Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 09:51

 

Quand La bibliothèque de Quichottine a l'humeur baudelairienne et que les CROQUEURS DE MOTS se sont mis en vacances des jeudis en poésie, et même si nous ne sommes pas le premier du mois, j'avais envie d'offrir à la Toile, ce poème de Baudelaire, couleur du temps de ces jours-ci du moins de ce côté, parce que tous les jours devraient être Le jour du lien.

 

 

LXII

 

SPLEEN

 

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle

Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis,

Et que de l’horizon embrassant tout le cercle

Il nous fait un jour noir plus triste que les nuits ;

 

Quand la terre est changée en un cachot humide,

Où l’Espérance, comme une chauve-souris,

S’en va battant les murs de son aile timide,

Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

 

Quand la pluie étalant ses immenses traînées

D’une vaste prison imite les barreaux,

Et qu’un peuple muet d’horribles araignées

Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

 

Des cloches tout-à-coup sautent avec furie

Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,

Ainsi que des esprits errants et sans patrie

Qui se mettent à geindre opiniâtrément.

 

— Et d’anciens corbillards, sans tambours ni musique,

Défilent lentement dans mon âme ; et, l’Espoir

Pleurant comme un vaincu, l’Angoisse despotique

Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1857

 

ciel bas et lourd Vexin - reduc

colza en fleurs dans le Vexin 26 avril 2012, 18h32

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans jeudi-en-poésie-etc
commenter cet article

commentaires

chloé 15/08/2012 22:29


Triste fin que celle de Baudelaire, les Fleurs du mal on finit par l'emporter! Des textes quand même généralement sombres et  que je lis du fait  avec parcimonie, bien que ces textes
soient de toute beauté! Chloé

Jeanne Fadosi 17/08/2012 11:07



il a brûlé sa vie par les deux bouts oui. aujourd'hui, il survivrait longtemps dans de piètres conditions. Je me demande ce qu'il penserait du débat sur l'euthanasie


mais je m'écarte du sujet


bises



Martine Eglantine 16/07/2012 07:23


Joli poème de Baudelaire et cette belle photo me rappelle mes randonnées du dimanche au début du printemps dans le Vexin tout proche de chez moi. Bonne semaine


Martine : http://www.cergyrama.com


Eglantine : http://quaidesrimes.over-blog.com

Jeanne Fadosi 17/07/2012 11:47



cela n'a rien d'étonnant car j'ahbite dans le Vexin et je n'ai pas à aller très loin pour m'y promener. En ce moment le colza est en gousses. Bientôt il sera coupé. Il est en retard cette année


merci pour les 2 liens



Sylvie 15/07/2012 09:36


cette photo est magnifique


bon dimanche


sylvie

Jeanne Fadosi 17/07/2012 11:48



le jaune du colza est omniprésent au printemps dans le Vexin


belle journée



Martine27 13/07/2012 16:56


Les mots qu'ils fallaient pour cette photo

Jeanne Fadosi 17/07/2012 11:51



sourires. Je suis partie d'une reflexion de quichottine pour rebondir sur le poème. La photo est venue illustrer Baudelaire en dernière étape



LANGLAIS 13/07/2012 07:30


belle photo pour ilustrer ce magnifique texte de notre grand poète


amicalement

Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:02



Je ne sais s'il écrivait au premier ou à d'autres degrés mais ce poème me fait toujours autant d'effet même si mon vécu y ajoute bien plus de sens que lorsque je l'ai découvert à l'adolescence


amicalement



adamante 12/07/2012 23:34


Baudelaire en partage avec ce formidable poème, un lien fort. Merci Jeanne.


La photo est superbe.

Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:04



un peu triché sur ce coup-là, le ciel du poème a beaucoup moins de contraste tout y est gris tet terne. sur cette photo, le soleil en éclaircies dans une trouée de nuage n'était pas si loin ...



Quichottine 12/07/2012 17:04


Merci pour ce poème... Je crois que je ne pouvais parler de "spleen" sans avoir en mémoire un peu de Baudelaire, c'est si beau !


Superbe moment de partage !


Je t'embrasse fort. Passe une belle soirée.

Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:06



il a tant et tant écrit à partir de cet étrange sentiment de vide et de découragement


je n'ai pas trouvé de définition qui me semble correspondre à l'idée (plus au ressenti) que je m'en fais.


Bises amicales et belle journée



patriarch 12/07/2012 16:11


Le temps ne me gêne pas du tout moralement, physiquement oui.... Quelque soit le temps, j'arrive toujours à m'occuper...


 


Belle journée avec bises

Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:11



le manque de soleil me pèse. et l'humidité malmène comme beaucoup d'entre nous mes articulations. sans compter que la pluie ne me donne pas l'envie de l'affronter en ballades. 


Je m'occupe sans soucis mais l'immobilité n'est pas indiquée pour la circulation du sang et le squelette.


Bon j'arrête de râler aujourd'hui je vais pouvoir me dégourdir les jambes ...


bises et belle journée



jill bill 12/07/2012 13:30


Bonjour Jeanne !  Quelques communautés en vacances, l'air du tems sans soleil, OB et sa révolution qui pose question.... Spleen évident !  Merci pour ce Charles, bises de jill

Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:14



Spleen par absence de lumière et d'un minimum de chaleur ... Ce n'est pas le premier été comme cela;


bises



Monelle 12/07/2012 13:15


Un très beau poème bien en accord avec le temps actuel surtout dans certaines régions !! Merci de ton choix !


Bonne journée



Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:15



bon aujourd'hui le soleil ne boude pas profitons-en


bises



emma 12/07/2012 13:10


voila qui remonte le moral !!! en plus du temps les incertitudes d'oB semblent plomber l'ambiance...

Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:17



Désolée d'en rajouter ... le jaune de la photo est une touche de sourire ... quand même


OB j'attends de voir pourquoi ne pas voir les améliorations qui sont proposées. 



mamazerty 12/07/2012 12:36


quelle splendide description...il prait qu'vec ce ciel bas et lourd(par chez moi en tout cas) les dépressions saisonnières sont nombreuses....je te souhaite à toi une belle journée, en tout cas

Jeanne Fadosi 17/07/2012 12:19



les carences liées à l'insuffisance de lumière sont bien connues maintenant et tout le monde n'y est pas aussi sensible.


Mais si on ne fait pas ses réserves en été quand le fera-t-on ?


bises et belle journée (avec soleil aujourd'hui je vais en profiter)



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

VOYAGE

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 5ème anthologie est parue

Informations sur 

 Les anthologies éphémères