Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 06:00

 

Dans le prolongement des cérémonies du 11 novembre et de mon billet sur un monument pacifiste1

 

PAX... VOX POPULI2

Passant incline-toi devant ce monument !...

Vois cette femme en deuil montrant les hécatombes

Ses yeux taris de pleurs, scrutent au loin les tombes

Où dorment tant de preux, victimes du moment !...

Ils firent ces héros le solennel serment

De fermer à jamais les noires catacombes

Arrière, disent-ils, les obus et les bombes

Et sois bénie, ô paix, sœur du désarmement !...

Passant, incline-toi ! Regarde cette mère !...

Elle clame à son fils : « la gloire est bien amère

La gloire, ô mon enfant, est là, chez nos grands morts

Mais, sache désormais, que la guerre est un crime

Qu’elle laisse après elle, à de cuisants remords,

Ceux qui firent sombrer les peuples dans l’abîme.

    Victorin Maurel3

 

1.- Monument aux morts pacifiste

2.- inscription pacifiste du Monument aux morts de Château-Arnoux (Alpes de Haute Provence)

3.- Victorin Maurel, 1868 - 1935, instituteur et homme politique, maire de Château-Arnoux de 1925 à sa mort

 

Chateau_Arnoux_MAM_1_pacifiste.JPGMonument_aux_morts_de_Chateau-Arnoux-Saint-Auban-_plaque.jpg

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans jeudi-en-poésie-etc
commenter cet article

commentaires

mamazerty 22/11/2014 15:48

çà prend aux tripes... je ne suis pas d'accord avec un commentaire précédent(à moins que je ne l'aie pas compris), je pense au contraire que parler de la guerre doit s e faire avec beaucoup
d'affectif et surtout çà,ce sont les émotions qui feront peut être réfléchir tant les théories pro ou anti restent des théories vagues et ou fumeuses pour beaucoup....mais cet avis n'est que le
mien

Jeanne Fadosi 24/11/2014 09:49



oui ça prend aux tripes et je crois que le commentaire n'évoquait pas ce décalage mais le fait que le vocabulaire et surtout la syntaxe est peut-être trop éloigné de l'usage actuel du français
pour justement prendre aux tripes les plus jeunes.


J'aime beaucoup la sagesse du commentaire d'emma. La guerre est la pire des abominations mais contre la violence inatteignable à la sagesse et l'apaisement, il n'y a quelquefois aucune autre
solution



Quichottine 20/11/2014 23:59

Ton monument m'a fait penser à notre ami Muad...
IL l'aurait aimé j'en suis certaine.

J'aime beaucoup le poème que tu as choisi.
Bises et belle fin de semaine, Jeanne.

Jeanne Fadosi 21/11/2014 11:45



oui c'est vrai. Le poème s'est imposé par le chemin des monuments pacifistes. Ceci dit, contre des fanatiques, aucun raisonnement n'est efficace.



Clémentine Séverin 20/11/2014 23:55

un hymne à la paix.
bonne nuit
clem

Jeanne Fadosi 22/11/2014 18:09



il fallait du courage aux maires dans ces années-là pour ériger ces monuments de la paix



mansfield 20/11/2014 18:40

A retenir, mais nos jeunes semblent tellement loin de ces événements....
Des mots d'aujourd'hui expliquant les guerres d'hier seraient très utiles.

Jeanne Fadosi 22/11/2014 17:57



je crains que les innombrables événements pour le centenaire de 1914-1918 tous certainement très interessants, ne provoquent chez certains jeunes une saturation qui aille à l'encontre de ce que
l'on veut montrer. Sans compter les inconditionnels de l'apologie des combats.


Des mots d'aujourd'hui, mais lesquels ?



emma 20/11/2014 12:02

pas facile d'avoir une opinion sereine sur les sujets touchant la guerre, tellement d'angles de vue possibles, souvent obscurcis par idéalisme ou lyrisme, prenons celui de la douleur,indiscutable -
rappelons nous ce qu'a écrit Camus "je ne crois pas à l’héroïsme" encore que la suite peut susciter des polémiques "j'ai appris que c'est facile"

Jeanne Fadosi 22/11/2014 17:33



merci emma de citer Camus qui est l'un des penseurs du XXe siècle que j'admire le plus. Sa position me semble la seule possible mais il a été si mal compris et tant malmené du fait de ces prises
de position courageuses parce que inconscientes des réactions qu'il allait soulever.



jill bill 20/11/2014 09:18

Je découvre cet auteur au joli prénom... Pourvu Jeanne que l'on ait plus jamais à en dresser de tels monuments... merci, bises

Jeanne Fadosi 22/11/2014 18:43



plus engagé dans l'action cet instituteur qui a fait une seconde carrière à sa retraite en tant que maire mais à l'occasion il prenait la plume pour porter haut les droits de l'Homme et l'idée
qu'on s'en faisait à son époque



Tizef 20/11/2014 08:21

Maudite soit la guerre !
un beau texte ...

Jeanne Fadosi 22/11/2014 18:41



et du courage pour ériger un tel monument



Martine 85 20/11/2014 07:19

Pas inspirée pour le commentaire mais j'ai aimé ce poème une sorte de plaidoyer pour la paix. Bon jeudi

Jeanne Fadosi 22/11/2014 18:11



c'était littéralement cela en effet. Victorin Maurel s'est engagé notamment pour les Droits de l'Homme en créant la Ligue de son département



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères