aussi les anciennes pratiques dans de nouvelles conditions où un certain équilibre bio-écologique était rompu.


potager-Roche-guyon-poires---reduc1.JPG(poires en devenir dans le jardin du chateau de la Raoche Guyon, au 1er mai)


Je ne voudrais pas complètement plomber l'ambiance : un petit retour au calendrier des fruits et des légumes.
J'avais un vieux calendrier des légumes de saison que je vous ai montré ICI.
Puis-je vous mettre à contriubution pour élaborer sur ce principe un calendrier des fruits ?

1) Vous vous situez dans votre pays et dans votre région ou dans une région du monde que vous connaissez bien.
2) Vous choisissez un ou plusieurs fruits que vous aimez bien et qui se mangent crus ou conservés d'une autre manière (à préciser)
3) Vous indiquez la ou les périodes de pleine maturité et donc de récolte quand ces fruits sont consommés sur place.
4) et vous m'apportez vos précieuses lumières dans un commentaire sous ce billet.

Voilà, en ce moment, c'est la pleine saison des pommes et, comme je suis née en Normandie, la reinette du Mans a été longtemps mon fruit préféré. Je ne retrouve dans aucune pomme de maintenant, même si des progrès ont été refait ces dernières années dans les nouvelles variétés, ce petit goût de noisette acidulé et cette texture si légère et si particulière.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans pêle-mêle-jeux-et-défis
commenter cet article

commentaires

Petit Poucet rêveur 24/08/2010 21:34



Ne te tracasse pas, Jeanne...Même si c'est trois jours après, quelle importance :)


Les mots le sont, eux, importants et ils font le relais. 


Prends soin de toi autant que possible...



Jeanne Fadosi 25/08/2010 16:23



Ma Jacotte est ravie de la cuisine de sa maison de convalescence ! il parait que cela ne se compare pas avec la nourriture de l'hosto !


Pour ce qui est de moi, je ne suis pas du genre à sauter un repas et j'essaye de me reposer autant que possible.

J'arrive à souffler maintenant qu'il ne me reste que deux chiots (sur 6) mais ils ne sont pas encore propres, ni sages et il faut continuer à les surveiller !



Petit Poucet rêveur 21/08/2010 21:30



Et à toi aussi cela doit faire des émotions...Bonne convalescence à ta Jacotte, Jeanne. 


Et une toute douce fin de soirée...



Jeanne Fadosi 24/08/2010 19:34



Elle est très bien prise en charge et progresse pour le moment de façon très prometteuse.
Merci aussi pour le clin d'oeil en forme d'article sur ton blog.
Belle fin de soirée ... Même si c'est trois jours après. Toujours pas facile d'être présente sur la toile en ce moment, ni ailleurs d'aileurs.



Petit Poucet rêveur 20/08/2010 16:43



Je reprends ma lecture. J'ai suivi un autre lien et me voici très touchée par tes mots.


Que dire face à la maladie qui nous dévore, qui nous prend ceux que nous aimons. Notre humanité est bien difficile à vivre dans de tels moments. Une pensée émue pour ta soeur, son Pierre et pour
toi que je remercie de ce partage.



Jeanne Fadosi 21/08/2010 18:20



Et tu déposes ici un commentaire ! ma Jacotte s'est cassée le col du fémur la semaine dernière et a dû encore faire bien des émotions à son Pierre. Maintenant, elle se remet aussi bien que
possible et fait un séjour en maison de convalescence. Elle veut remarcher et je pense qu'elle aura la volonté pour.



marie 12/02/2010 10:07


coeur gros pour ma ta² jacotte
coeur gros pour notre impuissance a tous, sa famille, qui sommes plus ou moins loin et qui ne vivons pas les aleas de cette maladie au quotidien, respect et amour pour mon ton², son amoureux de
toujours et pour toulours, qui brandit son courage et son amour comme d'autre respire , simplement,

Elle est belle ma famille ! et j'en suis fière


Jeanne Fadosi 12/02/2010 18:23


C'est vrai qu'heureusement qu'elle a Pierre et elle en a bien conscience d'ailleurs !
Je t'embrasse fort


Melly 27/12/2009 00:57


c'est triste ; espérons beaucoup de courage à ta soeur et son entourage !


Jeanne Fadosi 27/12/2009 10:23


elle me semble mieux et partant avoir plus de ressort pour consolider ce mieux. la preuve au bout de ses pastels.
je dois préciser que c'est une technique qu'elle n'utilisait pas avant mais la peinture à l'huile est beaucoup trop fatigante.


Evy 08/10/2009 18:35


magnifique ....belle toutes ses photos...passe une bonne soirée evy


Jeanne Fadosi 09/10/2009 10:43


c'était une soirée sans ordi et sans télé, mais dans la joie de partager le chant choral.
Belle fin de semaine


india 04/10/2009 13:38


Toujours de très beaux articles, très complets, on en apprends beaucoup par ici. je te souhaite un très bon dimanche Jeanne.


Jeanne Fadosi 05/10/2009 21:57


Cela a été un dimanche en demies teintes. Je gardais justement ma soeur qui est revenue de l'hôpital. Cett arrangement était prévu depuis quelque temps déjà. Veiller sur elle n'est pas une sinécure
et mon beau frère a grand besoin de pouvoir s'évader de temps en temps.
Belle semaine à toi


Quichottine 03/10/2009 10:40


Courage...
Je pense à toi.


Quichottine 02/10/2009 22:43


Je ne vais rien dire... ou presque... parce que c'est difficile.

Seulement que je t'ai lue, et que tu as bien fait de dire. Je crois que c'est important.
... même si certains n'ont pas tout lu, pas tout compris, pas tout partagé, c'était nécessaire.

Je t'embrasse fort. Prends soin de toi aussi. Pour ta soeur, c'est difficile, sûrement, et pour son entourage, pour ceux qui l'aiment et savent que tout est inéluctable, ça l'est encore plus.
Courage à vous.


Jeanne Fadosi 03/10/2009 10:37


C'est aussi et surtout au quotidien que c'est difficile. Ce week end, je relaye Pierre auprès de Jacotte. L'une des raisons qui me tiennent éloignée de ce blog.
Merci pour tes mots


Carolyne 29/09/2009 23:25


bonsoir,

un texte qui m'a remué car je ne sais que trop ce que tu peux vivre à travers Jacotte ! Maman est nourrie via une sonde de jejunostomie mais c'est (pour l'instant) le seul moyen de nourrir
cellules, organes, peau, cerveau !!! un petit espoir, elle commence aussi à manger un peu ! elle, une si grande cuisinière !

alors toutes mes pensées vont vers toi, Jacotte et Pierre !

bises


Jeanne Fadosi 29/09/2009 23:39


et toutes mes pensées vont pour ta maman ...
Bises


Tétrao 29/09/2009 19:32


Merci Jeanne, voilà qui remet les choses bien les pieds sur terre. oui, une pensée pour Jacotte sur chaque ouverture de la bannière du colibri.

Pour la bannière, oui j'ai retouché légèrement et tout doucement le joli texte sans changer ni le style ni la couleur

Pour les fruits de saison et de la région je suis bien d'accord. ils se sont adaptés depuis lurette, et on les aime. leur goût comme tu le dis est unique. mais ils se raréfient aussi.

ici dans le même ton, on réintroduit la vache nantaise qui a failli disparaître elle broute sur les terres humides (inondables) et est adaptée à notre climat. du pétrole de tondeuses en moins dans
nos parcs herbeux.

bisous

Tétrao


Jeanne Fadosi 29/09/2009 20:56


Il y a des variétés d'animaux de ferme qui ont failli disparaitre. Aujourd'hui, on en réintroduit et c'est tant mieux.
Bises et belle soirée


Hélène 28/09/2009 22:21


Le muscat, ça commence...Il est encore cher, mais exceptionnel car il y a eu beaucoup de soleil et peu de pluie...
Pour Jaquotte, je suis de tout coeur avec toi, venant de passer plusieurs jours au chevet de la mienne, qui vient de perdre les petits jumeaux qu'elle attendait. Quelle souffrance!
Deux autres de mes soeurs n'ont pas été épargnées, l'une d'elle a eu aussi un cancer du sein si grave que les médecins la croyaient perdue... Cela fait à présent 7 ans, et elle est bien vivante.
J'espère que pour ta soeur, ce sera pareil? En chirurgie, ils peuvent faire des miracles...
Alors je vais prier pour elle.
Je t'embrasse très fort.
Hélène.


Jeanne Fadosi 29/09/2009 10:43


Oui, elle peut vivre encore longtemps, mais la maladie des corps de Levy la déconnectera progressivement de la réalité. En attendant, en plus des misères physiques côté digestif, elle ne se
supporte pas diminuée. C'est bien sûr quand elle est lucide, ce qui est le plus fréquent, qu'elle souffre de ne pouvoir maîtriser ses pulsions.
merci pour elle


ღ ღ ღ ♥ nessa ♥ღ ღ ღ 28/09/2009 10:42



bonjour jeanne écrire cet article n'a pas du être chose facile , j'ai été un peu plus légère...très bonne idée le calendrier des fruits et saison :-)



Jeanne Fadosi 28/09/2009 21:22


non en effet, mais je ne pouvais rien écrire d'autre non plus j'en revenais toujours au souci qu'on a pour Jacotte.


Hélène 27/09/2009 15:39


Ma pauvre Jeanne, c'est terrible de voir souffrir sa soeur...
Les pesticides sont incriminés, mais aussi l'aluminium, que ce soit comme conditionnement, déodorant, support de vaccins etc.
Tous mes voeux pour ta Jaquotte; c'est terrible, de vivre comme ça...
Les pommes, je connais bien, mais il devient de plus en plus difficile d'en trouver sans cette espèce de "cire" qui les enrobe et qui ne part pas au rinçage...
Moi, je te parlerais plutôt du muscat de Carpentras, où j'ai passé des vacances plusieurs années de suite. Un parfum, un croquant rempli de fraîcheur...
Dans le village de l'Aude où vivent mes beaux-parents, il n'y a que des vignes...Et chaque été, c'est le temps du sulfatage... Les gens de là-bas y sont tellement habitués qu'ils ne le sentent même
plus...

C'est vrai qu'en pensant à ta soeur, aux traitements appliqués à la plupart de nos fruits et légumes, on n'a pas très envie de rire...


Jeanne Fadosi 28/09/2009 21:10


merci pour ma soeur. On n'y peut pas grand chose malheureusement.
Je retiens le muscat de Carpentras. Quand est-il à maturité ? Le sulfatage, il y en a trop. Mais je ne sais pas si on pourrait s'en passer complètement ... enfin, je ne suis pas spécialiste.


Alice 27/09/2009 09:56



Un petit bonjour  Jeanne

Bises



Jeanne Fadosi 28/09/2009 21:05


Merci Alice, trop mimi, ce lapin fleuri


evy 26/09/2009 21:56


hé oui en plus elle nous fond un bon miel..lol  passe un bon weeck end et douce nuit bizzz evy


Jeanne Fadosi 26/09/2009 22:58


Le miel et plein d'autres choses comme le propolis qui est un excellent antisceptique.


Laure-H 26/09/2009 21:40


Une pensée toute de compassion pour ta soeur, Jeanne, et nous aurons une pensée pour elle, en regardant chaque fois son beau tableau sur la bannière de Colibri zen. C'est Tétrao qui l'a installée,
je suppose que c'est lui qui a accentué le titre...
Pour les fruits de saison, nous, dans le Sud, avons aussi une pomme reinette, la reinette du Vigan, délicieuse, dont on fait aussi du très bon jus de pomme. Et nous croisons sur nos petites routes
des carrioles pleines du raisin des vendanges. C'est une bonne idée, ce tableau des fruits de saison... Je vais essayer de m'y attelr, si le temps le permet.
Mes sincères amitiés


Jeanne Fadosi 26/09/2009 22:57


Merci pour la pensée pour ma soeur.
Le Vigan est une jolie commune et les pommiers en fleurs doivent être un beau spectacle.


Mamylilou 26/09/2009 16:28


Se nourrir pour vivre , se nourrir pour survivre mais dans quelles conditions quand la maladie comme une infâme détruit ... que de souffrances que l'on voudraient éviter ..ne pas connaître
La recherche n'atteint pas tous les pouvoirs , combien de maladies ' en sourdine' indépendamment de celles et  que nous connaissons déjà pour lesquelles elles luttent, et combien ignorées pour
lesquelles des vies sont en jeu .
Je souhaite pour ta soeur des rémissions et moins de souffrances, je souhaite que l'on puisse abréger ses souffrances , les siennes et celles qui touchent le milieu familial
Je comprends combien on peut être  impuissant   et désoeuvrer , tu as eu raiosn de parler en cet article
Pour ma part , j'en suis très touchée et je compatis, la douleur m'a souvent donné personnellement envie de mourir bien des fois , mais rien à comparer avec ce que je viens de lire .. que ceux qui
se plaignent commencent par l' apprendre et que l'on me pardonne la dureté de ces derniers mots
Bon weed-end


Jeanne Fadosi 26/09/2009 18:29


En ce genre de domaine comme en bien d'autres, l'expérience des uns ne sert pas souvent aux autres. C'est vrai que c'est dommage mais qu'y faire ?


Vividecateri 26/09/2009 14:40


Oups! j'ai lu ton article et tout ce que je peux dire c'est que je souhaite beaucoup de courage à ta soeur et à son mari! Si je pouvais avoir cette
sacrée baguette magique pour sauver toutes ces personnes!!!... je ne sais plus quoi écrire mais je suis de tout coeur avec toi aussi! bisous


Jeanne Fadosi 26/09/2009 18:25


merci Vivi. Lui en a, elle cela dépend mais comment ne pas le comprendre. Cependant c'est dur à supporter à ce moment là.
Bises et belle fin de semaine


Melly 26/09/2009 14:25


Normande ? - alors tes biberons étaient faits de crème fraîche, veinarde !
(je plaisante)

oui nos fruits & légumes sont de moins en moins naturels ; que faire ?
chacun son potager comme dans le temps, moi je suis "pour" !!

amusant ton texte avec Jacotte - quelle imagination !

bon we !


Jeanne Fadosi 26/09/2009 18:23


Cela n'a rien d'imaginaire, hélas.


patriarch 26/09/2009 13:07


Je souhaite un rétablissement un peu plus complet à ta soeur. J'ai été moi même nourri par transfusion pendanr 2 semaines à cause d'une myasthénie pharyngée.


Bises à toi.


Jeanne Fadosi 26/09/2009 18:21


Il y a des hauts et des bas, mais la détérioration est de toute façon inéluctable.
Merci


Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères