Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 03:00

 

Le défi n°90 des CROQUEURS DE MOTS est lancé depuis la coquille de Suzâme (avec une petite pensée pour Tricôtine)

avatar-blog-1170648801-tmpphpMB7iXu_croqueurs.jpg

 

(clic sur la coquille des croqueurs

pour signaler votre participation au défi)

 


En voici la consigne  :

 

C’est la fête sur le bateau, sur la place ou n’importe où (île, autre planète).

Il y a de l’ivresse dans l’air. Certains dansent et titubent et surtout l'animateur dit n'importe quoi en confondant les mots.

Ecrire un texte sous la forme de votre choix (présentation d’un spectacle, monologue, poésie, chanson ou dialogue)  en substituant et répétant un mot et un seul qui n’a aucun rapport avec le mot correct. Ce mot de remplacement s’en approche par le son, une ou deux syllabes et cela amène un texte décalé, amusant, et non dénué de sens … et cela devient un quiproquo rigolo.

 

 

 

C'était la tradition : la rosière devait ajouter quelques remerciements au discours de la douairière, du maire et du curé … ou du maire, du curé et de la douairière. Elle ne se souvenait plus dans quel ordre ils entreraient en scène. On disait qu'il y aurait le sous-préfet et même le sénateur. Ce qu'elle en savait, c'est qu’au premier rang les sots ne se retiendraient que les premières minutes ; qu'à son tour, les sots couvriraient son compliment. Les sots auraient peu d'importance. Il fallait pourtant s'y préparer.

Elle avait beaucoup de mal à discipliner les sots. Ils l'assaillaient en nombre à chaque fois qu'elle cherchait à exprimer ses réflexions et leur intrusion provoquait une sacrée pagaille.

Il y avait des sots neutres ou passifs, réduits au flou du silence, des sots hésitants, plein de confusion, des sots trompeurs, plein de miel ou de fiel. Elle essayait bien de leur faire entendre raison. Les sots, avec elle, se cognaient dans une mêlée impensable.

Les interpelait-elle en questions ? Des sots se défilaient en négations quand les plus éloquents s'imposaient en exclamations. Ils se faisaient impératifs, péroraient dans les subjonctifs, évidemment mal maîtrisés. Submergée sous leurs assauts, elle se mettait à douter, refoulait sa pensée dans les plis obscurs et denses de son ailleurs imaginaire. Là, elle ne les craignait plus, dans l'assourdissant discours sans sots de la forêt vierge, analphabète, peut-être, mais si riche de son immense culture.

Là elle laisserait les sots s'égosiller à tue-tête sans l'atteindre. Là, la somme des sots s'annuleraient. Là, elle se retrancherait dans le silence des sots qui se seraient enfin tus.

 

bateau fleuri

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans défiscroqsmots
commenter cet article

commentaires

chloé 22/11/2012 11:00


Bonjour Jeanne. je viens de lire le collectionneur de rhots d'ABC  puis à présent le tien! j'ai trouvé les différentes prestations très recherchées et colorées  mais ai eu un véritable
coup de coeur pour ces deux textes . peut être le choix du sot, du rhot...  sortis magiquement du chapeau! Merci à toi. chloé

Jeanne Fadosi 23/11/2012 16:43



de mots en sots et en rots, ABC et moi ne sommes pas allées chercher l'inspiration bien loin. Mais c'est vrai que rot et sot peuvent s'intervertir dans nos écrits qui se complètent et se
répondent.


Merci de ton gentil commentaire; Belle soirée



enriqueta 21/11/2012 17:00


Jolie participation , les croqueurs sots vont être contents!

Jeanne Fadosi 23/11/2012 17:18



S'il y en a, vont-ils s'en apercevoir ? 



Nounedeb 20/11/2012 11:56


Sans sots, tu n'aurais certes pu écrire un tel récit!

Jeanne Fadosi 24/11/2012 20:23



les mots m'auraient manqué ...



leblogdhenri.over-blog.com 20/11/2012 11:28


Bonjour Jeanne,


J'ai trouvé ton texte fort amusant, tu me fais encore plus regretter ma non participation à ce défi. Bravo à toi. Bises amicales.


Henri.

Jeanne Fadosi 24/11/2012 20:23



on ne peut pas tout faire non plus sinon on passerait tout son temps devant l'ordinateur ...


bises amicales



Hauteclaire 20/11/2012 02:47


Tous ces sots ... pauvre jeune fille, espérons qu'elle y arrivera quand même!


Belle réussite que ce défi Jeanne, et beaucoup d'humour dans ce discours à venir...


Gros bisous à toi

Jeanne Fadosi 24/11/2012 20:40



un beau moment de distraction pour le rédiger en tous cas ...


bises



fanfan 19/11/2012 22:32


Quelques" sots" pour te dire que le défi est bien relevé avec cette petite rosière émotive!! Bises

Jeanne Fadosi 24/11/2012 20:41



Ah, l'émotion ! que de sottises ne fait-elle pas dire ! bises



Oxygène 19/11/2012 22:15


Le défi n'était pas facile à relever et j'ai beaucoup aimé tes jeux de sots Jeanne.


Bravo pour ta participation et bises du soir pour toi.

Jeanne Fadosi 24/11/2012 20:41



plaisant à écrire une fois le mot décidé ... bises



Marie de Cabardouche 19/11/2012 21:55


Et c'est ainsi que les pacifiques Croqueurs devinrent ogres et se mirent à croquer les sots!

Jeanne Fadosi 24/11/2012 20:48



sautés à la poêle avec une persillade



Suzâme 19/11/2012 17:30


Un vrai régal, Jeanne! Ton regard ironique stimule mon cerceau. Bisous. Suzâme

Jeanne Fadosi 24/11/2012 20:47



merci pour ce défi je me suis bien amusée à tenter de le relever ...bises



M'amzelle Jeanne 19/11/2012 16:49


Quel malheur quand la langue a un cheveu ! J'ai beaucoup aimé ton texte! Pauvre Rosière.. il ne faut pas trop lui demander quand même !


Au plaisir de te lire encore et


Bises de Jeanne

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:21



se retirer loin du monde je la comprend ... bises



marie chevalier 19/11/2012 12:37


bravo ! il fallait y  penser ete c'est cela  le plus difficile  !! bonne journée


 

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:20



même pas. Je me suis bien amusée ... belle fin de semaine



mansfield 19/11/2012 12:07


Comme les mots ont fière allure sous la sottise dans ton texte!

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:19



la sottise a trop souvent de l'éloquence bises 



Lenaïg 19/11/2012 11:48


  Brave petite rosière, qui, même sans les maîtriser, connaît le pouvoir de ces sots, surtout ceux qui sont publics,
et veut s'en échapper ! Bravo, Jeanne, bises.

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:18



ce n'est pas ainsi qu'elle fera carrière mais je la comprend si bien ... bises



Clio48 - Francine 19/11/2012 10:58


Bonjour Jeanne.


J'aime beaucoup ton texte ; des sots , il n'en manque pas !


Pour répondre à ta question , quand j'écris que mes liens OB sont dans mes "favoris " , je veux dire qu'ils se trouvent dans la section "favoris - bookmaks-marque-pages"  du navigateur de
l'ordi .


Gros bisous et bonne semaine.


Francine 

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:17



merci pour cette précision bises 


et merci aussi pour ta carte que j'ai bien reçu il y a déjà plusieurs jours ...


bises et belle fin de semaine



Lilou 19/11/2012 10:54


c'est vrai que nos textes se ressemblent. Je suis de l'avis d'ABC et j'ai commencé à changer tes sots en rots et le tout sans mots dire heu médire

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:16



oui, je crois que cela marche aussi les deux font des sons si ce n'est de la musique ...



amtealty bougnen 19/11/2012 10:37


il est plus facile de transformer des mots en sots que des sots en...


  j'ai adoré ramassé dans mon seau tous tes sots


que dis je tous tes mots!!!


 ce fut un régal que cette lecture


bonne journée


bisous

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:15



merci je crois bien qu'avec un seau on peut aller à la pêche aux moules ... qui ont une réputation de ssss.... bises



Monelle 19/11/2012 10:13


Pas facile de faire un discours quand les sots font la sarabande dans la tête !!!


Bon début de semaine 



Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:13



pour surmonter le trac, il faut bien un brin de folie ... belle fin de semaine



ABC 19/11/2012 10:01


À une lettre près nous sommes dans le même genre d'erreur, et nous pourrions d'ailleurs l'une comme l'autre changer le s en r, ou le r en s, en gardant un texte empli de sots ou de rots, à défaut
de mots, du plus bel effet !!!!

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:12



tout à fait d'accord avec toi ...



Quichottine 19/11/2012 09:21


Je ris... c'est très bien raconté, et le remplacement de mots par sots est une réussite !


 


Bises et douce journée, Jeanne.

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:12



je me suis régalée à le faire ...



emma 19/11/2012 09:19


très amusant ! et dire que chaque jour nous ne faisons que dire des motises !

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:11



C'est sûr et j'en dis mon lot et même j'en écris sur ce blog, ...



jill-bill.over-blog.com 19/11/2012 08:53


Joli flot de sots.... En un mot bravo !!! Bon lundi Jeanne ! Bises

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:10



le monde est plein de sots qui ont des mots plein la bouche bises



patriarch 19/11/2012 07:31


Une description de notre classe politique......(Ben oui !!!)  Bonne journée avec bises

Jeanne Fadosi 23/11/2012 20:09



Si je te dis que je n'y avais pas pensé, tu ne me croirais pas et tu aurais raison. Et en plus certains sots ne se rendent pas compte qu'ils en rajoutent en soulignant les mots sots des autres
... bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères