Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 03:00

 

En écho et suite d'un sonnet à Hélène de Ronsard pour le 2nd jeudi en poésie du défi n°93 sur les âges de la vie

 

Marquise

 

Marquise, si mon visage 

A quelques traits un peu vieux, 

Souvenez-vous qu'à mon âge 

Vous ne vaudrez guère mieux. 

 

 

Le temps aux plus belles choses 

Se plaît à faire un affront, 

Et saura faner vos roses 

Comme il a ridé mon front. 

 

 

Le même cours des planètes 

Règle nos jours et nos nuits : 

On m'a vu ce que vous êtes; 

Vous serez ce que je suis. 

 

 

Cependant j'ai quelques charmes 

Qui sont assez éclatants 

Pour n'avoir pas trop d'alarmes 

De ces ravages du temps. 

 

 

Vous en avez qu'on adore, 

Mais ceux que vous méprisez 

Pourraient bien durer encore 

Quand ceux-là seront usés. 

 

 

Ils pourront sauver la gloire 

Des yeux qui me semblent doux, 

Et dans mille ans faire croire 

Ce qu'il me plaira de vous. 

 

 

Chez cette race nouvelle, 

Où j'aurai quelque crédit, 

Vous ne passerez pour belle 

Qu'autant que je l'aurai dit. 

 

 

Pensez-y, belle Marquise : 

Quoiqu'un grison fasse effroi, 

Il vaut bien qu'on le courtise, 

Quand il est fait comme moi. 

Pierre Corneille, Stances à Marquise

 

Pierre Corneille, 1606 - 1684, plus connu comme dramaturge que comme poète. toutefois celui-ci est célèbre et plus encore depuis que Georges Brassens l'a mis en musique, avec la conclusion qu'on lui connait, une strophe que Tristan Bernard avait rajouté aux Stances à Marquise, pour les débuts du Canard Enchaîné :

 

Peut-être que je serai vieille,

Répond Marquise, cependant

J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,

Et je t'emmerde en attendant.

Tristan Bernard, Réponse de Marquise à Corneille

Tristan Bernard, 1866 - 1947,  romancier et dramaturge   

 

Mais peut-être apprécierez-vous de l'entendre sobrement dit par Louis Jouvet ?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans jeudi-en-poésie-etc
commenter cet article

commentaires

emma 05/01/2013 00:05


quel plaisir de lire et d'apprendre avec oi, Jeanne, et oui, en lisant ces stances, on est obligé d'entendre le grand Georges en arriere plan

Jeanne Fadosi 06/01/2013 20:13



Brassens, Corneille, Ronsard et tous les autres ... l'art, la poésie, la musique ... sont aussi des besoins vitaux



juillet58edwige 04/01/2013 07:45


c'est tellement vrai ! mais il me semble que le temps n'a pas marqué cette beauté , elle est morte très jeune , non ?

Jeanne Fadosi 06/01/2013 19:57



je n'ai pas fait attention. C'était une actrice de la troupe de Molière, je crois bien


 



Lenaïg 04/01/2013 00:51


  Ah, merci beaucoup, Jeanne de nous faire lire Corneille poète et, cerise sur le gâteau, la réponse de Tristan
Bernard ! Si je l'ai su, j'avais oublié que Corneille écrivait des poèmes. Gros bisous.

Jeanne Fadosi 06/01/2013 19:53



Je ne connais guère que celui-ci de Corneille. Je devrais sans doute lire les autres pour me faire une idée. bises



Quichottine 03/01/2013 22:00


Personnellement, j'aimais beaucoup le sonnet, mais je trouve la conclusion de Tristan Bernard magnifique !!!


 


J'adore !!!


Merci pour le rappel, Jeanne. Je l'avais oubliée. ;)


Passe une douce soirée. Bises.

Jeanne Fadosi 06/01/2013 19:51



C'est en effet bien répondu !


bises et belle fin de soirée



Martine 03/01/2013 17:43


Bonsoir Jeanne,


Ah ce vieux Corneille! J'aime bien ce poème. Et quel délice que l'impertinence de Brassens en conclusion.


Je te souhaite une bonne année Jeanne pour toi et les tiens. Plein de bonnes choses. avec la santé pour bien en profiter. Et toujours le goût de nous offrir de beaux articles. En te remerciant
pour tous ces partages


Bises


Martine

Jeanne Fadosi 06/01/2013 19:49



L'ajout de Brassens lui a été dicté par Tristan Bernard. Bravo à ces messieurs.


Merci pour tes voeux. Que cette année 2013 te soit aussi douce et agréable que possible


bises



chloé 03/01/2013 16:59


Quel plaisir de redécouvrir ce texte et d'entendre à nouveau Brassens. je  ne connaissais pas la version Louis Jouvet. Grand merci à toi Jeanne pour tous ces jolis moments.bisous.chloé

Jeanne Fadosi 06/01/2013 19:46



j'ai découvert cette interprétation de Jouvet cette semaine moi-aussi. une merveille


bises



josette 03/01/2013 11:09


et Tristan Bernard à écrit la réponse de Marquise !

Jeanne Fadosi 03/01/2013 11:35



sourires ... j'ai eu la flemme de la mettre en ligne hier, mais j'étais en train de le faire pendant que tu écrivais ce commentaire


bises et belle journée Josette



leblogdhenri.over-blog.com 03/01/2013 10:43


Bonjour Jeanne,


J'ai écouté Brassens avec beaucoup de plaisir, mais alors la voix de Louis Jouvet, quelle émotion. Quel comédien c'était. Merci Jeanne. Bises bien amicales.


Henri.

Jeanne Fadosi 03/01/2013 11:58



n'est-e pas ! et l'enregistrement nettoyé est de très bonne qualité. Quel acteur !


bises amicales



jill bill 03/01/2013 08:46


Ah par Louis... Merci Jeanne ! Bon jeudi poésie ! Merci pour ta quinzaine 93, bises

Jeanne Fadosi 03/01/2013 12:06



Louis Jouvet était un acteur magnifique !


bises



patriarch 03/01/2013 07:37


Bel envoi et merci pour les interprètes... Bises

Jeanne Fadosi 03/01/2013 12:07



Superbes n'est-ce pas !


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères