Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 05:00

 

Une fois n'est pas coutume, l'image de la semaine 24* de miletune a fait écho en moi avec une image glanée chez Quichottine empruntée à Fanfan et qui a donné lieu à une nouvelle histoire du lutin vert à suivre et encore en suspens ...

A vous de décider* cependant si vous préférez voir les images avant de lire mon petit texte ou seulement après. Je ne sais s'il est évocateur à lui seul. D'autres visions alors, assurément.

 

 

Unisson

 

-tiens écoute, écoute, j'ai trouvé une vieille chanson

c'est ce que ces deux-là, exténués, apeurés, isolés du reste du monde, enlassés, cramponnés l'un à l'autre s'écrièrent en même temps quand ils réussirent à s'y connecter. Au reste du monde, à l'autre côté du monde. Enfin

- ...

- c'est

A nouveau, ils parlaient d'une même voix, en stéréo, sur deux timbres, deux voix blanches monocorde

- ...

- Je te fais écouter (bouton haut parleur)

Encore une fois, ils synchronisaient leurs gestes dans une simultanéité parfaite. Trop parfaite.

Le silence se faisait de plus en plus long, de plus en plus dense.

- ...

Jusqu'à le briser ensemble, à la même millionnième de seconde.

 

Les notes et les paroles firent ensemble des entrelacs, des entrechats, des entretoises.

Lui avait trouvé monsieur printemps

Elle avait opté pour la danse des canards

 

C'était un temps déraisonnable où l'espoir était mort, croyaient-ils.

Le printemps avait été souillé. La mare aux canards débordait, devenait marécage.

- ...

Envie, étincelle d'envie. Se raccrocher à une ultime envie de vie

- j'en ai trouvé une autre

A nouveau ensemble. l'impossiblité d'un dialogue alterné

A nouveau le silence dépité

 

A nouveau une chanson

La même. Unisson en stéréo 

 

C'était le Temps des cerises

Jeanne Fadosi pour miletune

 

"Monsieur printemps" repris par Gérard Rinaldi

"la danse des canards" de JJ Daniel

"Le temps des cerises" ici en duo par Nana Mouscouri et Charles Aznavour

 

* Les mots lus ne sont jamais tout à fait les mêmes que les mots écrits, y compris quand ils sont relus par leur auteur. Les mots impulsés par une image échappent eux aussi, et c'est tant mieux, à un seul déterminisme bi-univoque. Mais il n'est pas gratuit de lire sans voir l'image, ou en l'ayant vu ou en la voyant. Quel que soit votre choix, découvrir l'image support avant ou après, vous ne pourrez remonter le temps pour comparer les expériences.

Le choix de l'une interdit les autres.

.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans Les-semaines-deMiletUne
commenter cet article

commentaires

enriqueta 28/06/2014 17:37

C'est une chanson que j'enseigne à mes 4e associée à la Commune de Paris.

Jeanne Fadosi 29/06/2014 12:26



indissociable de cette belle utopie qui a peu duré mais que serait-elle devenue avec l'usure du temps ?



Quichottine 28/06/2014 13:04

Merci pour ces mots et pour m'avoir ouvert la fenêtre vers ce très beau moment de partage.

Trouver l'unisson n'est pas donné à tout le monde, mais lorsque cela arrive, quel bonheur !

Passe une douce journée.

Jeanne Fadosi 28/06/2014 13:25



oui tu as raison c'est l'aspect positif de l'unisson.


Il ne doit pas pour autant se substituer à l'altérité et à la possibilité d'avoir des pensées différentes qui s'enrichissent de leurs confrontation ou de leurs additions.


amicalement et belle fin de semaine également



Martine 20/06/2014 09:38

C'est très beau, bravo. La photo est insolite. Belle fin de semaine.

Jeanne Fadosi 20/06/2014 16:34



celle proposée par miletune m'a fait penser à ce que fait Ernest Pignon Ernest qui met en scène les aspects les plus noirs de notre "civilisation".


belle fin de semaine Martine



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères