Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 06:00

~ Billet 232 ~

Coïncidence d'un trop d'accablement des jours qui passent ? Envie de récréation pour mieux faire front ou aider ou simplement voir et témoigner ? Colorer un peu la vie en soleil, histoire de passer sereinement à l'heure d'hiver ?

Toujours est-il que
Dana propose pour le Thème de la semaine de respirer les petits bonheurs qui parfument la vie alors que j'invitais les petits Colibris zen à enchanter leurs papilles des saveurs des fruits.

Sans oublier Brunô et Bigornette qui convoquent l'humour et la légèreté dans tous les jeux proposés.



Mes petits bonheurs, je les sens souvent en creux, en leur absence quand j'en suis privée.
Au sens propre, mes expéditions à Paris, par exemple, me font suffoquer. Je réalise alors combien me sont précieuses les odeurs de la campagne. Celles de la terre humide un soir d'orage dans cet été indien que nous avons connu la semaine passée, celles des derniers foins coupés, ramassés avant la pluie, celles des roses sur la place du village où dans le jardin de ma soeur Jacotte. ..
. . . Et d'autres odeurs moins agréables mais qui font partie du paysage campagnard.

Mes petits bonheurs de blogueuse, ce sont les commentaires échangés, les blogs visités, les photos, les histoires ... Je pourrais y passer toutes mes journées de plusieurs vies, la matière en est inépuisable. Jamais je ne me serais attendue à tant de satisfactions en mettant maladroitement en oeuvre ma première page d'accueil et mes premiers articles.

Je vous en donne une illustration dans mon précédent billet Un autre regard sur le grand miroir de la nature.

C'est aussi l'inespéré dans la vie quotidienne, comme ce pack de lait trouvé en faisant mes courses faisant, comme un clin d'oeil, écho à l'article mis en ligne la veille au soir, Du fruit sauvage au plaisir des papilles.

Mes petits bonheurs en ce moment, c'est aussi dans ma boite de courriels  les tribul's quasi-quotidiennes de ma filleule. Des pensées, des photos superbes, un cadeau qu'elle offre à une poignée de personnes en signe d'affection.

C'est quand un sourire répond à un sourire.

C'est quand, partie prendre des nouvelles d'un arbre épris de liberté, je découvre que l'expo que je pensais avoir manqué est encore ouverte pour quelques heures.

C'est quand, dans le midi d'été, rafraîchie sous la nef d'une belle église romane, un vieux monsieur s'installe au clavier de l'orgue et que résonnent les premières notes d'un de mes airs préférés.

C'est le texto qui me souhaite en deux mots "bonne fête" sans même préciser maman.

C'est, dans la boite aux lettres, l'enveloppe d'une amie dont le dernier courrier n'a même plus d'âge.

C'est le tout jeune lézard slalomant entre les feuilles et déjouant la quête d'un cliché.

C'est un parfum subtil apporté par le vent.

C'est l'oiseau familier au bord de la fenêtre.

C'est . . . juste les instants qui passent silencieux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans lhebdo-des-casse-tête
commenter cet article

commentaires

Lyly Jane 27/10/2009 18:34


Bonsoir Jeanne

Voilà un très joli texte ! Oui, le bonheur est bel et bien cela !

Des tas de petites choses insignifiantes mais qui nous manquent si ellles ne sont
plus là !

Bravo à toi et merci pour ces mots

Belle soirée, Lyly


Jeanne Fadosi 27/10/2009 19:51


merci, belle soirée à toi aussi


B.O. 27/10/2009 14:45


Merci pour votre visite.
En éspérant vous avoir procuré quelques instants de bonheur visuel.


Jeanne Fadosi 27/10/2009 18:20


tout à fait. J'espère qu'il en est de même


marie 26/10/2009 12:18


smakssss, zoubixxx plus câlins !


Jeanne Fadosi 26/10/2009 12:28


Je vois que tu as vu mon petit clin d'oeil
Je t'embrasse très fort, et bises à tes grands et grandes ...


Dominique 25/10/2009 13:34



j'ai beaucoup aimé tes petits bonheur Jeanne et je t'envie cet autre bonheur que de pouvoir vivre à la campagne. Lorsque j'étais enfant, je passais deux mois d'été tout prè de Cassis (
Bouche du Rhône) en pleine campagne et de tempt en temps me reviennet ,ces ôdeurs de la campagnes, ainsi  que le chant du Coq, les grognements des cochons et d'autres senteurs plus subtiles
que gardent les souvenirs olfactifs.


Bises en bonne fin de dimanche


Dominique



Jeanne Fadosi 25/10/2009 16:11


Le choix de la campagne n'a pas été facile et vivre à la campagne n'est plus guère possible quand on est jeune et loin des lieux de travail. "jeune retraitée", c'est peut-être le meilleur moment.
La ville a aussi ses avantages qui me manquent un peu. Notamment la vie culturelle.
Belle fin de dimanche aussi


Bruno 25/10/2009 12:42


Les petits bonheur sont à la portée de ceux qui savent ouvrir les yeux et les tiens sont emplis d'émerveillement et de poésie.

Gros bisous Jeanne


Jeanne Fadosi 25/10/2009 16:07


Mes petits bonheurs sont des pansements. Ils me permettent de vivre au quotidien.
Ils ne sont possibles que lorsqu'on n'est pas submergé de tristesse ou de misère. Bises Brunô.


ღ ღ ღ ♥ nessa ♥ღ ღ ღ 25/10/2009 06:25



merci jeanne pour ces beaux de bonheur :-)



Jeanne Fadosi 25/10/2009 10:25


merci nessa. Encore à l'heure d'été ? Tu me semble bien matinale.
Beau dimanche


mam'elix 24/10/2009 23:42



Pour moi cette semaine c'était plutôt en creux! et voilà que le week-end est arrivé et je crois que je vaias pouvoir publier mon article ... parce que les week'ends se parfument plus souvent de
ces petits bonheurs faits de partage ... Un bonheur en tous cas d'admirer le pastel rélisé à partir de ta photo. Chapeau!
Bonne soirée



Jeanne Fadosi 25/10/2009 10:24


Profites bien de ces petits bonheurs du week end. Beau dimanche bien entouré


~~Dana~~ 24/10/2009 22:28


Il y en a tant et tant finalement, que c'est là qu'on se rend compte que la vie est belle...merci pour ce trés beau texte empli de parfum. Bisous Jeane


Jeanne Fadosi 24/10/2009 22:30


et merci de ce sujet qui a bien inspiré si j'en crosi les blogs que j'ai visité.
Bises Dana


Melly 24/10/2009 19:25


le texto de filston (ou fillette) ça réchauffe le coeur hein !
ça sent bon l'Amour !


Jeanne Fadosi 24/10/2009 22:26


Oui. Je ne m'y attendais pas


india 24/10/2009 18:50


Un plaisir de lire tes bonheurs, tout simples et chaleureux. Bonne soirée Jeanne


Jeanne Fadosi 24/10/2009 22:25


Merci Indya bon dimanche


perfecta 24/10/2009 17:13


Un vrai moment de bonheur ton article...
*-* Bonne fin de journée *-*


Jeanne Fadosi 24/10/2009 22:18


merci. Bon dimanche


cigalette 24/10/2009 15:05


et que voilà pleins de jolis petits bonheurs, la campagne, les fleurs, les oiseaux les commentaires, les petits enfants, le soleil, la pluie e t c.. tout un paquet de petits bonheurs, merci et bon
WE


Jeanne Fadosi 24/10/2009 16:11


L'essentiel est de les voir et les sentir.
Merci aussi et belle fin de semaine


clementine 24/10/2009 13:21


Mon bonheur c'est aider les autres, ceux qui viennent me voir au boulot.. et écrire. les sourires de ceux qui sont reconnaissants qu'on leur vienne en aide.. les autres sourires, je ne m'y fie plus
trop..
Mais je t'envoie un beau sourire sincère.
bisous
clem


Jeanne Fadosi 24/10/2009 15:56


Un sourire ce peut aussi être en passant d'un (une) inconnu(e) qu'on ne reverra pas. Un sourire gratuit, comme ça.
Bises


picardine 24/10/2009 12:00


Un beau billet qui résume bien les p'tits bonheurs tout simple, une bonne idée que celui -ci. Bon WK Bisous


Jeanne Fadosi 24/10/2009 15:50


Je crois que Dana nous permet de décliner pleins de petits bonheurs. J'ai aussi vu sur un blog (celui d'Eliane ou de Picardine, c'est-à dire toi  ou autre ?) qu'un tag demandant de citer 3
petits bonheurs circulait aussi sur la toile.
Belle fin de semaine emperlée de plein de petits bonheurs


christiane 24/10/2009 09:15


Bonjour Jeanne  C'est un bien beau panier de petits bonheurs que tu nous offres là ! Toutes les senteurs décrites nous arrivent directement au nez ! et je partage toutes tes descriptions!
un bien beau billet
bisou et bon samedi


Jeanne Fadosi 24/10/2009 10:30



Ces petits bonheurs, c'est la vie même. Je crains qu'il ne faille rien en attendre de plus. Alors ne passons pas à côté de ceux-là



Annie 24/10/2009 08:56


Que la vie est belle, encore plus quand on en a conscience! Remarquer tous les clins d'oeil du jour, les soi disant hasards, plutôt que se morfondre en regrets ou amertumes, ça c'est la vie!
Belle poésie dans ton texte, comme j'apprécie!


Jeanne Fadosi 24/10/2009 10:28


Je connais des personnes pour qui la vie est très sombre et qui l'éclaircissent ainsi en étant attentive à de minuscules bonheurs.


Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères