Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 12:50

~ Billet 267 ~

Houlettte, quid ? et tapé avec 3 t en plus ...

La houlette est le bâton du berger qui lui permet de guider les brebis. Cela tombe bien après mes vagabondages sur la laine.
Ce mot n'est plus gère utilisé que dans l'expression "sous la houlette de" défini, mais c'est un raccoruci réducteur, par "sous le commandement de".

Il y a quelque temps, le 19ème geste du colibri était sous ma houlette. Et j'ai zappé les remerciements aux gentils colibris qui se sont aventurés sur mes chemins.

S'il y a une chose que je ne sais pas bien distribuer, ce sont les fleurs. Ou alors avec leurs épines. C'est la nature, c'est la vie, dans toute sa complexité, dans toute ses ambiguités. Source sans aucun doute de bien des malentendus. Gisement quasi inépuisable aussi de toutes les manipulations.
Et de terribles déceptions quand on s'en aperçoit, toujours trop tard, et avec non seulement des peines, mais des blessures irréversibles.

Alors oui, je suis un peu, beaucoup parano. Un peu beaucoup ourse plus que peluche, beaucoup plus ermite que groopie. avec une méfiance particulière pour tous ceux qui se veulent meneurs d'humains.

Tenir la baguette, pour un chef d'orchestre, que voilà un nom inapproprié, c'est tout le contraire d'un commandement. Et c'est toute la magie du commandement qui se fait oublier. Car c'est l'orchestre qui fait la musique, pas la baguette. Et pourtant sans la baguette ...
Pas simple !
D'autant que la toile (le net) est tout, sauf transparente et qu'il m'est encore moins facile qu'ailleurs de savoir qui sont vraiment ceux ou celles qui viennent à votre rencontre. Vous pouvez vous dire la mêmechose de moi, bien entendu.
Sauf que je ne triche pas et que je ne sais pas me protéger. Le mot confiance est trop beau pour ne pas l'accorder à priori. C'est bien là-dessus que jouent ceux qui travestissent leurs intentions.

La sphère Ecologie en particulier présente un éventail politique extrêmement large puisqu'elle va des nostalgiques de l'odre de la noblesse terrienne aux nostalgiques des kolhozes, pour son côté ..., des démocrates modérés, héritiers de certains gaullistes à des militants plus radicaux, héritiers de Mendès-France ou de René Dumont.
En passant par le new âge et les pensées alternatives de toutes sortes, des plus construites aux plus échevelées.
Sans compter, là aussi avec les récupérateurs et les opportunistes.
Qui portera la réalité d'usurpateur d'un Castaneda ou d'un guru de secte ?
Qui triera parmi les nouveaux habits des entrepreneurs, ceux qui, même en mettant leur profit en premier, (après tout, on ne peut pas reprocher à quelqu'un de vouloir tirer des fruits de son activité) vont vraiment faire des avancées dans la protection de la planète et des humains qui l'habitent de ceux, bien plus nombreux, qui s'en servent seulement de levier dans leurs politiques de communication ?

Pas simple, sinon continuer à semer mes petits cailloux dans ce labyrinthe avec une curieuse impression quand des mots ou des expressions posés sur ce blog se retrouvent dans un autre contexte dans des discours comme habits de carnaval.

Si l'épreuve qui a malgré eux réuni mon père et l'un de mes frères sert à désigner d'autres "épreuves", pourquoi pas, mais je veux qu'il soit bien entendu que c'est en actes et dignement, qu'ils en ont l'un et l'autre tiré des enseignements et qu'ils ont construit leur avenir.
Ces discours s'accompagnent d'actes moins glorieux voire indignes d'autres voix qui les vident de leur contenu !

focus sur une des images qui avaient illustré mon billet de lancement du 19ème geste du colibri.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans rêve-et-quotidien
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 01/10/2012 15:48


Près de trois ans après l'écriture de ce billet, je suis absolument incapable de me souvenir de ce à quoi je faisais référence. Sans aucun doute une partie de la lettre (et non de l'esprit) du
texte que je mentionne s'est-il retrouvé dans un discours pour illustrer des idées que je n'approuves pas.


Il aurait peut-être été délicat de mentionner explicitement ce dont il s'agissait, mais j'aurais dû au moins le mémoriser pour moi quelque part

Jeanne Fadosi 05/10/2012 12:50



et je sais d'avance qu'il ne me sert à rien de prendre des résolutions que je ne tiendrai pas.



christiane 23/11/2009 16:37


j'aime tellement lire tes textes Jeanne! tu sais y faire pour jongler avec les mots et je t'admire si si c'est vrai ! je me retrouve beaucoup dans tes dires pour moi tout le monde est beau et
gentil! ma confiance se distribue à tout vent mais je remarque de plus en plus souvent que  je retombe de très haut et plus j'avance , plus je me méfie ...
passe une belle soirée encore


Jeanne Fadosi 26/11/2009 10:35


je n'écris pas ceci pour les lecteurs de ce blog. Oui, c'est vrai que je ne sais pas toujours dicerner les déguisements. Mais ce qui me navre aussi, car on a tous sa part de masque, pour se
protéger et parce qu'on est multiple tout simplement, ce qui me navre donc c'est que ceux auxquels je pense ne se reconnaissent pas (ou l'ignorent sciemment) et que d'autres, qui doutent d'eux,
risquent de se sentir à tort visés par ces mots et en être blessés. Et ceux-là, souvent , ce sont pourtant les plus honnêtes.
Pas simple d'être sincère dans le vague.
belle journée, Christiane.
(J'ecris cette réponse pas seulement pour toi qui pense ainsi et pour qui ces mots sont inutiles, mais pour compléter ma pensée pour d'autres qui complètent leur lecture par la lecture des
commentaires.)


fanfan 23/11/2009 14:47


coup de grisou   ,  coup de gueule, coup  de pied dans le tas!!
texte véhément  mais paroles justes !
La vie est ainsi faite , sachons en tirer les leçons!


Jeanne Fadosi 23/11/2009 15:48


J'essaie. J'ai fait des progrès, mais cela se paye par une grande méfiance et une certaine sauvagerie.


Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères