Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 06:00

 

"Musique" tel est le thème du 2 décembre Entre ombre et lumière, proposé par Nathalie

1 Orgue de barbarie

à Montmartre, été 2012 ou 2013

Montmartre orgue de Barbarie - reduc1

joueur orgue - reduc1

 

sur les quais de scène  de Seine  dans les années 1960 (merci Martine)

orgue-de-babarie-Gil.jpeg

 

et puis ils se mirent à parler parler

parler parler parler

on n'entendit plus la musique

et tout fut à recommencer!

Jacques Prévert, L'orgue de Barbarie, Paroles, 1946

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans entre ombre et lumière
commenter cet article

commentaires

emma 03/12/2014 09:46

un charme suranné, merci, Jeanne

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:59



oui, il y en a de moins en moins sauf quelques passionnés qui prennent la relève des anciens. Il faut savoir les faire marcher mais aussi les réparer et les accorder



solange 03/12/2014 01:49

Un beau souvenir, ici ce n'était pas fréquent je n'en n'ai vu qu'un à Montréal.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:56



Il faut dire que la saison o il peuvent se produire dehors est raccourcie. l'hiver pas question et l'été il peut faire trop chaud pour ces machines sensibles



mansfield 02/12/2014 19:18

Entre nostalgie des temps anciens et de l'été, belle rêverie!

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:52



c'est vrai que ce sont des photos à faire remonter le temps, même si celle de Montmartre date seulement de l'été 2012



langlais 02/12/2014 11:46

il ne me parait pas si longtemps que j'ai entendu dans les rues et les cours de paris
Ces chanteurs et musiciens devez rue et leurs chansons populaires.
et pourtant c'est bien un demi siècle de souvenirs.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:50



on voit encore (rarement) des musiciens mais les chanteurs de rue ont complètement disparu depuis à peu près la création de la SACEM et de leur interdiction pour la sauvegarde des droits
d'auteurs comme argument d'autorité



Josette 02/12/2014 11:00

une musique qu'on n'entend plus souvent...
bonne journée Jeanne

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:49



Cela fait longtemps qu'ils se sont faits rares et c'est compréhensible. La technique a changé et l'on voit maintenant des amplis dans les couloirs du métro ou ailleurs


belle fin de semaine Josette



Quichottine 02/12/2014 10:04

Il y en a encore aujourd'hui, c'est vrai... et ils m'émeuvent beaucoup.

Merci pour ces images et Prévert.
Passe une douce journée. Bisous.

Jeanne Fadosi 06/12/2014 11:47



en périodes de fête on en voit quelques uns sur les marchés de noël par exemple. 


bises et belle fin de semaine



jill bill 02/12/2014 08:55

Bonjour Jeanne, un p'tit métier des rues pas d'hier...je n'en vois plus d'ailleurs ! Merci et silence, écoutons !!! Bises de JB

Jeanne Fadosi 02/12/2014 11:12



il y en a encore de temps à autre mais c'est vrai qu'ils se font rares d'autant qu'il faut les entretenir ou les restaurer Bises



eMmA MessanA 02/12/2014 07:20

Quel magnifique instrument ! De temps en temps, un musicien vient jouer de l'orgue de barbarie au marché d'Aligre le dimanche. Il fait la joie de tous et en particulier des enfants ! Merci pour ces
vers de Prévert.
Bonne journée à toi.

Jeanne Fadosi 02/12/2014 11:11



c'est un avatar des métiers à tisser et les premiers ordinateurs sont cousins de ces instrumets mécaniques.


Dans ce genre, je suis en admiration devant les limonaires aussi


belle journée



Martine 85 02/12/2014 07:13

J'aime beaucoup ta photo à Montmartre. Quant à la photo en noir et blanc : scène sur Seine (un lapsus révélateur). Beau mardi.

Jeanne Fadosi 02/12/2014 11:08



oups joli lapsus en effet ! merci Martine !



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères