Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 07:00

nouvelle réédition mise à jour du Billet 300 du 21 décembre 2009 à 19 heures

et en écho, ce cadeau reçu en commentaire en 2013

 

coucher1.jpg

 coucher3

 coucher4

coucher6


J'écris solstice de décembre en référence à mon article de 2008, car si c'est l'hiver dans l'hémisphère Nord, c'est l'été dans l'hémisphère Sud.

En 2009, le solstice était le 21 décembre à 17h47 (UTC).

En 2013, le solstice de décembre était aussi le 21 décembre à 17h11 (UTC)

En 2014, le solstice de décembre était le 21 décembre à 23h03 (UTC), le 22 décembre à 00h03 (heure légale)

En 2015, il était le 22 décembre à 04h48 (UTC), 05h48 (heure légale)

En 2016, le solstice de décembre est le 21 décembre à 10h44 (UTC)

à 11h44 (heure légale)

 

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet et vous renvoie à l'article de wikipédia pour des informations plus détaillées. Vous savez, l'encyclopédie qui dérange les business men.
Le savoir comme un partage libre, comme l'air l'est encore bien que de plus en plus pollué, comme l'eau l'était jusqu'à il y a si peu de temps à l'échelle du temps astronomique, comme la lumière et la chaleur du soleil, mais jusqu'à quand ?

A partir du solstice d'hiver (en juin de l'autre côté de la planète), les jours se mettent à rallonger. Evènement précieux qui annonce le renouveau des saisons, les fleurs et les fruits à venir.
Pas étonnant que cette date ait eu une si grande importance, célébrée de façon religieuse.
C'était dans les terres qui sont devenues depuis la France, mais aussi dans les autres régions celtiques, et dans la plupart des régions du monde où le rythme des saisons se fait ressentir, une des fêtes païennes les plus importantes.



Ce n'est qu'au IVème siècle de notre ère que la fête de Noël

a été instituée, pour se substituer à elle.

A ne pas manquer : les précisions fort intéressantes que Zaza apporte dans son commentaire ci-dessous


un de mes rêves, que je ne réaliserai pas, serait d'être à Stonehenge  pour voir le soleil d'hiver dans l'alignement des mégalithes (clic).

coucher3

 

***

Là-haut, ailleurs, ici ... sans mots ...

***

angelot profil droit - reduc1

 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 24/12/2016 10:38

Passe un bon Noël, Jeanne.
Pensées pour tous et toutes.

Loïc Roussain 22/12/2016 10:00

La vie spirituelle réglée sur celle de la nature : universel ...

Jeanne Fadosi 22/12/2016 10:25

Interpréter quand le réel est incompréhensible et angoissant, cela rassure. Et la nature reste encore largement une énigme. Et c'est en effet une quête universelle

mamazerty 21/12/2016 18:24

très intéressante t Zaza apporte de belles précisions^^

Jeanne Fadosi 22/12/2016 10:23

Ah oui je trouve aussi

Quichottine 21/12/2016 17:50

Les mots manquent souvent... J'aime bien ton ange et sa prière.
Puisse-t-elle être entendue.
Merci pour cette page, Jeanne, et pour les mots de Zaza en complément.
Bisous et douce soirée.

Jeanne Fadosi 22/12/2016 10:22

pense à celles et ceux qui ne peuvent pas utiliser les mots pour dire leur peine. C'est si difficile d'accompagner aussi. Mais un regard. Une intuition que l'on se comprend, un silence bienveillant
Bises et douce journée à toi aussi Quichottine. Je t'emprunte ton "douce" car je ne sais plus ce qu'est le "beau"

eMmA MessanA 21/12/2016 17:10

C'est bon de pouvoir vivre au rythme des saisons, car même si la météo d'aujourd'hui diffère des froidures d'antan, nous avons tout de même la chance de pouvoir encore compter à peu près sur nos quatre saisons.
Merci pour cette belle page Jeanne.
Bonnes fêtes de fin d'année,
eMmA

emma 21/12/2016 13:49

merci, Jeanne, pour ces intéressantes informations, les photos, le poème et le tableau, ta sœur a beaucoup de talent, je te souhaite un bon Noël

Jeanne Fadosi 21/12/2016 17:15

le commentaire de Zaza est instructif lui aussi

jill bill 21/12/2016 13:20

Hop bonjour le sieur hiver chez nous, sans neige, encore... ou pas assez dans vos montagnes, pour le business blanc c'est pas l'pied... ;-)

Jeanne Fadosi 21/12/2016 17:14

dans la grisaille et le brouillard de ce côté-ci du Vexin (ouest du Vexin français à peu du Vexin normand, frontière du traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911

ZAZA 21/12/2016 13:08

Une date très importante pour les celtes !
YULE dans le calendrier Celtique - Le 21 décembre : Solstice d'hiver
Yule (prononcé 'youle') célèbre la renaissance du soleil, le retour de la lumière ...

"La fête de Yule, autour du 21 décembre correspond au Solstice d'Hiver. La nuit est alors la plus longue de l'année. Yule constitue un vestige des rituels primitifs célébrés pour hâter la fin de l'hiver et la fécondité du printemps.
De toutes les fêtes des Anciens, Yule est de loin celle qui a le mieux traversé les siècles. La société moderne a apprivoisé les symboles, mais la force de ce sabbat reste entière. En cette nuit du Solstice d’Hiver, la nuit la plus longue, la Déesse donne à nouveau naissance au soleil, en recommençant le cycle annuel, et en apportant une nouvelle lumière et un nouvel espoir au monde. Lors de la nuit la plus longue de l’hiver, jaillit l’étincelle de l’espoir, le Feu Sacré, la Lumière du Monde.
Dès lors les jours seront plus longs.
Yule marque le jour le plus court et, comme les jours les plus difficiles de l'hiver ne viennent qu'ensuite, il est plus justement désigné par le terme "milieu de l'année".
John Donne, poète du XVI' siècle, avait appelée ce moment "le minuit de l'année", quand "la sève du monde entier sombre".
Dans les rituels marquant Yule, on cherche le Soleil invisible, l'étincelle vitale intérieure qui, rechargée en énergie, entretiendra l'esprit et l'énergie physique durant l'hiver. Les bougies allumées pour ranimer le feu du Soleil symbolisent aussi le désir de rallumer l'astre intérieur.
Yule véhicule un paradoxe - de même que le solstice d'hiver commémore la disparition annuelle des pouvoirs du Soleil, il témoigne aussi de sa renaissance, raison pour laquelle cette fête est appelée par ailleurs "retour du Soleil". Les ténèbres sont toujours suivies par la lumière, la mort est toujours suivie d’une renaissance. Le Solstice d’Hiver est le moment où s’opère le changement. C’est le moment où nous recommençons à regarder en avant, plutôt qu’en arrière. La leçon est dans l’attente, dans la confiance en ce grand Mystère qui nous ramène au cycle de la renaissance tandis que la Roue tourne.
Dans les temps les plus reculés, les adorateurs du soleil allumaient de gigantesques brasiers pour aider et assurer la renaissance du soleil. Un monde d'obscurité où rien de pousserait était leur plus grande peur.
Plus tard, on a adjoint à cette tradition la naissance de différents dieux et, avec le temps, les brasiers extérieurs ont fait place à la coutume d'allumer une bûche de chêne dans l'âtre, puis des bougies.
Le solstice d'hiver est considéré depuis longtemps comme une période de naissances divines. On parle souvent de vierge pure dans le christianisme qui aurait donné naissance au Christ. Rien de bien nouveau, Krishna, Bouddha, Zoroastre seraient aussi nés d'une femme vierge.
La Déesse qui donne naissance au soleil, aux dieux etc... montre par là sa pureté sans faille, n'importe quelle femme ne pourrait pas enfanter un Dieu. Il s'agit plus d'une virginité de l'âme (la Déesse incarnant le grand Tout), on célèbre donc la pureté originelle de la Déesse à Yule.
Ce jour deviendra (à compter du IVe siècle après JC) le Noël chrétien fixé au 25 décembre par le pape Télesophe (date de la naissance du dieu Mithra). C'est une fête joyeuse riche en décoration.
D'ailleurs, la plupart des symboles associés à Noël sont païens plutôt que chrétiens : la bûche, le houx et le gui, le sapin, la décoration lumineuse des rues, les rennes dans le ciel... rappel du dieu cornu.
Les Druides, les sorcières et les prêtresses célèbrent souvent Yule juste avant l'aube et ce jusqu'au lever du soleil. Par conséquent, il est d'usage, d'allumer des chandelles ou de faire des feux pour accueillir le retour de la lumière solaire.
Dans presque toutes les cultures et religions, le solstice d'hiver marque l'ouverture d'une période de festivités plus ou moins longue. C'est compréhensible lorsqu'on considère que nos ancêtres vivaient selon le rythme des saisons et la durée du cycle du jour. Pour eux, c'était là l'élément essentiel qui guidait leur vie. De prime abord, donc, l'arrivée du solstice indiquait la naissance d'un nouveau cycle solaire, des jours plus longs et l'arrivée des beaux jours. C'était là une occasion de réjouissances. Il faut aussi souligner que c'est une période de l'année où personne ne travaillait aux champs et où les travaux de la ferme étaient réduits à leur minimum.
À une époque sombre, quand la terre semble aride et délaissée, on apporte dans la maison des plantes toujours vertes - houx pour la protection, lierre pour la promesse fidèle que porte la vie, gui pour la fertilité. Aux premiers jours de l'hiver, ces plantes rappellent que la Terre redeviendra verte.
La fête allège le cœur et fait partager l'amitié pour que l'individu se réchauffe de l'intérieur. L'importance de la compagnie humaine à Yule est mise en évidence par le nombre de personnes allant visiter les sites sacrés pour assister au lever ou au coucher du Soleil. Bien que la surface de la Terre soit dénudée de la majeure partie de sa verdure lors de la saison obscure, les graines dorment dans le sol, prêtes à germer.
Le vieux roi Houx, symbole de l’hiver qui doit mourir, passait le pouvoir au jeune roi Chêne, symbole de la nouvelle année annonçant une nouvelle vie et le retour du printemps.
C'est de ce conflit qu'est issue la tradition de faire brûler dans la cheminée une bûche que l'on conservait toute l'année. Elle représentait le vieux roi qui était brûlé et dont le sacrifice donnait lumière et chaleur.
C'est la bonne période pour méditer et se remettre en question. Tandis que la bûche flambe, on visualise le soleil brillant à travers le feu et on pense à des jours plus chauds. Souvent, on garde une partie de cette bûche qui servira à allumer la bûche de l'année suivante, on garde ce morceau toute l'année pour protéger la maisonnée.
Une des façons de célébrer Yule consiste à décorer un arbre selon vos goûts et fantaisies, mais toujours en gardant une place importante aux reproductions de lunes et d'étoiles, telle que le faisaient les prêtresses d'autrefois.
Jadis, on préférait les décorations "naturelles": pommes, oranges, citrons, noix et petits biscuits suspendus au sapin, guirlandes de boutons de roses séchés ou bâtons de cannelle.
La décoration du sapin, les couronnes de houx, et l'échange de cadeaux sont aussi des traditions païennes. On a le choix entre un sapin en pot que l'on peut replanter ensuite, ou un sapin artificiel. Evitons le massacre des sapins coupés!
Une des plantes associées à Yule est la plante sacrée des druides, le Gui."
Un billet Jeanne que j'avais publié sur mon premier blog OB.
Bises et bon mercredi

Jeanne Fadosi 21/12/2016 17:11

merci Zaza pour ces intéressants compléments bises

la griffe 22/12/2014 11:20

j'aime bien la phrase sur le savoir ,de belles fêtes de fin d'année je vous souhaite

Jeanne Fadosi 23/12/2014 12:20



une réalité fragile à travers les open sources, une utopie sûrement. Mais j'y crois



Quichottine 21/12/2014 11:15

La plupart des religions ont adopté - dirais-je "annexé" les fêtes qui les avaient précédées.

Celle-ci est belle, que l'on croie ou non... j'aimerais un jour voir les alignements dans ce soleil-là.

Merci, Jeanne. Passe une douce journée.

(Pour Wiki... je ne sais pas combien de temps ils pourront résister... hélas !)

Jeanne Fadosi 23/12/2014 12:06



j'espère que cette magnifique action de partage du savoir deviendra dans un avenir plus ou moins proche, la norme et non l'exception



jill bill 21/12/2014 09:01

Nous sommes entrés dans cet hiver, doux, trop doux, que vos montagnes et mes Ardennes en gémissent... manque à gagner ;-) ! Bref, bon dimanche Jeanne, bises

Jeanne Fadosi 23/12/2014 11:41



ce n'est pas la première fois que les vacances de noël se font ou commencent sans neige. Mais cette fois-ci il y a beaucoup d'eau et ce temps bien trop doux pour la saison


bises



flipperine 22/12/2013 00:29

ah cet hiver comme je voudrais qu'il passe vite

Jeanne Fadosi 22/12/2013 10:15



Pourquoi vouloir accélerer le temps ? tu es pressée d'arriver au bout ?


Laissons le temps au temps et apprécions le présent



ABC 21/12/2013 21:41

L'hiver ne fait que commencer
l'espoir du printemps est déjà là
laissons la place à la saison du blanc
qui est souvent un vrai enchantement
les jours se rallongeront lentement
les saisons ont leurs rites et leurs rythmes
ne bousculons pas la marche du temps
prenons le temps que la nature nous offre...

Jeanne Fadosi 22/12/2013 10:15



merci pour ces sages paroles qu'il faudrait mettre en action



mansfield 21/12/2013 20:47

Comme toujours tu nous apprends de belles choses, Stonenge me fait rêver moi aussi!

Jeanne Fadosi 22/12/2013 10:16



c'est Internet qui me permet de mettre des béquilles à ma mémoire et bien souvent m'en apprend encore



Martine. 21/12/2013 14:21

Les jours vont commencer à rallonger et c'est agréable. De bien jolies photos. Bises

Jeanne Fadosi 22/12/2013 10:17



lentement mais sûrement. Les anciens craignaient que cela ne se produise pas ... mais nous savons encore bien peu de choses de l'univers


bises



emma 21/12/2013 11:39

faut il réaliser les rêves ? la plupart sont bien plus beaux que la réalité

Jeanne Fadosi 21/12/2013 12:02



je suis bien d'accord avec toi la part de rêve est importante à entretenir ...



Oo° Kri °oO 22/12/2009 20:57



Des photos magiques!



Jeanne Fadosi 25/12/2009 19:22



La nature renouvelle sa magie tous les soirs de clarté. Ces beautés gratuites font partie des petits riens qui font mes petits bonheurs.



Mamylilou 22/12/2009 18:51


De merveilleuses images que tu nous offrent là ..bonne soirée


Jeanne Fadosi 25/12/2009 19:17


c'est le même soleil pris en train de décliner et comme en Normandie le ciel est souvent changeant, la lumière oscillait entre le plus et le moins.


sophie 22/12/2009 17:46


Même si l'hiver commence à peine, le simple fait de penser que les jours vont rallonger me rend heureuse. Le plus difficle pour moi est le mois de novembre.
Merci jeanne pour ce billet.
Amitiés
Sophie


Jeanne Fadosi 22/12/2009 18:10


Je crois que nous sommes nombreux dans ce cas. Novembre est souvent pénible car le corps s'habitue avec retard et lenteur à ce déclin momentané de la nature. Il fait gris, on a froid. ...
Maintenant, on va vers le printemps même s'il est encore loin.
Amicalement


Oxygene 22/12/2009 13:20


Peut-être ne réaliseras-tu pas ton rêve cette année Jeanne mais d'autres solstices t'attendent et je te souhaite bien sincèrement de te trouver un jour, au bon moment, à Stonenge...


Jeanne Fadosi 25/12/2009 19:09



Si un jour je peux y aller en hiver, je ne sais pas quel moyen de locomotion je choisirai ... et en attendant, il faut que j'apprenne à orthographier Stonhenge correctement. Je ne suis pas sûre
que ce soit encore bon (rires ...)



virjaja 22/12/2009 00:47


bonne nouvelle que les jours rallongent..meme si on ne le voit pas encore, l'idée fait plaisir. gros bisous Jeanne. cathy


Jeanne Fadosi 25/12/2009 19:07


oui, c'est un point de bascule vers le printemps, même s'il est encore loin.
Bises


patriarch 21/12/2009 21:54


tu as encore le temps d'aller le voir !!!

belle soirée


Jeanne Fadosi 21/12/2009 22:33


Pas cette année en tous cas et je n'arrive pas à mettre de sous de côté ...


Alice 21/12/2009 19:41


C'est un beau projet ! pourquoi ne pas le réaliser ...


Jeanne Fadosi 21/12/2009 21:07


Pour tout un tas de raisons dont la plus banale : je suis très frileuse !
Mais il rest plein d'années ...


clementine 21/12/2009 19:27


Dès le mois de janvier, on verra que les jours auront déjà rallongés. Le printemps viendra vite. 
bonne soirée
clem 


Jeanne Fadosi 21/12/2009 21:06


Oui les jours vont rallonger doucement. Même si l'hiver est loin d'être terminé.
belle soirée


Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères