Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 06:00

la version en français moins actualisé se trouve ICI pour le 1er jeudi en poésie du défi n°119 des CROQUEURS DE MOTS piloté par Martine.

 

De soi-même

 

Plus ne suis ce que j'ai été,

Ni ne le saurais jamais être

Mon beau printemps et mon été

Ont fait le saut par la fenêtre.

Amour, tu as été mon maître

Je t'ai servi sur tous les dieux.

Ô si je pouvais deux fois naître,

Comme je te servirais mieux !

 

*

 

Réponse au précédent

 

Ne menez plus tel déconfort1,

Jeunes ans sont petites pertes :

Votre âge est plus mûr et plus fort

Que ces jeunesses mal expertes.

Boutons serrés, roses ouvertes,

Se passent trop légèrement ;

Mais du rosier les feuilles vertes

Durent beaucoup plus longuement.

 

*

 

Sur le même propos

 

Pourquoi voulez-vous tant durer,

Ou renaître en fleurissant âge2 ?

Pour aimer et pour endurer !

Y trouvez-vous tant d'avantage ?

Certes, celui n'est pas bien sage

Qui quiert3 deux fois être frappé,

Et veut repasser un passage

Dont il est à peine échappé.

Clément Marot

 

1.- déconfort : nom vieilli découragement, accablement

2.- fleurissant âge : expression plus en usage mais facile à comprendre

il en reste l'expression à la fleur de l'âge (peut-être grâce à Georges Brassens)

3.- Quiert : 3ème personne du verbe quérir = demander

Clément Marot, 1496 - 1544, poète français    

roses-anciennes---reduc1.JPG

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans jeudi-en-poésie-etc
commenter cet article

commentaires

Solange 20/03/2014 18:43

La réponse est bien placée, intéressant à lire.

Jeanne Fadosi 22/03/2014 11:43



Au collège, comme beaucoup je suppose, il n'y avait que la première strophe portée à notre connaissance. C'est bien dommage car c'est la suite qui est intéressante à faire connaître aux
blancs-becs que nous étions



Yona 20/03/2014 18:05

Les poèmes sont très beau, j'ai lu aussi celui en ancien français. Merci de les avoir mis en ligne, sinon je ne les aurais sans doute jamais lu ! ;)

Jeanne Fadosi 22/03/2014 11:46



nouvelle venue sur les blogs ? un roman en ligne. Pourquoi pas. les moteurs de recherche et les sélectionneurs automatiques de mots vont avoir du grain à moudre



Martine. 18/03/2014 19:56

Cette forme ancienne me gêne un peu pour la compréhension, dans le style ancien je préfère François VILLON.... Bonne soirée à toi

Jeanne Fadosi 22/03/2014 11:20



et encore, là tu commente sur la version modernisée ...


Belle fin de semaine Martine



Quichottine 18/03/2014 19:54

J'ai toujours beaucoup aimé Clément Marot... est-ce pour cela que mon héros moyenâgeux lui a pris son prénom ? Sans aucun doute.
Merci pour ce moment de poésie.

Passe une douce soirée.

Jeanne Fadosi 22/03/2014 11:20



va savoir Quichottine. quel autre Clément, je ne sais ...


Heureusement quand même que nous ne les avons pas dans leur langue originale (même celui qui n'est pas complètement modernisé l'a sûrement été au moins un peu)


bises et belle fin de semaine



jill bill 18/03/2014 19:52

Bonsoir Jeanne, j'aime bien la réponse une... Un jeudi poésie en avance et j'en profite, clin d'oeil de jill

Jeanne Fadosi 22/03/2014 12:04



sourires. Ca m'arrive encore de cliquer trop vite sans avoir pris le soin de programmer ...



mamazerty 18/03/2014 19:43

ou comme disait mon père "on ne peut pas être et avoir été" mais bien sûr Clément Marot dit mieux....

Jeanne Fadosi 22/03/2014 11:04



et quand je vois les galères de certains jeunes, je me dis que la sagesse qui vient avec les ans, ça a du bon aussi



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères