Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 15:00

mis en ligne le 19 juin 2014

Remonté sur le dessus de la pile pour célébrer 

ABSOLUTELY FABULOUS

(à suivre chez emma (pictozoom) dans le billet immédiatement plus récent)

Depuis les derniers réglages du moteur de la coquille par notre nouveau capitaine, voici le deuxième jeudi en poésie du défi n°125, sous le signe de la liberté par la nouvelle barreuse Eglantine.

thème libre et si l'on sèche, "les parfums divers et variés". 

 

La tulipe

 

Moi, je suis la tulipe, une fleur de Hollande ;

Et telle est ma beauté, que l’avare Flamand

Paye un de mes oignons plus cher qu’un diamant,

Si mes fonds sont bien purs, si je suis droite et grande.

 

Mon air est féodal, et, comme une Yolande

Dans sa jupe à longs plis étoffée amplement,

Je porte des blasons peints sur mon vêtement,

Gueules fascé d’argent, or avec pourpre en bande.

 

Le jardinier divin a filé de ses doigts

Les rayons du soleil et la pourpre des rois

Pour me faire une robe à trame douce et fine.

 

Nulle fleur du jardin n’égale ma splendeur,

Mais la nature, hélas ! n’a pas versé d’odeur

Dans mon calice fait comme un vase de Chine.

 

Théophile GAUTIER

Recueil : "Poésies nouvelles et inédites", 1839

 

Gauthier-la-tulipe.jpeg

Eh oui, il me semble bien que je n'avais pas encore mis en ligne tous les poèmes de mon anthologie d'adolescente

 

Si vous préférez les poètes qui chantent les fleurs odorantes, vous y puiserez dans Ronsard l'amour des roses et son art d'en apprivoiser les parfums pour les offrir aux femmes qui l'inspiraient ...

Lire Ronsard polychrome, de Cochonfucius

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans jeudi-en-poésie-etc
commenter cet article

commentaires

Cochonfucius 03/10/2014 14:40

Quatorze blasons
---------------

D’argent à un fouillis de végétaux de sable ;
D’or à deux régiments de licornes d’azur ;
De sinople à deux trolls assis au pied d’un mur ;
D’hermine à un archange à peu près vénérable.

D’azur à un pluvian au chant inimitable ;
De sable à un manchot roulant pour Balladur ;
De brique à deux savants dont l’un s’appelle Arthur ;
De plomb à deux seigneurs jouant cartes sur table.

De laine à un sonnet de facture incertaine ;
De neige à cent corbeaux qui parcourent la plaine ;
De cuivre à trois chercheurs qui traquent les bosons.

D’ivoire à un tercet qui scrute l’héraldique ;
De marbre à un seul vers dodécasyllabique ;
De papier, à un fou qui apprend le blason.

Jeanne Fadosi 03/10/2014 15:49



sourire merci Cochonfucius ou son robot facétieux ?



dimdamdom59 20/06/2014 14:42

Moi qui n'habite pas très loin de la Hollande, je ne les ai jamais vues, par contre je les ai vues en Bretagne à la Torche, des champs qui s'étendent à perte de vue. Juste à côté d'elles les
jacinthes leur volent la vedette, mais uniquement pour le parfum, je préfère de loin la tulipe!!!
Très joli choix de ce poème, d'un auteur que j'affectionne tout particulièrement. Voilà une barre qui s'achève pour laisser place à la suivante, nous t'attendons donc pour ce lundi.
Bisous Jeanne et bon week-end!!!
Domi.

Jeanne Fadosi 20/06/2014 16:39



Voilà un endroit de Bretagne que je ne connais pas.


Oui tout est prêt pour le défi n°126 dont le sujet est programmé pour lundi. 


bises et belle fin de semaine



Solange 19/06/2014 21:59

Une jolie fleur avec tout un éventail de couleur, mais sans odeur.

Jeanne Fadosi 20/06/2014 16:32



ah ça oui, la tulipe ne sent vraiment rien et à côté de la jacinthe qui lui est de saison ...



Lenaïg 19/06/2014 13:23

Bonjour Jeanne. Et pourtant quelle fleur somptueuse, en effet, Théophile Gautier lui rend un hommage mérité et je suis ravie de découvrir ta page d'adolescente, merci merci ! Bises !

Jeanne Fadosi 19/06/2014 16:07



C'est vrai que c'est une fleur superbe. Qui a fait l'objet de convoitises étonnantes très tôt dans l'Histoire


bises



mansfield 19/06/2014 12:45

Un poème haut en couleur dans la lignée des parnassiens!

Jeanne Fadosi 19/06/2014 16:07



j'ai beaucoup apprécié les parnassiens dans ma jeunesse. Mais en parallèle je découvrais les poètes plus modernes



ABC 19/06/2014 11:41

Pas de parfum malgré la corolle évasée, mais une beauté certaine qui la distingue!

Jeanne Fadosi 19/06/2014 16:05



mais seule la tulipe est montré à l'index pour son manque de parfum. ce n'est pas la seule fleur avare. A non j'oubliais les violettes qui ne sentent pas et qu'on appelait dans mon enfance
violette des chiens



jill bill 19/06/2014 08:02

Pays des moulins et de la tulipe s'il en est... Merci Jeanne, bon jeudi/poésie, jill bises

Jeanne Fadosi 19/06/2014 16:00



Je suis allée les voir un printemps les tulipes de Hollande. Evidemment, les circuits sont faits pour les touristes. Mais le spectacle n'en est pas moins joyeux et agréable


bises



eMmA 19/06/2014 07:56

Ce que j'adore, c'est la photo de cette très jolie page. On sent que tu devais aimer la poésie.
Comme c'est émouvant ce précieux recueil !

Jeanne Fadosi 19/06/2014 15:59



Oui et j'en écrivais que je n'ai pas gardé. Je trouve les dessins bien naifs et puérils, comme si je n'étais pas encore sortie de l'enfance



Martine 19/06/2014 07:26

J'aime beaucoup les tulipes qui égaient le début du printemps. Je ne connaissais pas ce poème. Merci du partage.

Jeanne Fadosi 19/06/2014 15:58



avec la pluie de cette année, elles ont été bien éphémères ... J'aime aussi les fleurs odorantes qui attirent les papillons



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

VOYAGE

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 5ème anthologie est parue

Informations sur 

 Les anthologies éphémères