Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 16:00

Sur l'image du sujet de la semaine 46 de miletune, ainsi qu'un autre poème Opacité

 A vous de décider* de la découvrir avant ou après la lecture de ce qu'elle m'a inspirée, au croisement d'autres évocations (images support

 

Au-delà ...

 

Le brouillard relie

Dans sa ouate cotonneuse

Le ciel à la terre

 

Dépasser l'acmé du pont

S'aventurer dans le flou

 

Jeanne Fadosi, mai 2009 pour le haïku,

complété en tanka 14 novembre 2014 pour miletune

 

 

* Les mots lus ne sont jamais tout à fait les mêmes que les mots écrits, y compris quand ils sont relus par leur auteur. Les mots impulsés par une image échappent eux aussi, et c'est tant mieux, à un seul déterminisme bi-univoque. Mais il n'est pas gratuit de lire sans voir l'image, ou en l'ayant vu ou en la voyant. Quel que soit votre choix, découvrir l'image support avant ou après, vous ne pourrez remonter le temps pour comparer les expériences.

Le choix de l'une interdit les autres.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans Les-semaines-deMiletUne
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 23/11/2014 07:47

Très beau. C

Jeanne Fadosi 24/11/2014 09:56



l'image est forte. Les premiers vers, je les avais écrit pour accompagner une autre photo que j'avais prise un jour d'hiver dans la campagne et pas à la ville. le brouillard rend tout uniforme
quand il est épais



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères