Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 10:11

 

... La colombe est blessée

 

Ecouter la très belle chanson écrite et chantée par Jacques Brel suivie de l'interprétation d'une formidable et trop méconnue  version en anglais par Joan Baez ICI

 

Blessée ...

 

Il reste

 

"un arc-en-ciel qui porte le poids de l'espoir jusqu'aux chaises vides"

ABC

 

Guillaume Apollinaire a vu La colombe poignardée

 

colombe poignardée Apollinaire calligramme

 

On est bien loin de la comptine populaire chantée naïvement dans les cour de récré, si peu naïve pourtant :

 

Nous n'irons plus au bois

Les lauriers sont coupés

La belle que voilà

Ira les ramasser

[ ... ]

 

quand on prend en compte que les lauriers sont d'abord rattachés aux honneurs militaires.

 

Cigale, ma cigale,

Allons, il faut chanter.

Car les lauriers du bois

Sont déjà repoussés.

 

Ce symbôle des lauriers comme récompense nous viendrait de cette pauvre Daphné qui dut se métamorphoser en laurier pour échapper aux assiduités du dieu Apollon, sans y parvenir puisqu'il fut alors un jardinier virtuose du sécateur.

 

Si l'on ajoute que cette comptine est attribuée à la Marquise de Pompadour, favorite du roi Louis XV qui aurait créé Nous n'irons plus au bois à la noël 1753 pour les enfants d'un village voisin de l'Hôtel d'Evreux (actuel Palais de l'Elysée), vous aurez peut-être comme moi, la curiosité d'en savoir plus sur l'année 1753 en France, où Louis XV, qui n'est pas vraiment ma tasse de thé, a maille à partir avec le Parlement de Paris (rien à voir avec nos parlements actuels, c'est une assemblée de juges ayant des pouvoirs judiciaires et extra-judiciaires) et quand on considère le motif de la Querelle et ses remous jusqu'à la révolution française.

 

Un autre article sur ce sujet : La chanson de Craonne, anonyme, 1917

.

NB Info défi croqueurs : Défi n°111 en vue chez Eglantine-Lilas    

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans jeudi-en-poésie-etc
commenter cet article

commentaires

Quichottine 18/11/2013 09:41

Une chanson que j'avais oublié... Merci pour tous ces rappels, Jeanne.
Bises et douce journée.

Jeanne Fadosi 18/11/2013 19:07



Je trouve que c'est l'une des plus belles chansons de Jacques Brel


bises



fanfan 13/11/2013 17:40

Une superbe chanson interprétée par deux grands !
Cela m'a rappelé une chanson de Sardou qui parle aussi d'une colombe :
"La colombe est tombée au premier vent du nord
son regard s'est tourné lentement vers la mort
Quand la colombe expire , c'est l'adieu d'un ami
c'est le dernier sourire de l'été qui s'enfuit .

Cette colombe t'a emmenée très loin dans le temps !
Bises

Jeanne Fadosi 14/11/2013 19:46



je ne connaissais pas cette chanson de Michel Sardou. 


les lauriers de Daphné m'avait incité à ce billet que j'avais mis en réserve pour le 11 novembre.


Une guerre tragique et si incompréhensible que celle de 1914-1918 qui se situe vraiment entre deux époques et deux façons de concevoir le partage du monde.


et en 1918, on avait encore rien vu de se qui allait advenir ...



flipperine 12/11/2013 00:15

et le laurier parfume bien les plats dans la cuisine
les lauriers symbole aussi de la réussite à l'école

Jeanne Fadosi 13/11/2013 11:06



le laurier sauce est un bon aromate c'est vrai, mais il ne faut pas en abuser



Monelle 11/11/2013 11:56

Merci pour ce billet qui est le bien venu aujourd'hui. J'ai écouté la chanson dans ses deux versions !
Bonne journée - bisous
Monelle

Jeanne Fadosi 13/11/2013 11:02



Mettre la lumière sur l'horreur de la guerre oui. Ce qui ne m'empêche pas de respecter infiniment tous ceux qui ont donné leur vie pour faire reculer ces guerres.


Ce qui s'est passé le 11 novembre de cette année aux Champs Elysées est totalement inadmissible.



jill bill 11/11/2013 11:22

Les lauriers, dans la sauce pour moi et plus en tant qu'honneurs militaires, soldats qui n'ont pas eu du civet à manger tous les jours dans les tanchées... mon point de vue, merci Jeanne !

Jeanne Fadosi 11/11/2013 11:28



c'est sûr et le rat a un goût peu ragoutant. Mieux que rien et même pas sûr. en tous cas point de tanches non plus c'est sûr.


et dire qu'on disait qu'ils partaient la fleur au fusil ...


mon point de vue aussi Jill et depuis bien longtemps



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères