Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 03:00

 

Il y a quelques temps, j'avais terminé mon billet "On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans", par un lien vers un des clips de Jean Gabin Je sais.

 

Quichottine en commentaire a ajouté 

"Il y a plusieurs vidéos...

J'aime bien celle-ci [ ... ]"

 

 

Alors je suis allée l'écouter et la voir  ICI, au lien qu'elle indiquait ... attentivement. J'ai réécouté et revu aussi attentivement, celle que j'avais trouvée.

 

En m'imprégnant des images, en y décelant des références, en me laissant porter par ce qu'elle me suggéraient ...

 

En étant attentive dès le début et jusqu'à la fin, ces bonus que l'on néglige souvent dans notre moderne précipitation taylorienne, d'aller soi-disant à l'essentiel, ... en omettant justement l'essentiel.

 

Aucun mot, aucune formulation, aucune image, aucune association de mots et d'images, ne sont neutres. Même à l'insu de celui qui les a émis.

 

J'en ai encore fait l'expérience ce matin. Et tant pis si je n'ai pas réussi à me faire comprendre.

 

Moi qui, ironie, avais différé la publication de ce billet remodelé depuis, pour ne pas interférer avec l'actualité.

Précaution honorable mais tellement dérisoire !

 

young3.jpg

Caricature publiée par WE Hill en 1915 mais dont l'origine est vraissemblablement plus ancienne.

informations trouvées sur ce site.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 19/06/2012 11:09


Oups ! Je vais trop vite ce matin et mes doigts se mêlent.


Je rebondissais... je sais.. bon, je suis désolée. Je sais que tu as compris ce que je voulais dire.

Jeanne Fadosi 20/06/2012 11:43



oui bien sûr. Pas de problème eet pas de quoi en rougir. bises



Quichottine 19/06/2012 11:07


Oui, bien sûr, je rebondisait sur ta précédente réponse. :)


Je sias que ce n'est pas toujours facile à suivre.


Bisous et douce journée.

Jeanne Fadosi 20/06/2012 11:36



sourires ... je ne sais plus à quoi tu rebondissais et je suppose que ce n'est pas grave. et ta remarque me renvoie à un eépoque où j'avais l'âge et la souplesse de faire de vrais bonds. Les
enfants jouent-ils encore au saut à la corde ? j'espère que oui


bises et belle journée



Martine Eglantine 19/06/2012 07:19


Voit on la jeune femme, voit on la sorcière. J'aime beaucoup.
Ne jamais se fier aux apparences et aux premières impressions, pourtant elles perdurent.

Jeanne Fadosi 19/06/2012 10:54



et les communicants le savent bien et en jouent ...



Quichottine 18/06/2012 18:37


"Le Président", est sans doute le film que j'ai préféré... ou du moins l'nun de mes préférés.


 


Il y joue merveilleusement bien, un personnage  "vrai".

Jeanne Fadosi 19/06/2012 10:46



avec Jean Gabin, tu veux dire ? Je ne saurais pas dire celui que je préfère. Il y en a plusieurs.


j'ai quasiment découvert que le cinéma était autre chose qu'une distraction avec Chiens perdus sans collier quelques années après sa sortie au ciné-club.


bises et belle journée



Quichottine 18/06/2012 08:50


PS : Ce que j'avais aimé dans l'autre vidéo, c'est que l'on y voyait les affiches des films dont on voyait les images. Un contexte dont j'ai sans doute besoin. Je ne connais pas tous les films où
jouait Gabin.

Jeanne Fadosi 18/06/2012 12:03



si je pouvais effacer de ton commentaire le smiley de confusion. On ne peut pas , sauf les cinéphiles qui passent leur temps dans les cinémathèques, tout connaitre de Gabin, d'autant qu'il ne
passe plus guère à la télé sauf sur les chaines dédiées aux films anciens.


J'ai pourtant revu avec grand plaisir "Le Président", programmé récemment sur ARTE



Quichottine 18/06/2012 08:49


Tu sais, j'aime bien aussi la tienne. J'aurais dû m'abstenir peut-être, je ne sais pas.


Ce matin, j'ai réagi à un commentaire plus qu'à ton billet.


Peut-être parce que j'aime bien ce poète, et sans aucune référence politique à aujourd'hui.


Demain sera sans doute un autre jour.


Je t'embrasse. Passe une belle journée.

Jeanne Fadosi 18/06/2012 11:56



je le connais peu mais un incident qui m'a chiffonné m'a conduit à m'y intéresser plus avant.


j'aime bien les deux, différemment, le lien que j'ai mis s'ouvre sur une pub qu'il n'est pas évident de désactiver (elle est courte heureusement). Ton lien, j'aime beaucoup les affiches des films
et j'aime beaucoup aussi la dernière citation, pleine de sagesse.


Une époque où les films montraient des truands mais n'en faisaient pas des modèles à imiter (en disant cela je vais encore passer pour une vieille conne réac et c'est tout le contraire pourtant,
enfin vieille si, on efface pas les ans, conne quelquefois, mais réac, non)


bises et belle journée



Monelle 18/06/2012 07:47


Il avait raison Gabin... on ne sait jamais car l'on apprend tous les jours !


Bon début de semaine - bisous



Jeanne Fadosi 18/06/2012 11:39



le problème maintenant, c'est qu'en plus, j'oublie aussi vite que j'ai appris 


bises



patriarch 18/06/2012 07:05


Je fais aussi attention lorsque je mets une vidéo. Je m'aperçois par exemple qu'une chanson est mieux interprété par un chanteur, lorsqu'il a pris de la "bouteille". C'est par exemple le cas de
Guichard, pour la chanson " Mon vieux". C'est aussi le cas de Ferrat qui s'est lui aussi bonifié avec l'âge...


 


Bonne journée avec bises

Jeanne Fadosi 18/06/2012 11:38



toutes les interprétations ne se valent pas c'est vrai, les bandes sonores non plus, et les images ou le clip ... et la pub en annonce mais c'est inévitable car ce qui semble gratuit ne l'est pas


souvent on n'a pas le choix mais quand on l'a il est quelquefois difficile d'opetre pour l'une ou l'autre ...


bises et belle journée



Malika 18/06/2012 06:50


Bonne semaie.

Jeanne Fadosi 18/06/2012 11:35



merci



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

VOYAGE

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 5ème anthologie est parue

Informations sur 

 Les anthologies éphémères