Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 06:00

 

Dans notre monde fou qui craque

se lézardant de toutes parts

Elle voulait juste sa part

de douceur à l'abri des traques

 

Quand le monde libre est un piège

offert aux rigueurs des saisons

elle cherchait dans la maison

un piètre abri qui la protège

 

Mais c'était sans compter le chat

et ses instincts de prédateur

tapi tout près du radiateur

 

Je t'ai sauvé deux fois la mise

tu es revenu du jardin

alors prends garde à mon gredin !

Jeanne Fadosi, mardi 11 novembre 2014

 

Ne cherchez pas dans ces vers une quelconque allégorie, ou alors, elle vient de la nature elle-même.

Ce sonnet m'a été inspiré par l'histoire vraie que je vous conte ci-dessous. A vrai dire, j'ignore s'il s'agit d'un ou d'une bébé lézard. (De toutes manières, il parait que l'on ne peut déterminer son sexe tant qu'il n'a pas atteint sa maturité)

 

Depuis une quinzaine, je trouve presque systématiquement sur le seuil, un tout petit lézard des murailles qui cherche toujours à rentrer vers la chaleur de mon logis. 

Je l'avais déjà trouvé (ou était-ce l'un de ses frères ou soeurs ?) entre deux magazines sur la table basse et l'avait reconduit dehors. Mais depuis chaque matin de soleil, j'ai toutes les peines du monde à l'empêcher d'entrer ou de se coincer dans la porte.

Ce midi, j'ai trouvé le chat à l'affût au milieu du salon, au pied d'un fauteuil. 

Quand j'ai déplacé le siège, le bébé lézard, ayant bien cerné d'où venait le danger, est venu se réfugier ... entre mon talon et ma semelle. J'ai tenté le transporter sur un carton mais il s'est réfugié ... sur le poignet de mon pulle en mohair. Il a filé sous les feuilles une fois dehors. Pourtant, une heure après, c'est sous le pied du lampadaire qu'il était revenu, sans doute avait-il fait demi-tour avant que je ne rentre dans la maison. cette fois, je n'ai pas pu le rattraper et j'ignore où il se cache dans la maison.

Dernière minute, je viens de le retrouver, tétanisé sur le mur extérieur, alors que je venais de fermer les volets et lui oter une fois de plus la nouvelle cachette qu'il s'était trouvé, en témoigne la photo d'illustration que j'ai eu tout le temps de prendre en allant chercher l'apn et un instrument de mesure.

 

bébélézard extérieur 2 - reduc1 bébélézard extérieur 1 - reduc1

bébélézard cachette 1 - reduc1 bébélézard transport douillet - reduc1 bébélézard cachette 2 - reduc1 bébélézard maison - reduc1

 

Palmyre est une ville antique de Syrie dont les ruines magnifiques sont dangereusement menacées par les combats qui font rage dans ce pays. Ce ne sont que de vieilles pierres. Mes pensées vont aux populations civiles qui souffrent de cette folie de quelques uns.

 

La Palmyre, m'évoque aussi un zoo. Mais les petits lézards des murailles, dont le nombre diminue sous les méfaits de nos modes de vie actuels ne se trouvent pas dans les zoos. 

 

Le lézard des murailles est une espèce protégée en France. Il est notamment l'une des victimes de l'abus de pesticides qui polluent son habitat naturel, empoisonne ses proies et le prive de sa nourriture.

 

 

 

Pour les participations des écolier(e)s :  Rassemblement à la cour

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans Le-prénom-du-mercredi
commenter cet article

commentaires

mamazerty 16/11/2014 19:02

belle aventure que tu nous comptes là,Jeanne...quand j'avais un jardin et d es chats , il y en avait toujours un pour nous ramener un lézard encore vivant mais plus pour longtemps....

Jeanne Fadosi 19/11/2014 10:01



ce petit bébé a jusqu'à présent échappé à ce chat à moins que j'ai manqué le festin mais apparament il fait toujours le guêt par moments ...



...colettedc 16/11/2014 13:44

Oh ! J'aime beaucoup ce sonnet, qui part d'une réalité mystérieuse. Oui, le chat doit le surveiller de près, hélas ! Une chose est certaine, il semble vraiment d'avoir adoptée, créant ainsi la
réalité contraire, hein ! Bon dimanche tout entier ! Bises.

Jeanne Fadosi 19/11/2014 09:51



aux dernières nouvelles, ce petit bébé lézard a encore trouvé un chemin vers la maison. Heureusement il peut se planquer sous le buffet mais je ne sais combien de temps il pourra passer par ce
trou d'aiguille pour faire la navette. à l'intérieur il n'y a pas de quoi le nourrir


bises



Renée 15/11/2014 16:44

tu ne pourras certainement bien le trouver que la nuit mais même pas sur car dès que la lumière est là oups il s'en va....Tu va avoir de la peine à l'évacuer. Bises

Jeanne Fadosi 16/11/2014 11:10



même pas il n'a pas peur de moi. Mais alors je crains le chat. Hier, il est entré encore dans la maison sans que je puisse le rattraper. J'espère qu'il y trouvera de bonnes cachettes


bises



Clémentine Séverin 12/11/2014 23:50

Il est très beau ce poème avec un aspect mystérieux. N
bonne soirée
clem

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:58



ce petit lézard que j'avais déjà évité quand il était minuscule revient toujours. c'est pour moi une énigme. Jusqu'à quand suvivra-t-il à tous les pièges qui le guettent ?


belle journée



Quichottine 12/11/2014 22:56

J'espère qu'il va résister à ton chat et au froid...
Ce serait dommage qu'il périsse...

Bises et douce soirée Jeanne.

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:46



J'aimerais bien aussi. Il semble si petit et fragile !



ABC 12/11/2014 22:33

J'ai le même à la maison mais pas à cette époque-ci, il fait trop froid... Malheureusement plusieurs se sont trouvé coincés dans la porte fenêtre ou dans une des fenêtres...

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:46



c'est vrai que l'automne arrive plus tôt chez vous. C'est ce que je crains à chaque fois que j'ouvre la porte car cette bestiole aime se chauffer au soleil sur le bois de la porte exposée au sud
et elle tente d'entrer à l'intérieur alors et des fois y réussit ...



Ely 12/11/2014 21:50

Et bien moi c'est un escargot que je viens de retrouver dans la cuisine .Je l'ai placé dans une boite avec quelques feuilles de salade , j'aviserai demain
Il est trop mignon ce bébé lézard .
Bonne soirée Jeanne
Bises
Ely

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:44



à les escargots aussi mais ils ne peuvent pas entrer à l'intérieur de la maison car leur maison est trop encombrante. bises



mansfield 12/11/2014 19:31

Je vois que Palmyre t'inspire, pas mal du tout!

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:43



rien n'était prémédité avant ce feuilleton à rebondissements



jazzy57 12/11/2014 19:27

Tres joliment écrit ce sonnet et une histoire vraiment peu banale en effet . Pas facile de se trouver à l'abri avec un chat qui guette , ce jeune lézard a bien compris qu'il ne risquait rien quand
tu étais là .
Bonne soirée
Bisous

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:42



heureusement que c'est du vif argent et que la chat n'a plus l'agilité de ses jeunes années


bises



Josette 12/11/2014 19:07

il y a quelques années j'ai eu un aventure similaire avec une petite grenouille... j'ai pensé à la réincarnation de mon père qui ne voulait pas quitté la maison (c'est de l'humour Jeanne)
bisous

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:42



sourires ... bises



Monelle 12/11/2014 18:53

Apparemment il adopté ton logis !
Bonne fin de journée
Monelle

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:40



oui on dirait bien


belle journée



Mimi du Sud 12/11/2014 18:13

Kikou Jeanne,

ce petit lézard est amoureux de ta maison et de toi. :-)
Attention au chat, car ils sont bien friands des lézards,
chez moi, ils ne rentrent jamais dans la maison, ils restent
sur la terrasse lu derrière les volets, par contre se sont les tarentes
qui rentrent chez moi :-) je te souhaite une bonne fin de journée, gros
bisous à toi ma belle.

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:39



ah ça tu aurais vu le dépit de mon chat quand je lui ai soustrait sa proie potentielle. encore que le petit saurien était vif et les cachettes provisoires étaient faciles pour lui


tu me fais découvrir les tarentes. j'ai d'abord pensé aux tarentules merci google. c'est peut-être parce qu'ils mangent les araignées 


bises et belle journée



jamadrou 12/11/2014 08:29

voila un bien bel article
où se mêle poésie écologie Histoire sciences
et tout ça avec preuves à l'appui!
merci Jeanne.

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:33



ah oui ce petit lézard c'est véridique.



jill bill 12/11/2014 07:50

Bonjour élève Jeanne, il/elle semble très attaché à toi, ta maison, malgré le chat ! J'ignore ce que tu vas en faire mais je lui souhaite la bienvenue à la cour de récré aussi, merci à toi, bises
de m'dame JB

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:33



et le lendemain "elle" était encore à essayer d'entrer. ... va finir par se faire coincer dans la porte la pauvre. Bises



Martine 85 12/11/2014 07:12

En vendée, il y a plein de petits lézards comme celui ci. Ils ne rentrent jamais dans la maison mais ils se font pourchasser dehors par les chats. A Cergy je n'en ai jamais vus. Bises

Jeanne Fadosi 13/11/2014 11:32



Où j'habite, il y a des tas de bois et des murs de pierres (sèches ou non). A l'automne depuis quelques années, il y a des très jeunes lézards et souvent ils cherchent à se protéger pour l'hiver.
Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères