Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 05:00

Comment ne pas choisir ce billet pour cette réédition de l'été 2013 des anciens prénoms de la Récréa-Bigornette, habitude prise été après été,  alors même qu'un courriel sur le "vieillir" de Bernard Pivot occupe ma réflexion et alimente ce blog ces derniers temps

(Début ; suite1 ; ... à suivre)

 

Le prénom à l'honneur à la guinguette des prénoms du mercredi de la Récréa-Bigornette est Gudule. Je viens tout juste de découvrir ce prénom mais sans doute nos amis belges le connaissent davantage puisque Sainte Gudule est le nom d'une église de Bruxelles.

J'ai hâte d'aller voir les élucubrations des bigornautes de Bigornette autour de ce joyeux prénom.

 

vieille femme

 

Ce matin, remontée comme une pendule,

Gudule en était déjà toute démontée.

C'est que tous les matins il faut la remonter

La vieille pendule de Pépé Théodule

 

Elle a tôt fait de s'enrayer et s'arrêter

Usée de tant d'années à ponctuer les heures

Au fil du temps témoin des chagrins, des bonheurs

Doux tic tac pour Mémé Gudule et pour pépé.

 

De son lit Gudule attend le point du jour

La pendule de Pépé dit l'heure dans la nuit,

Gudule n'est pas seule dans ses insomnies

 

Avec le poids des ans viendra la fin des jours

Mais elle a tant besoin de son bruit familier.

Je t'en prie Grand-pèr', fais donc venir l'horloger

           Jeanne Fadosi, le mardi 13 avril 2010

 

Et demain jeudi, pour le jeudi en poésie, après la grand-mère, quoi de plus naturel que de chanter le Grand-père.

Je laisse quelqu'un d'autre le faire bien joliment, à suivre, donc, si le coeur vous en dit. (Poésie pour un Grand-Père, de Claude Bellendy)

 

Certains je crois me souvenir, l'avaient deviné à l'époque : je n'étais pas allée chercher mon inspiration bien loin. Il me suffisait de faire comme si j'entendais cette magnifique chanson de Jacques Brel*, Les vieux, enregistrée en 1964. 

J'avais 13 ans et cette chanson me touchait au coeur. 

 

* Jacques Brel, auteur, compositeur interprète belge, 1929 - 1978, qui n'a pas eu le temps de vieillir et qui avait à peine 35 ans lorsqu'il a créé cette chanson.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans Le-prénom-du-mercredi
commenter cet article

commentaires

Quichottine 17/08/2013 15:38

Je ne sais pas si c'est seulement une question de génération...
Mes enfants aiment Brel aussi.

Je n'ai pas encore trouvé une chanson de lui que je n'aime pas. :)

Passe une douce journée. Bisous.

Jeanne Fadosi 17/08/2013 20:17



justement, les personnes que je connais qui n'aiment pas Brel sont de ma génération. Mes jeunes, je ne sais pas trop. Je crois que l'un de mes fils l'apprécie. et je connais d'autres jeunes qui
aiment bien écouter ces chansons-là


bises



flipperine 14/08/2013 18:44

les vieux ont leurs repères et l'horloge en est un pour eux

Jeanne Fadosi 15/08/2013 11:12



Tout le monde a des repères, je crois, même ceux qui disent les refuser. En tous cas, un minimum de jalons. Evidemment ce ne sont pas les mêmes, d'où bien des malentendus



Quichottine 14/08/2013 11:54

C'était un très bel article, Jeanne. Merci pour la nouvelle publication.

J'aime toujours autant ces vieux de celui qui n'a jamais vieilli. :)
Passe une douce journée. Bises.

Jeanne Fadosi 15/08/2013 19:11



C'est une magnifique chanson pleine d'humanité. Mais je crois que je suis inconditionnelle d'à peu près toutes les chansons de Jacques Brel. Je sais que tous n'aiment pas (et ce n'est pas une
question de génération). Ce sont des choix que je respecte même si je ne les comprends pas


bises et belle fin de semaine



jill bill 14/08/2013 07:32

Oui je connais sainte Gudule de ma capitale... Bien que jamais visitée... Ah ma grand-mère avait sa pendule à clé qu'il fallait remonter tous les samedis... Jamais voulue en changer ! Merci
Jeanne... Bises, jill

Jeanne Fadosi 15/08/2013 19:06



C'est vrai j'ai un peu forcé le trait les pendules et les horloges se remontaient une fois par semaine. Tout un cérémonial ! La pendule de mes parents est toujours en état chez l'une ou l'un de
mes frères et soeurs et régulièrement remontée et entretenue.


Bises



ZAZA 14/08/2013 07:20

Une réédition que je ne connaissais pas. Bravo. Gudule était le nom de mon hamster quand j'étais gamine. Bises et bon mercredi. ZAZA

Jeanne Fadosi 15/08/2013 19:07



pourquoi pas. Joli pour un hamster et sûrement plus difficile à porter si on l'attribue à des bébés. Mais la mode des prénoms peut en exhumer des oubliés


bises



ABC 20/04/2010 08:46


Pour le bien être de grand-mère, grand-père ne peut que la pendule réparer...


Jeanne Fadosi 20/04/2010 15:02



Tout à fait d'accord !



MaiRym 17/04/2010 21:51


L'imagination a été fructueuse chez toi aussi. Bon dimanche.


Jeanne Fadosi 18/04/2010 18:44



la pendule est une compagne amicale chez beaucoup de personnes quand l'âge avance



Pascale la Tricotineuse 16/04/2010 00:27


Néon est complètement azimuté il traite grand mère de pendule, c'est chez nous que ça déraille !! hihi


Jeanne Fadosi 18/04/2010 18:50



mais pourquoi pas, les anciens sont là pour nous rappeler le rythme des heures et aussi qu'il faut ralentir sa course pour ne pas s'épuiser avant l'heure ...



Pascale la Tricotineuse 16/04/2010 00:25


tic tac du temps chanté par gudule la pendule, une oeuvre douce Jeanne !! je vais suivre le chemin vers grand père avec sérénité , je te souhaite une bonne nuit sans déraillement de gudule


Oxygene 15/04/2010 19:22


Elle est bien sympathique mémé Gudule qui guette le tic-tac et les coups de sa pendule qui rythment ses insomnies. j'aime beaucoup cette façon que tu as eu d'en parler... Bravo Jeanne. Je vais voir
ce que tu dis maintenant du grand-père... ;-)


Jeanne Fadosi 18/04/2010 18:52



J'ai bien sûr pensé à Jacques Brel et à ses Vieux.



amtealty bougnen 15/04/2010 17:44


que c'est joli
j'aime beaucoup la pendule de mémé
bravo
bisous de bretagne


Jeanne Fadosi 18/04/2010 18:55



Les vieilles personnes de mon enfance étaient très attachées à leur pendule et ou coucou ou autre horloge normande ...



Quichottine 15/04/2010 12:22


Ne t'en fais pas.. ce n'est pas grave du tout.

Je sais que cela arrive. OB n'est pas toujours fiable.

Je t'embrasse fort.


Jeanne Fadosi 15/04/2010 12:29



Oui je sais, cela fait perdre intuilement du temps que je passerais volontiers à lire
Bises



Quichottine 15/04/2010 12:15


Pierre-Louis en est maintenant aux derniers chapitre, le conte va se terminer.

Merci d'être allée voir chez moi.

Je t'embrasse et te souhaite une belle journée ensoleillée.


Jeanne Fadosi 15/04/2010 12:18



Alors j'ai de la belle lecture en perspective ! Je n'ai pas pu poster sur ton blog. Ca arrive encore un peu. Bises aussi



Quichottine 15/04/2010 00:06


En te lisant, je pensais, comme d'autres ici à Brel, mais pas seulement.

Je pensais à tout ce que j'ai pu lire ou voir...

De ces cœurs qui battent à l'unisson, et qui un jour s'arrêtent seulement parce qu'ils n'entendent plus le son si familier.

Il faut que Théodule répare la pendule, ou qu'il fasse venir l'horloger... Connais-tu Pierre-Louis et sa rémige bleue ?

La pendule et l'horloger y jouent un très grand rôle.

Passe une douce nuit.


Jeanne Fadosi 15/04/2010 11:55



la rémige bleue, cela fait longtemps que je n'y suis pas allée. Je crois que c'est en suivant un de tes liens que j'y suis allée. j'ai vu que ta nouvelle page blanche n'était pas restée vide bien
longtemps ...  Belle journée Quichottine par ce soleil enfin revenu



clementine 14/04/2010 21:18


Jeanne Fadosi compose de beaux poèmes sur les anciens prénoms. Un charme. Un plaisir.
bonne soirée
clem


Jeanne Fadosi 15/04/2010 11:52



Ca me fait tout drôle tes commentaires où je suis à la troisième personne. Peu de temps pour bloguer et ce sont un peu des brouillons que je met en ligne sans trop me creuser la
cervelle   Un rayon de soleil pour une belle journée à toi



fransua 14/04/2010 19:21


une mémée Gudule très attendrissante et puis l'horloge du temps malheureusement ne s'arrêtera jamais


Jeanne Fadosi 15/04/2010 11:40



Non mais elle nous est si familière ...



Martine27 14/04/2010 18:31


C'est vrai que c'était bien agréable le tic-tac de ces vieilles pendules !


Jeanne Fadosi 14/04/2010 18:51



tout le monde n'apprécie pas. Je le préfère pourtant au ronron de mon ordinateur et je suis sûre qu'il fait plus de bruit !



lyly 14/04/2010 18:14


Bonsoir Jeanne

Mémé Gudule et pépé Théodule
sont attachés à leur pendule
Elle a ponctué le temps
depuis leurs vingt ans
Que vienne vite cet horloger
leur moral aussi saura remonter !
Bravo, j'ai beaucoup aimé ta participation
Joli choix des mots et tout en émotion
Belle soirée, bises, Lyly


Jeanne Fadosi 14/04/2010 18:54



Et merci pour ce joli poème en retour. Les réparateurs de pendules se font aussi rares que les pendules à remontoir. Ce temps que la pendule rend si présent et si vivant a sa place je crois dans
la vie des gens ...Bises et belle soirée. Désolée de ne pas pouvoir encore poster sur ton blog



LANGLAIS 14/04/2010 17:19


belle évocation d'un temps passé ou on prenait le temps d'&couter le temps


Jeanne Fadosi 14/04/2010 17:48



On y reviendra au respect d'un rythme de vie "normal", c'est vital autant que d'autres règles écologiques ... Bien des dérèglements actuels tiennent tout simplement à ces oublis du temps de
l'espace, de la terre, de l'eau ...



Bigornette 14/04/2010 14:51


hihi... je souris car nous somme branchées un peu toutes les deux sur un sujet comparable... un rapport avec une pendule... j'aime beaucoup ton texte... très amusant... bisous et merci... bonne
journée Jeanne !


Jeanne Fadosi 14/04/2010 15:04



j'ai beaucoup aimé le tien ... pour quelqu'un qui n'avait pas d'inspiration ... belle fin de journée aussi, bises



Zip de Zoup 14/04/2010 13:28


Joli, Jeanne !
La pendule Papa la remontait avec application et lorsqu'il venait dans sa maison de campagne, première chose, premier travail, remonter la pendule, et au retour, même chose !
Il adorait l'entendre sonner, j'en ai gardé une mais elle ne sonne plus, question de savoir-faire !
Bisous et bravo !


Jeanne Fadosi 14/04/2010 14:38



la pendule, chez mes parents, on la remontait une fois par semaine. Je me souviens aussi chez mon parraine et ma marraine, la pendule avait un coucou comme compagnon et ils étaient réglés
ensemble mais chez une de mes tantes, l'horloge normande, le coucou et la pendule sonnaient en décalé, un cauchemar à 11h du soir et à minuit quand la petite fille que j'étais avait le sommeil
léger.



christiane 14/04/2010 11:55


un beau texte! Jeanne merci
je t'embrasse


Jeanne Fadosi 14/04/2010 12:32



un peu fait à la va vite par association d'idées ... Bises également. J'espère pouvoir accéder à ton blog et aux commentaires, mais il y a encore des ratés et des lenteurs, moins, ça s'améliore !



jill bill 14/04/2010 11:53


Bonjour jeanne, qu'il est bien doux ton poème, la pendule compagnon de route de Gudule et son époux... cette pendule qui dit oui qui dit non en s'arrêtant parfois histoire de souffler un peu, de
gagner du temps sur le temps, mais peine perdue, avec ou sans elle le temps continue...Bravo à cette Gudule-là, celle de BXL te salue bien signé JB


Jeanne Fadosi 14/04/2010 12:30



Evidemment, c'était un clin d'oeil à cette magnifique chanson qui est aussi, je le pense un magnifique poème de Jacques Brel



Josette 14/04/2010 09:55


c'est bien vu et on pense à Brel qui chantait "les vieux" avec la pendule au salon...
Chez Bigornette c'est une clochette !
belle journée


Jeanne Fadosi 14/04/2010 12:29



bien sûr que j'ai pensé aux vieux et à la pendule de Jacques Brel. Prenons soin de nos globules ... ils sont précieux Belle journée à toi aussi



patriarch 14/04/2010 09:42


Nous n'avons jamais eu de ces pendules qui égrainent les 1/4 d'heure comme les grains d'un chapelet je crois que je ne me serais jamais fait, à ce bruit répétitif !!

Belle journée avec bises !


Jeanne Fadosi 14/04/2010 12:28



Qui sait ... Il m'ai arrivé de me réveiller la nuit parce que elle s'était arrêtée et que dans mon sommeil, quelque chose clochait . Bises et belle journée



Alice 14/04/2010 08:41


Voilà une Gudule stimulante !


Jeanne Fadosi 14/04/2010 12:27



malgré son âge vénérable ...



fanfan 14/04/2010 08:30


C'est très beau! Ton poème me fait penser à la chanson de Brel:les vieux.
Bisous


Jeanne Fadosi 14/04/2010 12:25



bien sûr que j'y ai pensé très fort avec la tentation de la faire ronronner au salon mais je n'ai pas osé et comme j'ai fait vite, j'ai oublié de mentionner Brel dans mon article bises du
mercredi



Reinette 14/04/2010 07:24


comme Mémé Gudule, j'aime aussi les pendules. je trouve agréable ces tic-tac et si par hasord je me réveille la nuit, compter ses dong, dong, dong me rassure.

j'aime beaucoup Mémé Gudule.


Jeanne Fadosi 14/04/2010 12:22



très agréable le tic tac de la pendule, quand il se fait discret et qu'il est seul ... je n'ai pas de pendule mais celles de mon enfance résonnent dans ma tête avec de jolis souvenirs



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères