Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 05:00

Un mardi Entre ombre et lumière se promenait dans le flou sur une proposition de Anne Le sonneur.

Ex Libris (Catheau) à son habitude avait fait flotter une remontée de souvenirs dont elle s'étonnait comme une brume

 

Le flou aussi se fait sur nos mémoires ... Emouvant cette plongée dans les souvenirs des autres qui nous étonnent ...
Belle fin de journée
Commentaire n°6 posté par Jeanne Fadosi hier à 15h14

Merci, Jeanne. Le regard d'autrui sur soi : un mystère.

Réponse de Catheau hier à 17h34

 

Ce flou à travers lequel beaucoup regardent le monde, alors que je suis incapable de me passer de mes lunettes. Ma vue n'est pas pire que la leur souvent pourtant.

 

archivé en brouillon le 28/09/2011 à 12:01

 

Et puis l'autre jour ou plutôt l'autre soir, un mercredi où les nuages semblaient enfin vouloir se déchirer, j'ai muzardé sur les routes du Vexin, en quête de quelques clichés de maisons typiques

 

Dans un village, des jeunes gens un peu perdus dans leur voiture usée, mais qui les promenaient quand même, m'ont demandé poliment un renseignement que j'étais bien en peine de leur donner.

Un peu plus loin, était-ce le même village ou un autre, je me suis, avec un vieux monsieur sûrement, mais nous n'avons pas échangé nos pensées silencieuses, suivi des yeux un groupe de marcheurs dans de drôles d'accoutrements. D'où venaient-ils, où allaient-ils ?

Je ne vous en dirai rien de plus. Je n'ai pas, par discrétion, osé les photographier, même de loin, même de dos.

 

Dans une autre ville, à la fenêtre d'une maison pimpante, une femme voilée. Etait-elle jeune ? Cette apparition dans ses tissus joliment colorés, donnait à la rue comme un air de fête. Mais oui, je vous assure, il existe des voiles qui ne sont pas tristes.

Là, je n'ai même pas eu l'idée de prendre de photo, j'ai juste espéré qu'elle n'y serait plus quand je repasserais pour faire un cliché de la rue.

 

En attendant, me balladant en bord de Seine, c'est mon appareil photo qui s'est émancipé tout à coup. J'ai entendu le clic du déclencheur ...

 

declenchement-spontane---reduc1.JPG

 

Le résultat m'a beaucoup interessé. finalement. C'est souvent ainsi que nous regardons le monde ...

.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eglantine Lilas 31/08/2014 15:37

j'ai loupé la date ...je peux quand meme te souhaiter un bon anniversaire pour les 364 jours qui vont venir ? :-)

en allant chez enriqueta ...j'ai cliqué sur ton nom pour arriver sur un tres joli blog " de prise en mains" ...j'aime beaucoup ...

Jeanne Fadosi 02/09/2014 16:00



ma foi, il y a longtemps que je ne compte plus les jours ...


belle journée



jill bill 31/08/2014 08:03

Ah oui le regard des autres sur soi et vice versa...intéressante réfléxion... surtout ne pas porter de jugement hâtif... ;-) mais combien de fois on sourit ou s'interroge... ou prend pitié sur
l'autre.... Bon dimanche Jeanne, bises

Jeanne Fadosi 02/09/2014 16:21



ne pas s'en tenir à la première impression, aller au-delà des apparences ...


Combien de fois pourtant oublie-t-on que l'habit ne fait pas le moine ...


Belle soirée Jill bises et à demain pour la rentrée à la cour de récré



Quichottine 31/08/2014 07:31

Anne LS.... Publie-t-elle encore ? J'avoue que je n'ai pas eu de nouvelles d'elle depuis longtemps.

J'aime bien cette page et les rencontres que tu as faites pendant tes pérégrinations.

J'ai aussi besoin de mes lunettes...

Tu vois, je me dis qu'il y a des moments où nous regardons ainsi tout ce qui nous entoure, un peu trop rapidement, même ceux que nous aimons.

Mais c'est peut-être ainsi qu'ils arrivent à continuer à nous surprendre, ce qui est le sel de la vie.

Passe une douce journée. J'aime bien cette photographie. :)

Jeanne Fadosi 02/09/2014 16:10



Je ne sais pas. son blog OB est silencieux depuis 2013 où elle n'y publiait plus beaucoup tout comme son blog photo sur Aminus. Elle publie de temps à autre un poème sur ses Champs de murmures


nous voyons flou ou déformé. oui, même et peut-être surtout ceux qu'on aime.


belle fin d'après-midi


 



Martine 31/08/2014 07:27

J'aime beaucoup cet article : ces rencontres singulières. Si tu avais pris des photos, tu n'aurais pu les observer et profiter de ces instants. J'aime beaucoup la conclusion avec la photo mystère.
Notre vision est souvent très floue sur les choses. Bon dimanche.
P.S : Je m'absente deux jours pour la rentrée de mes petites puces à Paris. A Mercredi

Jeanne Fadosi 02/09/2014 16:18



il y a un moment où je préfère la discrétion. 


Vous voilà à rebours des urbains à faire les allers-retours en sens inverse ...


bonne rentrée pour tes petites puces alors



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères