Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 05:00

 

Sujet posé par mon professeur de philo en bac blanc il y a quelques ... dizaines d'années. Un sujet qui lui avait été inspiré par son camarade de classe Jean-Pierre Beltoise, coureur automobile célèbre, maitrisant la vitesse sur les circuits, et par ailleurs militant auprès de la prévention routière.

 

Je regarde l'heure et le jour où j'ai commencé ce brouillon : samedi 24 août 2013 à 12 h 51. Pas vraiment raisonnable de commencer un sujet si sérieux alors que je n'étais même pas prête pour le déjeuner ...

 

C'est que la veille au soir, je l'avais passé à Beauvais pour voir le spectacle de son et lumière sur la façade de la cathédrale et que je m'étais couchée tard.

Et donc levée plus tard ce matin-là.

J'avais projeté de chercher sur Internet qui était cette Jeanne Hachette qui avait sa statue et sa Place Jeanne Hachette devant l'Hôtel de Ville.

Le nom nous disait bien quelque chose. L'une de mes comparses disait que ce devait être une sorte de Jeanne d'Arc. J'étais dubitative. La mettant plutôt du côté de la défense du peuple que des rois. En tous cas, je ne la voyais pas du côté des inspirés par la religion.

 

Quand je vous aurai résumé son histoire, vous serez étonnés comme moi de ce nouveau téléscopage.

 

Pour l'heure, je me contente d'évoquer ce qui m'a incité à commencer cette réflexion : L'impression de malaise persistant que me causait depuis ce navrant et regrettable fait divers les éloges faites à un homme mort en jouant les sherifs*.

Je ne voulais pas non plus publier ce texte avant la marche blanche qui avait été organisé pour lui.

Ca me perturbait et me perturbe toujours. Est-ce du courage ou de la témérité ?

 

* un homme de 61 ans a pris en chasse avec sa voiture, dans laquelle se trouvait des membres de sa famille dont une fillette de 2 ou 3 ans (sa fille et sa petite fille de 15 mois), le scooter de personnes ayant apparemment commis un braquage.  la suite, vous la retrouverez dans cet article du Monde du 23/08/2013, avec le dérapage médiatique qui s'en est suivi. Sauf que moi, je me posais la question, déjà. Celle qui m'avait fait écrire les premières lignes de ce billet.    

Liens :

Jeanne Hachette

Charles Le Téméraire

Jean-Pierre Beltoise

 

complété quelques jours après mais quand (?), créé et archivé au brouillon le 24/08/2013 à 12:51

      à suivre ...

colimaçon en bugatti

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jill bill 05/09/2014 13:00

Bonjour Jeanne... Agir ou ne pas agir, même pas pour son propre compte, pour le compte d'un autre préjudicier, et avec à bord de la famille, non... très peu pour moi, les voyous, même jeunes,
peuvent être armés, la preuve et s'en servir pour couvrir leur fuite... une mort justifiée ou bête.... !? De toutes façons on a pas à voler autrui !!!! JB

Jeanne Fadosi 06/09/2014 10:25



je suis d'accord que l'on n'a pas à voler autrui. mais de là à mettre en danger la vie d'autrui et sa famille en plus !



Florence - 05/09/2014 11:17

Florence - Testé pour vous
Bonjour...bravoure, courage, témérité, inconscience..Je ne sais pas. Mais peut-on prédire ce que l'on ferait dans un cas précis...je crois que l'on ne sait pas, que la réaction peut être totalement
différente de ce que l'on pensait vouloir faire...oh la la, mais je raconte quoi là ? Ca ne me parait pas français tout ça, les mots s'emmêlent ! Jeanne Laisné (dite Hachette) a eu du courage,
vraiment...mais était-ce sans réfléchir ? Après mure réflexion ? Je ne sais pas...large débat, sujet...à très bientôt et passe une bonne journée...oui, il faut finir ce billet, dire ce que tu en
penses, vraiment

Jeanne Fadosi 06/09/2014 10:27



je ne rendrai pas la copie d'une dissertation sur Internet. Le lieu et le format ne s'y prête pas. J'aimerais remonter le temps pour retrouver cette copie et ce que j'y avais écrit, en respectant
les règles de la dissertation de philo et du haut de mon inexpérience de la vie de ma 17 ans.


Mais je ferai bien une suite, peut-être deux ... pour dépasser le caractère singulier de ces faits et même s'il n'est jamais possible de généraliser



Loïc Roussain 05/09/2014 08:54

courage = conscience du danger, et force pour l'affronter.
témérité = forme d'inconscience
donc (?) courage = inconscience
(!!!!)

Jeanne Fadosi 05/09/2014 10:06



je ne suis pas tout à fait ce raisonnement ... le sujet consistait à comparer les deux termes, pas à en faire des synonymes bien au contraire.


je vais faire une suite à ce billet. 



Quichottine 05/09/2014 08:44

Seule, je l'aurais peut-être fait... mais mettre en danger sa famille, c'est de l'inconscience.

Passe une douce journée Jeanne. Bisous.

Jeanne Fadosi 05/09/2014 10:04



nous sommes d'accord


bises



Martine 05/09/2014 07:46

Je ne vois pas bien la différence entre courage et témérité. Je comprends que l'auto défense puisse te perturber, je n'aime pas l'idée non plus mais là je salue le courage de cet homme qui a perdu
la vie pour avoir essayé de rattraper des voleurs. Dans un monde du chacun pour soi, je trouve que c'est bien d'honorer ces actes de bravoure surtout quand c'est au prie d'une vie.

Jeanne Fadosi 05/09/2014 10:03



ta réponse, que je mets sur le compte d'une lecture rapide me conduit à re-revérifier mes sources et à rectifier une phrase de mon billet. et aussi à m'inciter à en donner une suite.


en attendant voir le commentaire de Quichottine


bises et belle fin de semaine



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères