Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 03:00

 

Votre Jeanne Fadosi à la barre pour ce dernier défi de l'an 2012, défi n°93 de l'ère des CROQUEURS DE MOTS, créé par Brunô et transmis à notre amirâle Fantomette Tricôtine. (une fantomette qui reste vigilante, malgré ses nombreuses obligations dans son ou ses autres vies.

 

Pour retrouver facilement vos participations au défi, prière de les signaler par commentaire dans la cabine n°93 de La Coquille des Croqueurs de mots. En ces périodes de grandes occupations, l'arrivée au port est possible à votre gré.

Que cette année vous quitte en douceur et bienvenue à l'An Neuf

 

Il ne vous aura pas échappé qu'il est des âges de la vie qui n'ont pas la même durée relative que d'autres.

Huit ans séparent mes deux premiers rôles, c'est peu me direz-vous. Mais à leur âge, c'est tellement !

 

Cadet n'avait pas revu sa cousine Aïnée depuis si longtemps ! La mèche rebelle et tout rougissant, il en bégayait d'admiration devant cette jeune femme belle et épanouie.

- Aïnée ! Vous vous souvenez de mon fils n'est-ce pas ? avait dit la mère de cadet.

Aïnée avait souri doucement et répondu une amabilité.

- Oh mais bien sûr ! Le charmant bambin ! si fier de montrer qu'il apprenait à lire ! Comme il a grandi ! C'est un beau jeune homme à présent.

Si je m'en souviens ! une vraie peste à la gueule d'ange ; qu'il semble emprunté, et comme il a enlaidi !

Le compliment avait fait mouche. Se remettant de son émoi, l'adolescent boutonneux devinait sous l'ovale parfait le visage grelé d'acné, dans l'allure altière et fluide le dos voûté et les épaules rentrées de cette cousine un peu gauche, dont il se moquait autrefois, assez méchamment il faut bien le reconnaître.

Mince alors, la grande sauterelle ! si j'avais pu imaginer ...

Le sourire d'Aïnée s'était accentué. Serait-il donc naïf pour la croire ? Naïf ? Voire ! les miroirs qui désespéraient l'adolescent lui disaient assez qu'elle ne pouvait pas être tout à fait sincère. et pourtant, il voulait croire au compliment plutôt qu'en la relativité du temps sur l'apparence et sa perception.

Aïnée préféra ne pas se plaindre des perfidies passées de son garnement de cousin. son oncle ne l'aurait pas toléré. Cadet préféra mettre la beauté de sa cousine sur le compte de l'épanouissement de la maternité et se persuada de sa propre valeur et prestance.

Tous deux, engoncés dans les convenances de leurs stéréotypes, manquèrent l'occasion de faire évoluer les usages du temps.

 

536px-Titien_-_Allegorie_du_temps.jpg 

Titien, Allégorie du temps, huile sur toile, vers 1565, National Gallery Londres

source wikimedia

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans défiscroqsmots
commenter cet article

commentaires

Lenaïg 06/01/2013 15:39


  Coucou Jeanne, c'est bien amusant et grinçant ! Les prénoms sont un clin d'oeil à la Cour de récré chez Jill !
Chacun reste sur ses positions et ses mauvais souvenirs l'un de l'autre mais chacun tire malgré tout profit de la rencontre : l'adolescent croit sans y croire au compliment de sa cousine mais
s'en trouve ragaillardi, la cousine prend sa revanche de montrer la beauté qu'elle est devenue. Bises !

Jeanne Fadosi 07/01/2013 19:13



exactement. eh oui les appréciations sur l'âge et les qualités et les défauts, n'est-ce pas ...


bises



chloé 03/01/2013 10:42


Belle hypocrisie tout de même pour sauver les convenances mais qui n'a pas connu ce genre de situation au moins une fois dans sa vie? Pas joli, joli mais... humain! Bisous jeanne pour cette
nouvelle année qui commence! qu'elle te soit douce. Chloé

Jeanne Fadosi 03/01/2013 12:02



Nous passons notre temps à cela sauver les apparences et les convenances. Est-ce un tort ?


que serait un monde où tout le monde disait toute la vérité ? Dire la vérité est souvent mieux, mais avec tact et ce n'est pas une qualité si répandue !


bises et aussi belle et douce année à toi chloé



enriqueta 02/01/2013 17:01


Difficile d'organiser un défi en ce moment : absence du capitaine, tracasseries d'Ob... Tu as eu bien du mérite.

Jeanne Fadosi 02/01/2013 19:58



je m'en doutais bien que les multiples sollicitations de cette fin d'année. Ce n'est pas facile non plus d'aller à la pêche aux infos.


merci d'avoir participé. J'ai bien aimé.



enriqueta 02/01/2013 16:58


Chacun son tour!

Jeanne Fadosi 02/01/2013 20:02



eh oui !


Si la nouvelle plate-forme ne me donne pas satisfaction, j'irai sans doute ailleurs. Mais pour l'instant j'attends et je sauvegarde ce que je publie



M'amzelle Jeanne 31/12/2012 22:02


Beau défi.. c'est la vérité.. nous mentons souvent.. pour ne pas blesser, pour encourager, pour ne pas se faire jetter !! Bref j'ai aimé moi aussi faire ce défit.


Je te souhaite chère Jeanne une année sereine où santé et joies auront priorité.


Bonne année et amitiés de


Jeanne

Jeanne Fadosi 02/01/2013 10:13



Ne pas blesser, c'est le plus généreux, ou ne pas se causer du tort à soi (c'est moins glorieux) mais ces petits accomodements avec la vérité sont nécessaires pour vivre en commun.


Désolée de ne pas avoir répéré ta participation. Je m'en vais sur ton blog et je vais rajouter ton lien à la liste


heureuse année


bises



LADY MARIANNE 31/12/2012 19:19


quelquefois on ment par politesse -
mais oublions - bon réveillon !!  gros bisous !!

Jeanne Fadosi 03/01/2013 12:23



c'est mieux que d'être mufle



Oxygène 31/12/2012 18:19


Eh oui, toute vérité n'est pas bonne à dire et l'hypocrisie est parfois une forme de politesse...


Bon bout d'an à toi Jeanne et
joyeux réveillon si tu as prévu une petite fête ce soir. Que l'année 2013 qui est presque là t'apporte beaucoup de petits bonheurs de toutes sortes.


Bises à toi



Jeanne Fadosi 31/12/2012 18:51



comme tu dis. pas simple de trouver la bonne distnace entre la franchise mufle et la courtoisie trop hypocrite ...


bises et merci pour tes voeux. que 2013 vous apporte ceux que vous souhaitez de mieux (et de réalisable)



fanfan 31/12/2012 14:13


et ainsi chacun est satisfait !! une belle prestation! Bonréveillon, bises

Jeanne Fadosi 31/12/2012 18:52



merci bises et belle et heureuse année



Quichottine 31/12/2012 13:08


Je ris... C'est vrai qu'on ne peut pas toujours dire ce qu'on pense...


Tu m'as fait penser au journal de Bridget Jones...


En tout cas, tu as superbement croqué la rencontre. Merci !


Bisous et douce journée.

Jeanne Fadosi 31/12/2012 18:47



et moi je pensais à ce film Menteur menteur avec Jim Carrey où il avait eu un sort qui lui faisait dire tout ce qu'il pensait !


bises et belle fin d'année. Que le passage vers l'an neuf se fasse en douceur



marie chevalier 31/12/2012 13:03


très drôle et  tellement  vrai !! bises  et bonne  année à toi Jeanne 

Jeanne Fadosi 31/12/2012 18:53



on est bien souvent le vieux ou la vieille de quelqu'un et le jeune ou la jeune d'un autre ...


bonne année Marie



jill bill 31/12/2012 08:03


Bonjour Jeanne !  Avec amabilité mais n'en pense pas moins, lecture amusante capitaine 93 ! Merci pour ce quart et bon 31 à toi et belle et heureuse année 2013 ! Bises de jill

Jeanne Fadosi 31/12/2012 18:53



merci toi aussi



Marie de Cabardouche 31/12/2012 07:44


...Ah! par bienséance on ne peut parfois exprimer ce que l'on ressent vraiment...hormis si on le décide pour 2013...au risque de provoquer plus encore d'anarchie!


Que cette année naissante nous permette de vous lire encore et encore, meilleurs voeux!

Jeanne Fadosi 31/12/2012 18:54



si on disait ce qu'on pense cela provoquerait un drôle de foutoir !


bises et belle année



patriarch 31/12/2012 07:11


Les faux -culs ont toujours exsisté... Belle jounée et reçois nos meilleurs voeux pour lan 2013. Bises de nous deux

Jeanne Fadosi 31/12/2012 18:55



quelqufois c'est charitable de ne pas dire ce que l'on pense aussi ...


bises à vous deux et heureuse année



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères