Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 17:00

 

20 décembre 2014

Hier ... il y avait trente ans, le 19 décembre 1984, dans le silence et la solitude d'une chambre d'hôtel anonyme, un homme dont les créations continuent de nous charmer les oreilles à l'occasion d'un film, qui a permis certaines des musiques les plkus connues des années 1960-70-80, dont le nom ne dirait rien à presque tous, un homme à qui l'on allait prendre ce qu'il avait édifié, ce qui cristallisait, ce qui représentait sa vie, qu'il perdait, spolié, utilisé, par des profiteurs qui n'en ont d'ailleurs rien fait, un homme, dans un ultime geste de désespoir prémédité, tirait sa révérence à la vie à l'âge de 54 ans, avec les médicaments qu'il avait précieusement accumulés au cours des mois précédents.

 

Il avait pourtant déjà tout reconstruit au début des années 1960 après l'incendie qui, outre les dommages matériels, avaient détruit tous les originaux de ses enregistrements et de ses partitions. Se relever encore, repartir encore de presque rien était devenu au-dessus de ses forces.

 

A quelques battements d'ailes de la route où, des années plus tôt, il avait pris en stop celle qui allait devenir la femme de sa vie.

 

A quelques battements d'ailes du tribunal qui le chassait de son Domaine. Un Domaine connu du monde entier pour l'excellence de ses studios en résidence.

 

A quelques battements d'ailes de mon lieu de vie à une époque où j'ignorais jusqu'à l'existence de ce haut lieu de la musique vivante du moment ...

 

En hommage, réédition de ce qui suit (première édition 20/08/2013 07:00)

 

Un lieu un an après était le sujet de la semaine dernière Entre ombre et lumière.

Ici, ce sera plutôt un lieu un siècle après ...

 

Je ne sais comment était ce lieu il y a un an, sans doute à peu près identique. J'en ai entendu parler cet été sur les ondes avec beaucoup de nostalgie sans le situer. 

 

Petite fille, c'est ainsi que j'aurais imaginé l'entrée du château où la Belle au Bois Dormant s'était endormie pour cent ans

 

Herouville-16-08-2013---reduc1.JPG

 

L'écrin de la belle endormie fut construit en 1740 et fut longtemps un relais de poste. Je ne sais ce qu'il sera dans 100 ans, mais sur une vieille carte postale, il avait fière allure. Pourtant, c'est dans les années 1960 et 1970 qu'il connut ses heures les plus prestigieuses.

 

CARTE25_chateau-Herouville.jpg

 

Pour en savoir plus : Château d'Hérouville (wikipedia pour le minimum) ; Télérama La folle histoire d'Hérouville

découvrir ou se rappeler la raison de son actualité Clic

Pour voir une photo du château dans les années 1960 Clic

 

et pourquoi pas lire cette page en écoutant l'un de ceux qui ont enregistré dans ce lieu de légende endormi depuis près de trente ans maintenant pour avoir échappé à un projet qui allait le dénaturer et effacer ce qui faisait sa renommée. Je ne vous imposeerai pas mon choix, mais je viens de découvrir cette émouvante vidéo de l'INA avec le maître des lieux en personne : CLIC.

 

ou juste un aperçu de son talent CLIC (chère Hélène) ou CLIC (requiem des barricades pour le film de Robert Hossein Les misérables)

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans hommages
commenter cet article

commentaires

fanfan 22/12/2014 20:57

je découvre tout cela ! Un hommage mérité !

Jeanne Fadosi 23/12/2014 12:21



beaucoup d'autres aussi sont oubliés. et il y a aussi tout l'envers du décor, les excès, ...



emma 21/12/2014 14:32

c'est ainsi que les hommes vivent
Et leurs chansons au loin les suivent

Jeanne Fadosi 23/12/2014 12:16



merci à Aragon et à Léo Ferré qui l'a chanté



Quichottine 21/12/2014 12:19

Merci d'avoir republié ton billet... Je l'avais découvert grâce à toi.

Passe une douce journée. Bises.

Jeanne Fadosi 23/12/2014 12:07



une évocation à la radio m'en a donné l'idée (de cette réédition)



Martine 21/12/2014 07:16

Je le connais ce château que j'ai vu souvent dans mes randonnées dans le Vexin et que j'ai même photographié. Je ne connaissais pas son histoire qui se finit tristement.... Apparemment il n'a pas
encore été racheté. A suivre. Bon dimanche

Jeanne Fadosi 23/12/2014 11:40



Je suis étonnée que tu ne connaisse pas. La région est riche en histoires récentes je crois



Lilousoleil 20/12/2014 20:19

C'est vrai qui se souvient encore de lui ; qui en parle ?
et pourtant que de belles musiques ! merci de lui rendre hommage.
avec le sourire

Jeanne Fadosi 23/12/2014 11:37



il a été évoqué sur France Inter mais brièvement. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai eu l'idée de cette réédition



mansfield 20/12/2014 19:19

Un homme, un personnage que je ne connaissais pas et dont les musiques créent tout un univers de rêverie!

Jeanne Fadosi 23/12/2014 11:34



je n'ai découvert cette histoire que lorsque je suis passée devant cette grille et que mes passagères m'ont informé sur ce lieu qui a eu ses années de gloire



flipperine 21/08/2013 12:12

il y a tout de même de beaux arbres à la place des constructions

Jeanne Fadosi 22/08/2013 17:32



L'une des ailes a brulé avec les originaux des enregistrements de Michel Magne mais le chateau existe toujours caché par les arbres qui en trente ans ont bien poussé. Le promoteur qui en est le
propriétaire (à moins qu'il ne l'ait vendu) l'a laissé se dégrader.



Evy 20/08/2013 21:30

C'est féerique mais une fin si tragique beau partage bonne soirée bisous evy

Jeanne Fadosi 22/08/2013 17:23



oui en effet. terrible !



Quichottine 20/08/2013 19:34

Oui, j'imagine bien... c'est pire que de perdre sa vie.
Il y a des choses qu'on ne peut pas reconstruire ou retrouver.

Il ne reste que les regrets et des souvenirs.

Jeanne Fadosi 22/08/2013 17:22



Je ne sais pas si c'est pire ... Mais ce doit être difficile à vivre



ABC 20/08/2013 16:55

Chacun sa façon d'exprimer ce qu'il ressent.... S'exprimer en musique me parle aussi beaucoup, merci !

Jeanne Fadosi 22/08/2013 17:21



C'est un talent et un savoir que j'admire et qui me porte quand j'écoute quelque chose qui me plait et me touche. Pour ce qui est d'en faire, je ne sais que participer à une chorale et ma
vieillit. Je trouve dommage qu'on ait mis de côté ce qu'il a écrit, au delà des très nombreuses musiques de film si connues sans connaitre son nom.


 



LADY MARIANNE 20/08/2013 16:53

un portail majestueux qui invite à la rêverie- que se passe t-il derrière ??
bon aprem ! bisous !!

Jeanne Fadosi 22/08/2013 17:17



Plus rien. Mais dans les années 1970 il a accueilli des stars mondiales



mamazerty 20/08/2013 15:03

je suis allée voir les liens et surtout je suis allée voir qui était Michel Magne aux musiques célèbres mais personnellement j'ignorais qui en était l'auteur...(désolée de mon inculture)...j'avais
appris en effet la mise en vente de ce chateau"culte" des années rock....pourquoi attend on des artistes qu'ils sachent aussi être des financiers?celui ci avait en plus d'un certain génie, le coeur
sur la main et çà ne fait pas bon ménage avec la sauvegarde onéreuse de lieux historiques,il aurait fallu qu'il soit épaulé par des personnes sérieuses dignes de confiance et bons managers...quelle
tristesse....

Jeanne Fadosi 20/08/2013 18:37



Rassures-toi, je connais comme beaucoup une grande partie de ses musiques de film, et des chansons dont il a composé la musique, l'histoire de son studio, le nom des artistes qui y ont
enregistré, mais je n'avais pas retenu son nom. La personne qui m'accompagnait vendredi dernier sur l'ancienne route de Beauvais à Pontoise connait bien par contre, l'Histoire locale. Sinon, je
serais passée devant cette grille sans y prêter attention.



mamazerty 20/08/2013 14:40

je vais aller suivre les liens, merci Jeanne
moi aussi quelque part au nord du 44 j'ai découvert le chateau de Juzet qui pour moi représente la mystérieuse mélancolie de celui de la Belle au bois dormant....ainsi donc cette fichue feignasse
était bel et bien une multi propriétaire terrienne?
http://www.geo.fr/environnement/france-nature/france-pays-de-la-loire-val-de-loire-reliefs-inattendus/vallee-du-don-chateau-de-juzet

Jeanne Fadosi 20/08/2013 18:21



merci pour le lien un vrai chateau pour Belle au bois dormant. Hanté comme il se doit par la méchante Fée carabosse. C'est elle le promoteur non ?



Quichottine 20/08/2013 14:03

Eh bien... j'avoue mon inculture de ce côté-là. Je découvre ce musicien grâce à toi J'avoue que ses conserves de musique ne me plaisent pas vraiment mais il y a vraiment beaucoup à découvrir et une
passion qui me plaît dans ses mots et ses toiles.

Je n'associais pas sa musique à un nom de compositeur et pourtant, c'est vrai, je l'avais déjà entendue. Encore quelqu'un qui est parti trop tôt.

Passe une douce journée. Bises.

Jeanne Fadosi 20/08/2013 18:32



Ce n'est guère que depuis un ou deux ans qu'on lui rend l'hommage qu'il mérite. Il n'a pas supporté de perdre le château d'Hérouville, dans lequel il a englouti tout ce qu'il avait gagné et
au-delà. Dommage qu'il n'ait pas été épaulé dans la gestion administrative et financière pour laquelle il n'avait pas ni goût ni compétence. Peut-être aussi, quoiqu'il ait fait croire le
contraire, ne s'est-il surtout jamais remis de la perte des originaux de ses premières oeuvres dans l'incendie du château. Tu imagines, un écrivain perdant en une nuit tous ses manuscrits, un
cinéaste perdant toutes se bobines de films (il y en a eu) ...



jill bill 20/08/2013 11:58

Voui merci pour le liens... Il est encore superbe là en photo... Ben voui faut des sous pour se l'approprier ce domaine qui a un passé musical ! Jill

Jeanne Fadosi 20/08/2013 18:25



Le promoteur qui en est le propriétaire n'est soucieux ni de le maintenir en état ni encore moins de le mettre en valeur. Si tous ceux qui lui doivent les enregistrements qui ont fair leur succès
se réunissaient pour sauver ce lieu, ce serait possible il me semble.



claudine /canelle 20/08/2013 10:53

Dommage que cela ne soit plus vraiment entretenu
Merci Jeanne pour tes explications
Bises

Jeanne Fadosi 20/08/2013 12:00



Pour sauver et restaurer ce haut lieu de la musique pop, il faudrait une fondation de grande ampleur et une véritable volonté de faire renaître ce château. Ce n'est de nouveau pas le cas


Bises



patriarch 20/08/2013 10:18

Belle journée et merci pour la découverte..... Bises

Jeanne Fadosi 20/08/2013 10:21



je viens de rajouter une vidéo où Michel Magne s'exprime pour la télévision. C'est très émouvant ce qu'il raconte, surtout quand on connait sa fin tragique, alors qu'il était acculé à la
faillite.



jill bill 20/08/2013 07:40

Dans la photo couleur on ne voit même plus le château, cette propriété à des airs d'abandon... Bon mardi jeanne ! Bises

Jeanne Fadosi 20/08/2013 11:55



Elle n'en a pas que l'air Jill. Je peste que ma réponse n'ait pas été enregistrée. J'ai rajouté des liens depuis ton passage. On connait tous des musiques qui ont été enregistrées en ce lieu sans
bien souvent le savoir ni se souvenir du nom de celui qui l'a fait revivre dans les années 1960-1970. Il est en décrépitude depuis la faillite de Michel Magne, génial musicien mais piètre
gestionnaire et compositeur d'une musique qui mérite mieux que ce qu'on en connait.


Je viens d'écouter son "ElementsN2 - l'eau". Qu'auraient été le 3 et le 4 qu'il ne s'est pas donnés le temps d'écrire ?



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères