Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 05:00

 

Evasion, tel est le fil conducteur du défi n°130 proposé par Lenaïg pour les CROQUEURS DE MOTS

 

 

"Je pensais que ce serait juste une évasion solitaire, comme la lecture. Une bulle, une soupape dans une vie plutôt morose."

C'est ainsi que je qualifiais le geste qui m'avait fait ouvrir ce blog un jour oisif de juin 2008. 

J'y avais juste posé quelques mots et un titre :

"Je me lance dans la blogosphère

J'y viens sans idée préconçue, mais avec l'enthousiasme des débutants."

 

Mais continuons si vous le voulez bien mes picorages de mots déjà semés au fil de plus de six années de blog. Et tout d'abord dans ce billet "Vos mots ..."

 

"Qui m'eut dit ce chemin parcouru sur la Toile en plus de trois six ans, à cette saison où j'apprivoisais cet espace de récréation sans en soupçonner encore les chemins de partage et de réflexion sur lesquels il m'emmenerait."

 

Je pensais que ce serait juste une évasion solitaire ... Une bulle, une soupape ...

 

"J'y ai rencontré d'autres façons d'échanger (je n'aime pas ce que la modernité a fait du verbe "communiquer") qui, si je ne connais pas de visu les blogueurs, n'a pourtant rien de virtuel (c'est-à-dire imaginaire).

 

Une autre définition de l'espace et du temps.

(à condition que cet espace temps ne devienne pas exclusif du quotidien et laisse à la vie en chair et en os la part belle)"

 

Je vous remerciais, vous ou d'autres visiteurs perdus de vue, "pour ce temps passé ensemble et j'espèrais, j'espère, qu'il se prolongera encore dans cet esprit stimulant et souriant, dans la diversité des pensées et dans la controverse quelquefois, et toujours dans le respect de l'autre, de tous les autres."

 

Un espace de liberté avec mes mots et les vôtres, dans le jeu et la créativité

Ici avec Léonce s'évade* pour le prénom du mercredi

Là en images et en grand écart, Evasion(s) entre le rêve d'évasion d'Icare, tel un oiseau, d'où que l'on soit, sans nul doute le rêve des humains depuis la nuit des temps, et les gestes désespérés des migrants, de plus en plus nombreux, qui fuient en s'évadant une situation tragique.

Un billet qui m'amenait à m'interroger sur ce mot "évasion" 

C'était comme souvent le CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales)qui m'en donnait les définitions les plus complètes : Cnrtl Evasion - définition

J'en retenais deux : 

Au propre : Action de s'évader, de s'échapper d'un lieu où l'on était tenu enfermé; résultat de cette action.

Au fig. : 1. Action de s'échapper, de fuir une réalité trop pénible, astreignante; résultat de cette action.

En précisant : 

"Bien plus souvent qu'on le croit, le propre et le figuré se rejoignent dans le dérisoire du figuré, sans égards pour l'autre sens" ...

 

Pendant que je peaufine ce billet, les medias relaient cette information qu'ils disent de progrès concernant un accord de coopération des britanniques et des français à propos des migrants de Calais et se proposant de renforcer les contrôles et d'ériger d'autres barrières ...

 

Pendant que je peaufine ce billet, des milliers de kurdes en grand danger dans le nord de la Syrie trouvent refuge en Turquie depuis vendredi. Selon les témoignages les hordes djihadistes décapitent en progressant de village en village. (informations Le Monde 19/09/2014)

 

Montmartre-le-passe-muraille---reduc1.JPG

Montmartre, place Marcel Aymé, le passe-muraille, sculpture de Jean Marais

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans défiscroqsmots
commenter cet article

commentaires

mamazerty 26/09/2014 19:23

les blogs peuvent être des ilots d'oxygène dans le flot d'informations terribles et incessantes qui nous envahit,mais çà ne nous empêche pas d'être touché au coeur...

Jeanne Fadosi 30/09/2014 09:23



il n'est guère possible de rester insensible. 



fanfan 23/09/2014 18:42

Il y a toutes sortes d'évasion ;on peut être enfermé et s'évader avec l'esprit .
Ce qui se passe dans le monde est dramatique ; on se demande où tout cela va nous mener ; bises

Jeanne Fadosi 25/09/2014 12:17



oui s'évader par la pensée et garder sa liberté intérieure ...


inquiétude oui. mais sans surprise. 


bises



mansfield 23/09/2014 12:50

A propos d'échanges, tu sais mettre suffisamment de diversité sur ton blog pour que idées et évasions circulent malgré ou avec les nouvelles venues du monde entier!

Jeanne Fadosi 23/09/2014 19:18



les nouvelles actuelles sont très inquiétantes et je crois que même avec mes petits soucis, je reste pour l'instant privilégiée d'en être à l'abri



François & Marie 23/09/2014 12:17

Un beau texte grave et bien pensé, merci Jeanne.
En effet, il existe bien des variantes d'enfermements physiques et moraux, donc également moults "recettes" d'évasion.
Bonne journée Jeanne.

Jeanne Fadosi 23/09/2014 19:14



merci oui c'est tout à fait le sens de mes vagabondages ...


belle fin de journée



dimdamdom59 23/09/2014 12:11

Merci Jeanne pour ce très beau "billet".
Je suis moi aussi sur la blogo depuis 2008 et j'en ai fait du chemin, quand j'ai commencé mon ordinateur ne me servait qu'à mon courrier administratif, puis à jouer aux cartes, puis à échanger des
blagues ou pps toujours par mail. Puis j'ai appris beaucoup en fréquentant beaucoup de monde sur la toile. Au début c'était la génération copier-coller, des petits mots doux que la plupart ne
pensaient pas , puis il y a eu les tiraillements, les jalousies, les règlements de compte, suis passée par toutes les couleurs lol!!! Jusqu'au jour où j'ai voulu sortir du rang en créant mes
univers en les gérant comme je l'entendais et voilà le résultat ;)
Suis toujours là et je me sens bien avec vous tous qui m'apportez tant dans mon quotidien!!!
Merci Jeanne pour ce partage chaleureux!!!
Bisous
Domi.
ps : je pense souvent à tous ces pauvres gens qui fuient leur maison car ils ne sont plus désirés chez eux au nom d'un Dieu, quelle tragédie. Ce matin j'ai lu un article qui critique les Etats-Unis
et la France d'agir en disant ceci " Pfff. Mince, occupons nous de nous avant d'aller guerroyer à l'autre bout du monde !" Je suis curieuse de voir si cela se passait dans nos pays si cette
personne parlerait de la même façon!!!

Jeanne Fadosi 23/09/2014 19:13



Internet et ses réseaux vaut valent ce que ceux qui le fréquentent régulièrement en font. 


Pour ce qui est de la fin de ta réflexion, je suis bien d'accord avec toi. Mais il faut bien constater qu le sort des autres ne préoccupent guère, même quand ils s'agit de voisins ou alors ce
peut être aussi de l'intrusion de type cloche merle ... pas facile de trouver la bonne distance ...


bises



genestier agnes 23/09/2014 11:35

voilà un mur ou plutôt une mûre réflexion. De quoi s'évader. A bientôt Agnès

Jeanne Fadosi 23/09/2014 19:09



bon là le lien est valide. il doit y avoir une coquille dans l'autre sur les fleurs sauvages


évasion un mot qui ouvre la porte à beaucoup de réflexions en effet


à bientôt aussi



Quichottine 23/09/2014 11:01

Nous avons beaucoup de chance de vivre dans un pays encore libre... malgré tout.

Jeanne Fadosi 23/09/2014 19:04



oh oui je suis de ton avis ! ce qui n'empêche pas les galères de certains de leur être pénibles à vivre.



harmonie 23/09/2014 10:30

Coincé dans nos murs ou simplement dans nos idées, au sens propre ou au figuré, s'évader n'est il pas simple manière de faire bonne figure.
Une pensée peut-être insensée, une manière de jouer avec les mots et pourtant au sens propre ou au sens figuré, il faut respirer.

Merci de tes mots.

Gros bisous Jeanne

Jeanne Fadosi 23/09/2014 19:03



pas seulement Harmonie, quand le présent était trop lourd, c'était une façon de me préserver et de mettre à distance comme on dit. Mais bien sûr les soucis ne disparaissent pas comme par magie et
bien sûr on ne peut pas tout dire sur la Toile non plus. Un blog n'est pas un journal intime, c'est tout le contraire, une sorte de vitrine visible du monde entier ...


bises Harmonie



lacomtoise 23/09/2014 08:41

Bravo ! une évasion dans tous ces sens, celle sur la toile m'a bien plu car depuis février 2008 je suis sur blog50 et c'est vrai quand j'y suis je m'évade avec des ami"e"s virtuels dont certains
maintenant sont réels. Bon mardi en évasion !

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:57



merci de ce gentil commentaire. et bravo de passer du virtuel au réel pour certains...



jill bill 22/09/2014 22:22

Oui Jeanne, un blog c'est aussi une évasion en y partageant son hobby, ses idées etc... ailleurs que dans la vie réelle, alors au plaisir ici, bonne nuit, bises de jill

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:48



et en partie grâce à des blogueurs comme toi ... sourires. 


bises



Monelle 22/09/2014 17:52

C'est vrai que les blogs c'est une véritable évasion qui est heureuse en plus !
Bon début de semaine
Monelle

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:43



il ne faut pas trop leur en demander non plus et savoir faire la part des choses et des gens ...


belle fin de journée



Josette 22/09/2014 17:34

une belle réflexion sur les mots et la langue Jeanne... s'évader dans la blogosphère mais ne pas s'y laisser enfermer !
Bonne soirée

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:37



ah oui se laisser enfermer par le Toile c'est une autre tentation et une autre prison ...


belle soirée Josette



ABC 22/09/2014 17:29

Notre monde est ainsi fait que continuellement nous côtoyons le pire et le meilleur, essayant de faire pencher la balance du bon côté...

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:36



pas facile et qui parait vain mais je fais ma petite part ...



Mimi du Sud 22/09/2014 17:25

Kikou Jeanne

Bien beau défi que vient de relever avec brio, pas évident :-) bravo..
Tu as ouvert depuis quelques années un blog d'évasion sans
que tu le saches en le créant.
Je te souhaite une bonne fin de journée, gros bisous à toi.

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:36



oui, j'ignorais bien que je mettais les pieds dans un espace tout nouveau et d'une grande richesse et complexité


bises et belle soirée



marie chevalier 22/09/2014 13:30

façon originale de traiter le sujet en y mélant à la fin une réflexion sur notre monde ! bravo à toi

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:34



le mot évasion est grave en lui-même et je ne peux pas faire silence sur ces situations



Lenaïg 22/09/2014 11:37

Coucou Jeanne musicale, j'ai lu et je reviens poser un p'tit mot. Bravo ! S'évader pour se donner ensuite l'énergie d'affronter la réalité et elle est absurdement cruelle et inquiétante dans le
monde où nous vivons. Merci à toi, bises.

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:32



merci lénaïg pour ce défi plein d'ouvertures


bises



Henri de Margax 22/09/2014 10:10

Bonjour Jeanne,

Quel texte magnifique (j'ai pris le temps de le relire plusieurs fois)! Une merveille de réflexion.! MERCI !
Bises bien amicales.

Henri.

Jeanne Fadosi 22/09/2014 17:47



ton enthousiasme me fait rougir !


nb cela fait deux ou trois commentaires que le lien vers ton blog comporte une erreur.


je le remets ici pour d'autres lecteurs : le blog d'Henri de Margaux


bises et belle fin de journée



Lilousoleil 22/09/2014 08:47

Eh bien dis moi voilà un texte mûrement réfléchi... Un hommage a tous ceux qui t'ont lus même éloignés maintenant,
Voilà un texte qui donne à penser, un texte tout en pudeur.
Evasion ! oui mais non !

avec le sourire

Jeanne Fadosi 22/09/2014 10:12



voilà ma manière d'approcher les thèmes quand il y a un mot clé. Souvent (pas toujours), je cherche sur mon blog les articles où je retrouve ce mot. Pour aujourd'hui, j'ai finalement eu l'idée de
m'appuyer sur ce que j'avais déjà écrit mais en le retricotant avec un point légèrement différent.


belle journée Lilou



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères