Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 12:05

 

C'était il y a trois ans, le 11 mars 2011

 

bureau-tsunami1 - reduc1

 

"Tant d'images me reviennent (...). Les images se superposent les unes aux autres. Et tout à la fois, ce sont et ce ne sont pas des images. Lorsqu'on est concerné, l'image n'est pas une image, c'est une réalité ; mais quand on n'est pas directement touché, l'image conserve en quelque sorte son statut d'image, et ce sont ces réalités-images qui nous assaillent chaque fois que le Japon est victime d'une catastrophe (...)"

Ce n'est pas un hasard, de Ryoko Sekiguchi, (P.O.L.), 11 mars page 13

 

Trois ans après, le Japon se souvient.

Le dernier homme de Fukushima aussi.

 

Et nous ?

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Henri de Margaux 12/03/2014 11:34

Bonjour Jeanne,

Mais comment oublier une telle tragédie. Le problème demeure entier pour le nucléaire. On a tout à fait l'impression que la tendance est à l'augmentation encore de cette énergie. Que faire ? Bises
bien amicales.

Henri.

Jeanne Fadosi 13/03/2014 15:49



ce n'est pas un problème c'est un manque de volonté politique de sortir du nucléaire.


Que faire ? Donner aux énergies "propres" la possibilité de se développer. Mettre en oeuvre des modes de vie moins dépensiers en énergie


bises amicales



Quichottine 12/03/2014 10:04

J'y pense encore, mais peut-on garder en mémoire toutes les catastrophes ?

J'ai aimé voir le reportage sur le dernier habitant de là-bas à la Télé. Il veille, il donne des nouvelles, en sachant qu'il est condamné. Son sacrifice va permettre d'avancer aussi dans nos
connaissances des dangers des centrales nucléaires.

Ici ? Je crois que nous ne sommes pas prêts à les fermer. Notre consommation d'énergie de le permet pas.

Jeanne Fadosi 13/03/2014 15:36



ce n'est pas l'événement en lui-même qui me préoccupe et les très nombreuses personnes qui l'ont subi et qui le subissent encore que le comportement vis-à-vis de l'énergie nucléaire, voie dans
laquelle les choix français d'il y a quarantee ou cinquante ans continuent à ne pas être remis en question. Si on ne peut pas s'en passer actuellement, on pourrait au moins préparer l'avenir et
autrement qu'en s'engouffrant dans l'illusion des gaz de schiste.



Ely 11/03/2014 22:14

On ne peut pas oublier Fukushima , notre conscience nous l'interdit. Une piqure de rappel ne fait pas de mal .
Bonsoir et à bientôt Ely

Jeanne Fadosi 12/03/2014 18:14



il y en a plein qui l'ont oublié y compris au Japon



M'amzelle Jeanne 11/03/2014 21:41

Quel dilemme cet Atome !
Près de chez moi nous avons un Centre d'enfouissement. Il est difficile de lutter contre le lobby Andra approuvé/aidé par le gouvernement.
Au Japon ils font croire que la radioactivité, le danger est passé.. Comment vivre après un si grand désastre ?

Jeanne Fadosi 12/03/2014 18:13



ah ça ce n'est pas mal non plus comme cadeau aux générations futures ...



fanfan 11/03/2014 17:36

Il est vrai que cela nous remet en mémoire cette terrible catastrophe ! cet auteur a sans doute raison ; lorsqu'on n'est pas directement touché , on est un peu détaché de la réalité;
Bises

Jeanne Fadosi 12/03/2014 18:11



ce n'est pas seulement cette catastrophe qu'il ne faut pas oublier mais surtout la cause et les terribles conséquences qui peuvent se reproduire ailleurs ...


bises



mansfield 11/03/2014 15:03

Mais quand les images font plus que nous surprendre, elles nous cognent mais ce choc doit être répété, car il a tendance à s'évanouir hélas...

Jeanne Fadosi 11/03/2014 17:03



répéter le choc des images, indispensable car nous avons la mémoire courte etsi ce n'est les images, ce sera le choc d'une nouvelle catastrophe



Solange 11/03/2014 14:40

Quel désastre et ils ne sont pas près de retrouver leur vie d'avant.

Jeanne Fadosi 11/03/2014 16:25



La leçon n'a pas été retenue. Les dirigeants japonais prévoient de remettre en route des centrales nucléaires



jill bill 11/03/2014 13:33

Il faut y être pour savoir ce que c'est et jamais oublier cette date qui doit remuer des mauvais souvenirs... Merci Jeanne...

Jeanne Fadosi 11/03/2014 16:27



je ne sais pas. On pourrait quand même se sentir plus directement concernés. Les responsables allemands en ont mieux pris conscience que nous semble-t-il.


Evidemment la radio-activité ne se voit pas et les dégâts sur la santé se constatent avec un décalage dans le temps. Pourtant nous avons l'expérience de Tchernobyl et le recul suffisant
maintenant



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères