Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 18:00

Je remonte des profondeurs de ce blog un article mis en ligne le 26 avril 2012, en écho à celui de Quichottine, Virtuels réédité ce matin de dimanche 8 janvier 2017 et faisant suite à une réédition de Commenter

 

le thème proposé par Enriqueta nécessitait de déborder dans les coulisses de la réflexion. Ma participation pour les CROQUEURS DE MOTS se trouvait dans mon billet intitulé   Fragments d'une chronique japonaise, de Ryoko Sekiguchi.

 

C'est pour ces envies d'à côtés par rapport aux consignes des défis, jeux ou exercices des communautés, et pour m'en tenir (dans le billet principal) à leurs consignes autant que possible, que j'avais créé Coulisses et contrechamps de nos blogs, (vite abandonné par manque d'échos : le concept était je crois mal compris).

 

Pour compléter ou revenir sur un billet plus ancien aussi, préciser ou modifier ce qui y avait été présenté.

 

La possibilité d'y mettre en lumière autrement les commentaires suscités était vite apparu.

Mais peut-être que ces "coups de projecteur" intimidaient-ils : les commentaires se sont raréfiés.Sans décourager les commentaires importuns. Chacun "apprivoisait" les possibilités des blogs et autres moyens d'Internet, leurs inconvénients aussi et les administrateurs des plateformes tatonnaient comme leurs utilisateurs. (ajout du 08/01/2017)

Enriqueta nous avait donc proposé pour ce jeudi en poésie le nom ou l'adjectif  "virtuel"

Voilà un sujet vaste, polysémique, et en pleine mutation en ce qui concerne l'espace numérique qui essaime toujours plus dans nos vies et notre planète.

 

Quand j'ai ouvert mon blog, je l'avais écrit dès mon billet d'accueil comme l'un de mes objectifs ...

 

"Une réflexion sur le réel et le virtuel que je voudrais plus visible."

 

Le nez dans le guidon des itinéraires des communautés que j'aime  suivre, j'ai depuis trop longtemps perdu de vue cette intention ...

 

Pour le jeudi en poésie "virtuel" proposé par Enriqueta pour le défi n°80 des CROQUEURS DE MOTS, j'avais utilisé cette photo pour illustrer quelques fragments d'une "chronique japonaise", de Ryoko Sekiguchi   

 

bureau-tsunami1 - reduc1

 

Une photo prise en France, le 11 mars 2011, loin du littoral et de tout risque de tsunami, bien plus loin encore du Japon.

Elle m'avait été envoyée vers la fin de janvier 2012 pour illustrer les mots que je posais à la fin de mon auto-portrait.

à propos des mille petits riens de la vie,

du monde comme il va

des moyens de chacun pour se protéger un peu

et bâtir son cocon.

 

Je n'avais pas encore lu, ni même acheté, peut-être, "Ce n'est pas un hasard".

 

Quelques jours plus tard, je recevais de la même provenance ceci :

Cette photo reçue en pixels

dans ma boite à courriels,

accompagnée de quelques mots

 

(j'ai resserré le cadrage des deux photos)

 

hiver2012_reel-et-virtuel---reduc1.JPG

 

"la neige va tenir

cette photo pour illustrer le réel et le virtuel"

 

Ce n'était pas écrit exactement comme cela.

 

Ici ce ne sont que des images. Avec fleurs et désastre sur la première, avec neige et vol d'oiseau sur ciel d'été pour la deuxième. 

En haut simultanéité des temps, incompatibilité des événements, arrêt sur image qui figera l'instant tant que des outils permettront de lire l'image prise à ce moment-là, qui n'est plus.

En bas, rencontre de l'hiver et de l'été, d'un jardin de ville et d'un ciel maritime, par la médiation d'un outil informatique. Réunion dans une même image de deux temps et de deux lieux ...

 

Quelques liens pour pour alimenter la réflexion 

virtuel (wikipedia)

réalité virtuelle (wikipedia)

 

et si vous avez envie d'aller encore plus loin l'ouvrage en ligne de Pierre Lévy Sur les chemins du virtuel

Attention !

A l'époque, je ne modérais les commentaires qu'exceptionnellement. Mais le premier m'a mené à une minutieuse vérification que je commente en réponse.

C'est un spam publicitaire avec lien pour mener à un site aux élucubrations aussi suspectes que trompeuses sous une apparence scientifique.

Je ne peux malheureusement pas le supprimer car dans l'administration, l'accès aux commentaires n'a pas de pagination (ce qui sature la mémoire de mon navigateur puisqu'il faut charger tous les commentaires plus récents) et il n'est pas prévu non plus de pouvoir désactiver leurs liens.

Voilà, s'il en était besoin, un aperçu de ce qui nécessite la modération des commentaires dès lors que l'on ne peut les suivre à la seconde* et que l'on aborde le moindre sujet qui peut être sensible.

* Même ainsi, ne jamais perdre de vue que ce qui a été rendu public ne serait-ce que quelques secondes est susceptible d'être relié sur la Toile même si on l'efface.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 12/08/2012 14:14


Blog(fermaton.over-blog.com), No-7, THÉOREME MIROIR !. -Conscience et Virtuel.

Jeanne Fadosi 14/08/2012 20:08



Ok, cette pub n'a pas été mis au hasard et il y a bien un rapport entre le sujet de ce billet et le site mis en lien.


A ce propos Jean d'Ormesson n'a ps écrit "c'est une chose étrange à la fin du monde" mais "c'est une chose étrange à la fin QUE LE monde", ce qui a une toute autre signification.


Eh oui, pas de bol, je viens de mettre en ligne un billet sur les spams et par ailleurs j'ai des raisons sérieuses d'être vigilante envers toutes les formes de manipulations. 


J'ai d'abord cru à un plaisant délire pataphysique, puis à une tentative de rationalisation de la bible.


Cette citation déformée (et pas d'une manière anodine) m'alarme bien davantage !



Lenaïg 26/04/2012 15:10


Bonjour Jeanne. Magnifiques photos qui réunissent les deux mondes, et même plusieurs mondes tous captés par toi en même temps, l'horreur sur l'écran devant la belle fenêtre fleurie de ta vie, la
mouette et le ciel bleu virtuels quand il neige en vrai ... Je vais revenir sur tes pages, à très bientôt, bises.

Jeanne Fadosi 01/05/2012 19:38



oui plus de deux mondes en fait ... deux belles photos dont m'a fait cadeau l'un de mes frères ...


bises



enriqueta 26/04/2012 11:45


C'est tout un parcours initiatique que tu nous proposes, très intéressant!

Jeanne Fadosi 26/04/2012 12:41



c'est une question qui m'interpelle depuis très longtemps ... merci de l'avoir choisi comme thème même s'il n'est pas facile à aborder et encore moins à faire comprendre sa pensée


amicalement



Malika 26/04/2012 10:51


Bel article.

Jeanne Fadosi 26/04/2012 12:27



merci belle journée



Frieda 26/04/2012 10:49


Bonjour Jeanne


La frontière entre le virtuel et le réel est vraiment ténue


Les deux notions donnent à méditer


Bisous et bonne journée


Frieda

Jeanne Fadosi 26/04/2012 12:32



il y a plusieurs sens au mot virtuel. La manière dont il est entré dans nos vies en utilisant Internet dans ce sens-là, je ne suis pas si sûre qu'il y ait une ou des frontières


bises et belle journée



Quichottine 26/04/2012 10:46


Nous avons désormais la possibiblité d'être partout à la fois... je ne sais pas si c'est vraiment une bonne chose.


 


... mais cela permet de relativiser.


Il n'y a plus qu'à mettre des photos paradisiaques sur notre écran pour cacher un peu notre ciel maussade.

Jeanne Fadosi 26/04/2012 12:29



Je me demande ce qu'écrirait Baudelaire dans son journal sur nos "gazettes actuelles" ... il serait encore plus effaré. Et à force d'être partout à la fois, on court toujours et on oublie très
vite ce qu'on a entendu ou vu de la veille ...


Sur mon écran d'ordi, j'ai un beau coucher de soleil ...


bises



emma 26/04/2012 08:55


merveille de la technologie, qui abolit les distances ... elle  peut être, comma la langue d'Esope, la meilleure et la pire des choses

Jeanne Fadosi 26/04/2012 10:51



je suis tout à fait d'accord, ce sont des outils d'une performance hors de tout ce qu'on avait pu imaginer avant ces développements et la meilleure des choses quand elle permet par exemple une
assistance en temps réel et à distance pour effectuer une opération chirurgicale et la pire des choses ... Je ne donnerai pas d'exemples, il y en a déjà beaucoup


bises


ps je ne sais pa si tu as vu le billet principal pour ce jeudi en poésie où j'ai illustré la photo tsunami d'extraits d'un petit ouvrage écrit par Ryoko Sekiguchi pendant les premiers jours de la
catastrophe.



jill-bill.over-blog.com 26/04/2012 08:06


Voilà un virtuel réussi... et les deux mondes réunis !  Merci Jeanne ! Bizzz

Jeanne Fadosi 26/04/2012 10:47



désolée, Jill l'articulation entre ce billet plus de réflexion et celui mis en ligne pour le défi, fragments d'une "chronique japonaise", n'est pas clair.


De la prose certes, sans doute pas de la poésie au sens strict, mais à mon sens, de la prose poétique ...


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères