Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 10:00

 

Dans ma série brouillons à mettre en ligne, celui-ci y dort depuis janvier 2014. Je l'ai hélas complété ce matin ...

 

D comme détail, , délicat, déliquescence, délicieux, délictueux, détestable, dériver, détresse ...

C comme carte postale, constat, condition, convenir, circonstance, 

 

Je lisais dans le livre que je suis en train de lire en ce moment des paroles rapportées d'un chanteur qui croyait aux ondes.

Il le disait dans une circonstance bien particulière

 

Mon cheminement est différent. J'ai suivi l'avis de publication de Quichottine. J'ai suivi ses traces de bannières.

et je suis arrivée sur cette page Détresse qui commence par :

 

Il y a chez moi une ancienne carte postale… le détail d’une photographie d’Albert Monier, « Détresse ».

 

lettre-Dpeint.jpg     lettre-Cpeint.jpg        lettre-Dpeint.jpg    

 

Sans l'image d'Albert Monier, je mets sous le nom détresse bien autre chose. 

 

Ce matin (3 août 2014, centenaire de la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France le 3 août 1914), une frappe aérienne israélienne a une fois de plus atteint une école de l'ONU qui servait d'accueil aux réfugiés, faisant encore des morts et des blessés parmi ceux qui ne savent plus où s'abriter et parmi eux des femmes et encore des enfants ...

 

Y aurait-il des hiérarchies dans la détresse ? Y aurait-il de bonnes et de mauvaises détresses ?

Est-ce si difficile de céder, de s'aider ?

de cesser de produire de la détresse ?

 

Cesser de produire de la détresse

Ce n'est pas céder,

C'est s'aider à devenir enfin un peu humain

 

Gaza_War_2009_10.jpg

.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 04/08/2014 11:01

Je ne savais pas que tu étais remontée si loin dans les mots du Refuge. Merci pour cela, Jeanne.

Je ne pense pas qu'il y ait des degrés dans la détresse, pas plus qu'il n'y a de degrés dans la barbarie des hommes. Graduer, c'est déjà accepter le moins pire.

... dans le sens où je crois que tout ce qui est inhumain ne devrait pas exister. Aider, oui, aider à faire en sorte que plus personne ne baisse les bras devant ce qui finit par sembler
"normal".

La solitude des vieux, la violence faite aux femmes et aux enfants, les atteintes incroyables à ce qui appartient à tous et devrait donc être protégé par tous.

La vie... celle que l'on rend invivable pour des raisons inavouables...

Il y a de nombreux chantiers à ouvrir, dont certains sont toujours repoussés à plus tard.

Je voudrais...Et je me dis que vouloir n'est pas toujours pouvoir.

... et je plains ceux qui pourraient agir vraiment s'ils en avaient le courage...

Merci pour cette page, Jeanne.
Passe une douce journée.

Jeanne Fadosi 05/08/2014 09:44



j'ai la mémoire incertaine mais je crois que tu avais fait ressortir ce texte en avant quand j'ai fait ce brouillon


merci pour ton partage sur ce sujet



jill bill 03/08/2014 12:58

Dur Dur ce D là Jeanne.... no comment ! Bises, jill

Jeanne Fadosi 05/08/2014 09:53



D comme dur mais D aussi comme doux, désir


D comme destin mais aussi comme décision dépendre déposer ...



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères