Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 12:29

 

Toujours dans la série j'exhume mes brouillons et pour faire suite à l'article précédent (clic)

 

C'est le genre de petite phrase qui, à priori, s'énonce plutôt comme une certitude faisant consensus.

La musique est un langage universel.

Dit comme cela oui, j'étais dans un premier élan absolument d'accord avec cette affirmation.

 

C'est sans doute ce qui a servi de moteur à François Sudre, musicien de formation et professeur, pour créer ce qu'il voulait être un système universel de communication

Mais je reviendrai à Sudre de façon distincte. Il le mérite bien, lui que j'ai découvert fortuitement en faisant une recherche sur mon pseudo, choisi pour d'autres raisons plus basiques, et en toute ignorance de sa signification en Solrésol.

 

La musique est-elle un langage universel ? 

Si je me place du point de vue de celui (ou celle) qui la reçoit, force m'est de constater que je ne perçois pas la techno-trans de la même façon que l'un de mes fils et que s'il a la politesse de ne pas éteindre ce que j'écoute (il n'a pas toujours eu ces égards), nos "play lists" n'ont pas d'entrées communes.

 

Et je n'évoque pas le niveau sonore, ni la balance des sons, leur réverbération, etc ...

 

Que dire, à la sortie d'un même concert, entendu d'à peu près la même place, du ressenti des uns et des autres.

L'un va y mettre des paysages, d'autres des personnages, un troisième des ambiances ou des sentiments, souvent discordants d'un auditeur à l'autre ... quand ce n'est pas l'érudit qui va décortiquer la partition entendue ou l'oreille absolue qui va s'étonner d'avoir entendu à tel endroit un ré naturel au lieu d'un ré dièse ...

 

Archivé en brouillon le 21/10/2012 à 11h52

 

Si la musique semble une production humaine qui remonte à la nuit des temps, elle est, elles sont plutôt, comme tous les langages, multiples et porteuses de tant de sens et de contresens. 

Ce n'est pas un motif pour l'interdire ou en interdire, solution radicale terrifiante plus néfaste que bénéfique.

 

jazzmenJackieLottin - reduc1

huile sur toile de ma soeur Jacotte

 

Bonus émission de France Inter de Didier Varrod avec François & the Atlas Mountain (si vous êtres pressés au moins le passage de la minute 10 à la minute 13)

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 17/08/2014 23:12

En fait, je crois que comme pour les langues vivantes, nos oreilles et nos cerveaux ne sont pas faits pour tous les sons.

Certaines musiques que nous trouvons discordantes sont belles pour d'autres...

Pourtant, pendant un moment j'ai cru que la musique avait une écriture que tous pouvaient lire... au moins tous les musiciens. Je n'en suis pas si sûre aujourd'hui. :)

Merci pour ce moment de réflexion, Jeanne.
Passe une douce semaine.

Jeanne Fadosi 19/08/2014 19:10



je pense que toutes création puise son inspiration dans le patrimoine culturel collectif et dans la réalité et le mélange en fait quelquefois l'originalité. 


Un des exemples les plus marquants est la peinture de Van Gogh revisitant les toiles de Millet


belle semaine Quichottine



Martine 12/08/2014 07:12

Je n'aime pas la musique ce qui étonne beaucoup de gens car elle parle à beaucoup. A moi elle ne parle pas du tout.

Jeanne Fadosi 12/08/2014 18:46



oups j'ai répondu au commentaire de ABC avant de prendre connaissance du tien. Aucune musique ? Mais peut-être le chant des oiseaux ou l'écoulement d'une rivière ... et je suis absolument
certaine que tu n'es pas insnsible au rugissement des vagues au puits de l'enfer ...



mamalilou 11/08/2014 23:39

un bisou sur la partition de l'amour qui nous unit, de toutes ses notes, ses silences et ses rythmes...
belle soirée te souhaite

Jeanne Fadosi 12/08/2014 18:43



merci de ton clin d'oeil. comme toujours, j'irai fureter sur ton blog en prenant soin de me ménager une plage de temps confortable.


Belle soirée



ABC 11/08/2014 17:31

La musique est un langage qui touche différemment selon les sensibilités.... Ce langage me parle, souvent profondément !

Jeanne Fadosi 12/08/2014 18:44



J'en connais même qu'aucune forme de musique ne fait vibrer, sans pour autant avoir des problèmes d'audition et cela c'est un grand mystère pour moi



mamazerty 11/08/2014 15:46

coucou Jeanne, et bien non la musique ne me semble pas universelle en elle me^me, d'abord nos "goûts" sont personnels,puis nos oreilles sont formés à certains sons , d'autres peuvent nous être
culturellement insupportables ou au moins "bizarres" et pas mélodieux (perso je pense aux chants chamaniques mongols ou aux chants très particuliers des lamas tibétains)...Je pense par contre que
la musique est universelle en celà qu'elle suscite des émotions universelles....(je pense aux musiques militaires quelles qu'elles soient mais aussi à toutes ces musiques qui m'ont fait vibrer,
pleurer...meme si ce n'était pas sur les mêmes morceaux je sais qu'ailleurs dans le monde des hommes pleurent ou sont fortifiés par une musique en celà nous sommes identiques....)
j'irai écouter ton lien, merci

Jeanne Fadosi 12/08/2014 18:27



merci de cette longue réflexion qui en suscite encore et encore ...



jill bill 11/08/2014 15:01

PS et bravo à ta soeur Jacotte ;-)

Jeanne Fadosi 12/08/2014 18:25



sourire ... merci pour elle. j'étais justement auprès d'elle hier



jill bill 11/08/2014 14:59

Ah... on le croirait Jeanne, pas besoin de décoder, à moins de chercher la petite bête, certes il y en existe tant que l'oreille est en droit de ne pas apprécier, mais de là à empêcher quelqu'un de
l'écouter en imposant la sienne dans une pièce... ;-) Bises, jill

Jeanne Fadosi 12/08/2014 18:26



toutes les musiques et otus les rythmes et tous les niveaux sonores ne plaisent pas à tout le monde et ne charment pas toutes les oreilles.


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères