Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 06:00

 

Initialement mis en ligne le dimanche 13 mai 2012, mis à jour pour 2015, 2014 et 2013.

 

Peut-être en est-il qui attendent des réponses au quiz de samedi dernier avec impatience et d'autres (beaucoup plus nombreux, mais si !) qui ont déjà oublié ...

 

"Grande cause nationale" est à distinguer de "l'année internationale de l'ONU". dont le thème est décidé par une résolution de l'Assemblée Générale des Nations Unies Voir une liste UN Années internationales   ou Année internationale - wikipedia

 

"Grande cause nationale" est également à distinguer des Campagnes d'intérêt général (5 max) voir fiche résumée de ces deux labels

 

 

création du label "Grande cause nationale : 1977

le figaro 25 novembre 2009

 

La grande cause nationale de 2015 a donc été annoncée par Le premier ministre lors de son discours de clôture de La 3ème Conférence environnementale du quinquénat de François Hollande :

ce sera La lutte contre le déréglement climatique

 

Il faut dire que l'actualité se charge de nous rappeler l'urgence d'une prise de conscience de cruelle façon

 

 

2014  un choix original et ô combien emblématique : L'engagement associatif

Ce choix a été officialisé au début de 2014. difficile sans doute

 

2013 L'illettrisme

Un choix officialisé tardivement début 2013, après d'âpres rivalités entre propositions toutes aussi nobles

 

2012 L'autisme grande cause 2012 voir Franceculture L'autisme grande cause nationale, grand tracas parental

L'autisme, les raisons de la Grande Cause nationale 2012 (Le Point)

 

Pour une fois, j'avais découvert cette désignation dès le 1er ou 2 janvier 2012 à la télévision.

J'ai même eu l'envie d'en faire mon premier article pour la Communauté des bonnes nouvelles de Clio48.

Sauf que le début de l'année, dont on aurait pu saluer la capacité de "nombreuses*" associations à se fédérer pour l'occasion, a assez vite été le lieu principal d'une polémique du collectif ou d'une partie, contre certaines méthodes de prise en charge, notamment analythiques  (dont j'entends les défauts, ce n'est pas le problème) et de règlements de compte médiatiques.

 

S'il y a tant d'associations concernées en France, comment se fait-il que la prise en charge de l'autisme dans notre pays soit si indigente, au regard de notre voisin la Belgique ?

 

* il serait intéressant d'en connaitre le véritable nombre des différents mouvements indépendants les uns des autres.

 

2011, je l'avais su vers le milieu de l'année, j'ai déjà oublié... et pourtant ...

 

il s'agissait de la solitude et le label a été attribué au collectif de 26 associations constitué pour l'occasion "Pas de solitude dans une France fraternelle" fédéré par la Société Saint-Vincent de Paul** et 24 associations partenaires*, de tous horizons (laïques, juifs, chrétiens, musulmans, action sociale généraliste ou très spécifique)

* Associations partenaires de la Société de Saint-Vincent-de-Paul : Armée du Salut, Association Nationale des Visiteurs de Prison, Associations Familiales Catholiques, CCFD-Terre Solidaire, CCIC-Unesco, CFRT (Centre Français de Radio et Télévision),Centre d'Action Sociale Protestante, Ensemble 2 Générations, Fédération Nationale des Équipes Saint-Vincent, Fédération de la Banque Alimentaire, Fédération de l'Entraide Protestante, Habitat et Humanisme, Jeunesse Indépendante Chrétienne, Parcours Alpha, Ordre de Malte, Ouest France, Petits Frères des Pauvres, Police et Humanisme, Secours Catholique, Secours Islamique, SOS-Amitié, SOS Village d'enfants, Fêtes des Voisins / Voisins solidaires, Secours Populaire Français.

J'en ai eu du mal à trouvé la liste des associations, je l'ai finalement trouvé (extraits précédents) dans cet article du journal La vie.

 

** si je compte bien, la Société Saint-Vincent de Paul comptait pour 2 associations.


2010 La lutte contre les violences faites aux femmes

Peut-être avais-je eu cette information un peu plus tôt dans l'année de façon distraite. Il a fallu le drame arrivé à ma petite nièce Anne-Sophie (en juillet) pour que j'en découvre l'existence.

 

2009 les dons d'organes, de sang, de plaquette et de moelle osseuse. C'est Melly qui m'avait sensibilisé aux innombrables questions que soulèvent les greffes d'organes vitaux en me conseillant la lecture d'un excellent livre.

Je ne me souviens plus avoir vraiment réalisé qu'il s'agissait du thème de la Grande cause nationale de cette année-là.

 

Important : Le paragraphe suivant concernait la cause 2012 (l'autisme).  Son absence de pertinence pour la cause 2014 m'avait échappé avant la programmation de sa réédition. Je viens de le découvrir ce dimanche et en suis tout à fait désolée de l'avoir laissé tel quel notamment envers les personnes qui ont eu la difficile tâche de choisir le sujet.  En l'absence d'une possibilité de consensus sur d'autres causes associatives, l'engagement associatif, retenu déjà pour l'année 2001, est dans son énoncé même, normalement au-dessus des polémiques.

Pour une fois, depuis le début de l'année (2012), on en parle régulièrement dans diverses émissions, même si les solutions sont débattues sur un mode assez voire vigoureusement polémique, (ce qui me navre ! ) au moins on en parle !

 

 

Quelques associations nominées en vrac

 

le secours populaire en 1991 ;  le secours catholique en 1988 ; Médecins sans frontière en 1987 ; La Fondation de france en 1978 ; etc

 

  partage à fleur de peau -mains

 

voir ce qu'en dit wikipedia - Grande cause nationale

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fanfan 07/12/2014 12:35

Il y a tellement d'associations diverses et variées en France, qu'on ne sait pas trop lesquelles sont sérieuses ou pas.
Les gouvernements ont beaucoup de bonnes intentions pas y il a souvent peu d'effets .Je suis assez sceptique ,mais cela a au moins le mérite d'éveiller quelques consciences aux problèmes qui nous
entourent; Bon dimanche

Jeanne Fadosi 07/12/2014 15:12



Difficile en effet de faire le tri entre les sérieuses et les autres. Mais imagine-t-on tout ce qui ne serait pas fait sans les associations, du moins celles qui font réellement en accord avec
leur engagement.


Par contre ce qui me navre, c'est que dans ces structures qui devraient être fréquentées avec désintéressement, c'est assez souvent un enjeu de pouvoir et quelqufois d'entrisme pour d'autres
"causes" beaucoup moins recommandables



Quichottine 07/12/2014 11:58

J'aime beaucoup ta réponse, c'est vrai qu'il faut en parler, mais j'aimerais que les effets soient plus en conformité avec la dimension donnée à la "cause". :)

on peut encore espérer que tout avance...

Jeanne Fadosi 07/12/2014 12:07



ah oui nous sommes d'accord. Je crois aussi qu'il y a de plus en plus des solidarités qui se font sans tapage et qui agissent. Selon la légende du colibri, si chacun faisait sa part, à l'échelle
de la planète, l'impact serait grand


si ...



Quichottine 07/12/2014 11:39

Je me souvenais de certains, mais pas de tous.

Je reste perplexe devant celle de 2015... mais peut-être n'ai-je pas tous les éléments pour comprendre.

Comme toi, je voudrais que ces "causes" soient suivies d'effets plus positifs. A quand une évaluation de ce qu'elles apportent vraiment ?

Merci pour tous ces rappels, Jeanne.
Bises et douce journée.

Jeanne Fadosi 07/12/2014 11:51



je ne sais que te dire quichottine. Dans notre monde o tout passe par la médiatisation. Ne rien dire c'est à coup sûr ne pas être efficace du tout. Alors ...



Martine 07/12/2014 07:21

Bonjour Jeanne,

Comme on oublie vite. Merci d'avoir rafraîchi ma mémoire. J'ai lu les commentaires me précédant et tes réponses. Je suis assez d'accord avec tout ça.
Beaucoup de blabla de la part des politiques, des journalistes vedettes mais dans les faits, qu’en résulte-t-il? Les choses avancent si lentement... quand elles avancent... Moralisateurs? Oui,
souvent, c'est ce que je ressens de tout ce battage médiatique
Vendredi soir j'étais à un vernissage au village. A l'entrée se trouvait une jeune femme assise, charmante, souriantes, pas la trentaine. Devant elle le livre d'or du peintre mais également des
flyers, un carnet de billets de tombola et une urne. Elle parlait de son fils atteint à 93% d'une maladie génétique neurologique très rare. J'ai participé à mon petit niveau. Ce soir là , il y a eu
un monde fou, plus de 200 personnes au moins. Si tout le monde a fait un peu, cela a dû donné une jolie somme. Mais, si beau soit le geste, c'est dérisoire face aux besoins. Lorsque j'ai lu le
flyer, j'ai vu que les soins à apporter n'existent pas en France. Il faut se rendre en Espagne. Les aides offertes sont infimes . Le prix du fauteuil roulant, par exemple, coûte plus de 3 000
euros.
Alors, en voyant cela de près, en parlant à une personne directement concernée, tu te demandes à quoi sert " une cause nationale". Espoir et désespoir sont intimement mêlés.
Bises
Martine

Jeanne Fadosi 07/12/2014 15:06



merci Martine pour ce commentaire et ce témoignage. Je ne sais pas pourquoi ce ressenti culpabilisant. Je ne pense pas que ce soit les intentions des associations qui souhaitent juste attirer
l'attention sur leur cause. En période de crise et de restrictions budgétaires, la concurrence est rude. Et à mon avis pas toujours pertinente encore moins bienvenues. Moi, ce qui m'agace, c'est
l'avalanche de courriers publicitaires d'appels aux dons avec débauche de gadgets ... Une déclaration de cause nationale, outre un budget de communication assez dérisoire en lui-même, apporte une
vitrine, une occasion d'évoquer cette cause. Et ce n'est pas rien. Insuffisant certes, mais mieux que rien.



jill bill 07/12/2014 07:15

La lutte contre le dérèglement climatique, il serait grand temps, mais mission possible ou pas, sans qu'on se prive de certains choses... ah pas si simple ! ,-)

Jeanne Fadosi 07/12/2014 12:04



si on supprime une partie des excès il peut n'y avoir aucune privation et si on élimine une partie des gaspillages en pure perte alors tout n'est pas perdu et sans perte de confort bien au
contraire. Mais il y a de plus en plus urgence



mansfield 16/05/2012 18:00


J'ai une collègue de travail dont le fils né en 2008 est autiste. Elle me dit que cette année-là sont nés de nombreux enfants autistes. Je me demande ce qui peut faire dire une chose pareille,
comme si des facteurs externes influaient sur le handicap. De toutes manières c'est  à prendre en considération car effectivement belges et canadiens sont  de bien  meilleurs
pédagogues, psychologues et médecins dans ce domaine.

Jeanne Fadosi 21/05/2012 19:02



Ah bon on dit cela ? On sait encore peu de choses sur les origines de ce handicap aux facettes également multiples. Mais en France, on est très en retard pour leur prise en charge, pas seulement
en ce qui concerne les autistes du reste



writings2 14/05/2012 08:33


Merci pour cette sensibilisation.

Jeanne Fadosi 21/05/2012 17:43



un des fils conducteurs de mon blog, mais pas au quotidien



Quichottine 14/05/2012 08:05


Et voilà... certains me disent quelque chose, pour d'autres, bien sûr, j'ai oublié.


N'est-ce pas le lot de tout ce qu'on met en avant avant de le ranger en ayant la bonne conscience de ceux qui ont "fait quelque chose" pendant un temps ?

Jeanne Fadosi 21/05/2012 17:38



je pense que tu as raison. Pour autant (comme on dit, ce tic de langage m'amuse), ces thèmes permettent d'en parler un peu, de faire un peu bouger les lignes, plus ou moins selon les thèmes, plus
ou moins lentement aussi.



patriarch 14/05/2012 07:21


Je que je regrette dans ces organisations est, que la gestion de ces organimes, souvent, coûtent plus du tiers des sommes parçues... parfois même c'est abérrant...


 


Bises et belle journée

Jeanne Fadosi 21/05/2012 17:29



Cette part est très inégale d'une organisation à une autre. Il est normal d'avoir des charges de fonctionnement, mais certaines dépenses m'interpellent


bises et belle semaine



mamazerty 13/05/2012 18:14


je suis allée vérifier si c eque je supputais était vrai et çà me navre d econstater qye le label "grande cause nationale" permet juste un accès large à la diffusion par médias , bref, ai je bien
compris que l'état ne donne pas davantage pour aider ces grandes causes?en parler oui c'est important mais sur le terrain çà doit faire une belle jambe aux autistes et à leurs proches et aux
structures existantes si c'est le seul accompagnement(je cite le site gouvernemental"En faisant de l’autisme la Grande Cause nationale 2012, le Premier ministre souhaite sensibiliser les Français
à la nécessité de lutter contre les préjugés qui l’entourent encore trop souvent. Il marque ainsi l’engagement de l’Etat à continuer de renforcer la prise en charge des personnes autistes. Le
Premier ministre tient à rendre hommage aux familles qui, par leur action associative ou dans la vie de tous les jours, entourent les autistes et les aident à vivre et à s’insérer dans la société
qui doit les accueillir avec générosité.")!!!!non que je le trouve inutile mais je le trouve...si petit....et si...moralisateur!!!!!


c'est peut être pourquoi on était quelques uns à ne pouvoir citer de "grande cause nationale"....tu as vu la grande cause 2010....pour aider les femmes victimes de violence...et en 2012,on est en
c emoment dans un trou juridique....qui fait que légalement pas de représaille pour violence sur femme ...bon çà va changer, c'était probablement dû au fait qu'il n'y a pas de loi votée en
période électorale (élection présidentielle)....mais ce n'est aps parce qu'il y a de la com sur le sujet que les hommes frappeurs deviennent conscients de la gravité de leur acte!!!!!s'il
suffisait de parler, çà s e saurait....idem pour le respect dû aux autistes....estc e que je me fais comprendre?

Jeanne Fadosi 13/05/2012 18:33



Ben oui, ce constat me navre, (et encre, tu en donnes une définition plus large, il s'agit en fait d'attribuer un budget "pub" à une association ou à un collectif d'associations pour faire des
spots publicitaire sur les medias publics (si j'ai bien compris, je me trompe peut-être) mais je crois que c'est à nous qu'on appelle "la société civile" et aux médias justement à tous les
médias, d'en élargir le propos et de faire en sorte que les choses évoluent vraiment.


Est-ce possible ? J'ose continuer à y croire


bises et belle soirée



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères