Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 06:00

 

Le chat de la fermière, faut pas que tu l'embêtes !

Dans la basse-cour en émoi, on s'en désole

C'est sûr ! Tu vas passer à la casserole

Si tu n'en fais toujours qu'à ta tête

 

Gédéon écoute-nous voyons

Ton doux duvet de nouveau-né

Pour une doudoune est convoité

Il va finir en édredon !

 

Gédéon, Gédéon, file vite dans la mare

Cache-toi bien dans les roseaux

Evite de faire des ronds dans l'eau

 

Gédéon, Gédéon, arrête donc ton tintamare !

Fais-toi silencieux dans la brume

Evite de mouiller tes plumes.

Jeanne Fadosi, lundi 1er décembre 2014

 

autre-canard.jpg

 

Il était difficile de ne pas penser au célèbre canard de Benjamin Rabier, Gédéon. Vous connaissez sûrement aussi et surtout quelques unes de ses illustrations des Fables de La Fontaine.

 

 

Pour les participations des écolier(e)s :  Rassemblement à la cour

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans Le-prénom-du-mercredi
commenter cet article

commentaires

vénusia 07/12/2014 08:51

si en plus on lui vole son duvet mais où va t on?
pauvre gédéon cache toi bien
bonne journée

Jeanne Fadosi 07/12/2014 15:07



bon, on le remplace par d'autres ouates de synthèse maintenant mais il est encore recherché ...



enriqueta 06/12/2014 21:31

Il est mignon ce Gédéon, je lui souhaite longue vie!

Jeanne Fadosi 07/12/2014 12:02



celui de la photo était sauvage. Je crains pour lui la dexterité de certains chasseurs



Claudine 05/12/2014 10:42

Il faut vite se cacher Gédéon. Bravo pour ton texte.
Bonne journée

Jeanne Fadosi 07/12/2014 11:37



ah oui entre les commandes pour les fêtes et le hobby des chasseurs pour les canards sauvages ...


belle fin de semaine



mansfield 04/12/2014 18:54

Tout mignon Gédéon, on a envie de l'embrasser comme une peluche!

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:40



et de le cacher des chasseurs et de la fermière ...



Frieda 04/12/2014 15:01

Bonjour Jeanne
Obligé de se cacher pour ne pas finir en édredon
Bisous et douce journée
Frieda

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:39



sûr ! bises et belle fin de semaine



Quichottine 04/12/2014 13:19

C'est vrai que j'y ai pensé dès que j'ai vu ce prénom dans la cour de récré.

Merci en tout cas pour ta participation. J'aime beaucoup ton Gédéon.

Passe une douce journée. Bises.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:29



un Gédéon que les générations suivantes n'ont pas trop connu mais j'imagine qu'il a inspiré Walt Disney et même le petit caneton en plastique pour les baignoires d'enfants


bises



Martine 04/12/2014 09:58

dur dur d'être un caneton !!! ;-)
bises et belle journée à toi

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:25



ah oui surtout à l'approche des fêtes de fin d'année


bises et belle fin de semaine



dimdamdom59 03/12/2014 19:42

Je m'en souviens vaguement mais c'est clair qu'en voyant le prénom ce matin je savais qu'on en parlerai aujourd'hui ;)
Merci de ton partage et bonne soirée!!!
Bisous.
Domi.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:47



c'est davantage le personnage de déssin animé des générations d'avant nous ...


bises



Francine Clio 03/12/2014 17:08

c'est adorable ; quel beau texte , Jeanne ... gros bisous ...Francine.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:48



merci francine c'est gentil bises et belle fin de semaine



colettedc 03/12/2014 17:06

Oh ! Gédéon, il faut vite écouter les conseils de Jeanne ! Défi magnifiquement relevé, en ce mercredi que je te souhaite bon tout entier !

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:48



oui, il a intérêt à rester bien caché ! 



Azalaïs 03/12/2014 17:03

sale temps pour la volaille en ce moment, par chance il peuvent encore s'ébattre sur la mare de nos blog
bonne soirée et merci de ta visite

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:49



les virtuels ont plus de chance que les vrais surtout en cette période précédant les fêtes de fin d'année sans compter pour les chasseurs de canards sauvages ...


belle fin de semaine



fanfan 03/12/2014 16:35

il vaut mieux qu'il se fasse discret Gédéon ; un sort dramatique l'attend ! Bises

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:49



ah oui il vaudrait mieux !



jazzy57 03/12/2014 16:28

Oui difficile de ne pas penser canard, en tous cas le tien est bien sympathique même s'il hausse le ton
Bon mercredi
bisous

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:54



chut je n'avais plus de place, mais on m'a dit qu'il chante un peu faux aussi ...  bises



claire fo 03/12/2014 15:02

Se conduire en vilain petit canard...
C'est mauvais cygne!
Gédéon, surveille tes arrières
Si tu veux devenir grand-père!

Souriresss!!!

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:53



ah sûr il lui faut grandir et ce n'est pas gagné ... sourires et belle fin de semaine



Marie Louve 03/12/2014 14:56

Pour ton Gédéon caneton, une histoire sous forme poétique. Espérons que les rimes sauront le protéger afin que longue vie lui soit assurée. Pas juste dans le cochon que tout est bon ! Bon mercredi,
bises amicales.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:53



espérons pour lui aussi. et ta remarque sur le cochon, je suis d'accord avec !


bises et belle fin de semaine



EvaJoe 03/12/2014 12:45

Oh pauvre Gédéon il a un duvet délicieux et en faire un édredon n'est bon, rire que pour la rime...Car je préfère le voir se balader dans la nature....

Sourire, une belle imagination pour ce prénom pas tellement porté de nos jours...

Belle journée à toi avec toutes mes amitiés.

EvaJoe

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:52



qui sait s'il ne sera pas un jour à la mode. les prénoms désuets dans mon enfance sont terriblement in en ce moment ...


belle fin de semaine



Lenaïg 03/12/2014 11:59

Coucou Jeanne. Je connaissais les illustrations des fables de La Fontaine par Benjamin Rabier mais j'avoue que je ne connaissais pas Gédéon le caneton. Joli poème que tu lui consacres, à ce Gédéon,
en avertissement. Bises.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 19:51



c'est plutôt de la génération des enfants nés avant la guerre de 39-45. Un caneton averti en vaut deux ...


bises



Monelle 03/12/2014 10:23

Pauvre petit Gédéon promis à un dur destin !!!
Bonne journée
Monelle

Jeanne Fadosi 06/12/2014 12:03



c'est le dur destin des canards d'élevage pour les fêtes ou sauvages à la saison de la chasse


belle journée



jamadrou 03/12/2014 10:07

la photo de ton Gédéon bien caché dans les buissons
à ta petite histoire, si bien répond!
tout ça est bien mignon, félicitation!

Jeanne Fadosi 06/12/2014 12:03



charmant ton com Jamadrou !



ABC 03/12/2014 09:46

Les histoires de canard,se termine souvent dans la casserole, attention Gédéon, danger !!!

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:58



eh oui malheureusement pour eux. Mais j'avoue qu'n canard bien cuisiné, c'est délicieux !!!!



Martine 85 03/12/2014 07:36

Je pense que le chat doit aussi avoir peur de Gédéon et de son bec. J'ai aimé.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:57



si ce n'est le caneton du moins la cane et les canards de la basse-cour en effet



jill bill 03/12/2014 07:15

Bonjour élève Jeanne... en foie gras, en édredon, c'est la mauvaise période Gédéon... reste bien dans ton coin coin et au printemps reviens-nous dit le chat et les autres de la basse-cour ! ;-)
Sois le bienvenu aussi à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB qui connaît le jaune de Rabier !

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:57



oui, sale temps pour les canards et pas que ... dindes itou ... bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

VOYAGE

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 5ème anthologie est parue

Informations sur 

 Les anthologies éphémères