Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 06:00

 

Sculptures éphémères, tel est le dernier thème proposé pour juillet Entre ombre et lumière, communauté animée maintenant par Nathalie Krell sur Google+

 

L'occasion de vous présenter une sculpture du sculpteur allemand Jan Kopp, installée pour l'été 2011 dans l'écrin d'ombre et de lumière somptueux qu'est l'Abbaye de Maubuisson à saint-Ouen-L'Aumône (Val d'Oise) :

La courbe de la ritournelle

 

Maubuisson-2011_1---reduc1.JPG

Maubuisson 2011 2 - reduc1

Maubuisson 2011 3 - reduc1

La pluie avait lavé le ciel et la lumière de fin d'après-midi était idéale. 

Maubuisson 2011 4 - reduc1

Maubuisson 2011 5 - reduc1

Jan Kopp, sur place pour les rectifications quotidiennes, y était d'une grande simplicité et d'une grande gentillesse.

Maubuisson 2011 6 - reduc1

La matière première de la courbe.

 

Jan Kopp commente La courbe de la Ritournelle (je suppose lors de la présentation de l'exposition à quelques officiels)

 

Une analyse plus fouillée de cette exposition

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans entre ombre et lumière
commenter cet article

commentaires

Quichottine 30/07/2014 12:13

Je ne sais que dire...
Alors, je me tais. :)

Jeanne Fadosi 30/07/2014 18:37



les photos avec mon apparareil ne rendent pas l'impression que cela donnait dans ce lieu que tu connais bien je suppose. et elle faisait partie d'un ensemble cohérent. En plus, bien que ces pains
soient vieux et secs, ils donnaient une odeur délicieuse sans être trop importante.


L'une des intentions était de signaler notre propension à gaspiller quand d'autres ont faim.



rouergat 30/07/2014 10:28

Bonjour Jeanne
Sculpture éphémère certes, mais a-t-il fait une distribution de pain ensuite

Jeanne Fadosi 30/07/2014 18:34



C'est le contraire . Il s'agit de baguettes invendues et trop dures pour être mangeables. La sculpture est restée en place plusieurs mois avec des consolidations et des réparations quotidiennes
quand des baguettes se cassaient ou moisissaient



Lilousoleil 30/07/2014 09:07

un ma,ière originale de faire une distribution de baguettes...avec le sourire

Jeanne Fadosi 30/07/2014 18:30



ceci dit, ce sont des invendus durcis pour qu'elles se conservent le temps de l'exposition. Même s'il fallait en remplacer quelques unes qui s'abîmaient au quotidien.



Les-Photos-De-Domi 29/07/2014 22:05

Bonsoir, jolie sculpture éphémère très originale, je vous souhaite une très bonne soirée, Dominique

Jeanne Fadosi 30/07/2014 18:25



merci belle soirée



emma 29/07/2014 09:50

est ce que les visiteurs étaient invités à se servir ? joli, mais le matériau n'est il pas un peu dérangeant ? petits on nous disait de ne pas jouer avec la nourriture

Jeanne Fadosi 30/07/2014 13:19



C'est du pain rassis inmangeable. La sculpture devait quand même tenir toute la saison ...


Mais cela en dit long sur la quantité de baguettes qui chaque jour est invendue et perdue ...


J'espère que les jeunes ados qui ont aidé à l'installation en ont tiré eux aussi cette leçon de respect de la nourriture.



ABC 29/07/2014 09:19

Éphémère comme la baguette, tout un symbole ! le lieu est loin d'être neutre, la lecture peut se faire à plusieurs niveaux.

Jeanne Fadosi 30/07/2014 13:16



Effectivement, le choix et le contraste est d'autant moins neutre que l'abbaye de Maubuisson se trouve à Saint-Ouen-l'Aumône



eMmA 29/07/2014 08:27

Ce billet m'a bien intéressé, Jeanne.
J'aime beaucoup la notion de mouvement perpétuel et d'alimentation (c'est le cas de le dire) régulière de cette œuvre d'art en constante re-création.
Même si les explications données dans le dernier lien sont un peu trop intellectuelles(éloignées de la simplicité ordinaire du matériau utilisé) elles nous éclaire bien sur le travail et
l'intention de l'artiste.
J'ai beaucoup aimé cet article. Merci à toi.

Jeanne Fadosi 30/07/2014 13:12



Oui tu as raison Une analyse très théorique assez loin d'ailleurs des explications que nous en avait donné l'auteur. Nous avions eu la chance de faire cette visite à une heure et un jour où il y
avait peu de monde. 



jill bill 29/07/2014 08:17

Ah, c'est du pain ma parole.... Que dire Jeanne, si c'est la cas, quand beaucoup n'en on pas ! Je ne sais... Bon dans une église le partager ainsi, après tout... Merci, bises, jill

Jeanne Fadosi 30/07/2014 13:09



Ta réaction aurait beaucoup amusé et intéressé l'artiste. Je te rassures, il s'agit de baguettes rassies et invendables ou inconsommables récupérées auprès des boulangeries et des cantines du
coin ... L'installation a été commencée en avril 2011 avec la participation d'enfants en ateliers d'art plastique et l'un des objectifs était précisément de mettre en évidence le gaspillage de
notre société moderne.


Bises


ps dans mon village les invendus servent au centre équestre voisin et donc à nourrir des chevaux



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères