Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 17:00

On le dit extraordinairement doué pour les titres. Ce que l'on ne dit pas et qui m'agaçait beaucoup, notamment à la sortie en 2010 de ce livre, c'est que ce sont des emprunts, ici à Louis Aragon tout comme le deuxième vers pour un autre livre en 2013.

Et puis avait-il conscience que des lecteurs du titre, inattentifs voire naïfs, le transformeraient en "c'est une chose étrange que la fin du monde" si, si je l'ai vu écrit sur des blogs et peut-être même des journaux.

C'est une chose étrange à la fin que le monde
Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit
Ces moments de bonheur ces midis d'incendie
La nuit immense et noire aux déchirures blondes"
Louis Aragon

extrait de Les yeux et la mémoire (1954), chant II: Que la vie en vaut la peine

Décidément mon blog prend insidieusement l'allure d'une rubrique nécrologique. Et encore je vous ai épargné récemment un hommage à Robert Hirsch, acteur mythique de théâtre et fabuleux Tartuffe dans mes yeux de jeunette fin 1968.

La nouvelle de la mort de Jean d'Ormesson a été annoncé tôt ce matin sur ma radio habituelle aux informations de 7h30.

Une nouvelle sans doute attendue puisque les références, les réécoutes, les petites phrases ont pris dès lors le relais d'une information qui aurait autrement fait la part belle à je ne sais trop quoi, les premiers succès de Trump ? L'arrivée en tête des indépendantistes en Corse ? Le recul des droits des femmes en Europe ou des compétences en lecture des petits français ?

Je savais que je n'écrirais sur mes blogs que dans l'après-midi et c'est l'article de Quichottine que j'ai découvert en premier. Je lui ai laissé ce commentaire :

Sourires ... un grand séducteur et un grand communiquant qui fait passer au second plan la profondeur de sa réflexion et de son regard sur le monde. Un regard complexe sur un monde complexe. Je n'étais pas une inconditionnelle et les quelques livres que j'ai lus de lui ne m'ont pas laissé de grands souvenirs. Mais j'aimais beaucoup l'écouter en entretiens à la radio.
C'est drôle tu sais, j'ai appris la nouvelle de sa mort au petit déjeuner avant d'aller chez le dentiste et sur le trajet, je pensais à ce que tu en avais perçu et je me demandais bien quel billet tu écrirais.

Commentaire déposé chez Quichottine, Monsieur Jean d'Ormesson

C'est avec curiosité que j'avais proposé à une amie d'aller voir la pièce de théâtre adaptée du livre de Jean d'Ormesson "La conversation", 2011, rencontre imaginaire entre Bonaparte et Cambacérès, son deuxième consul,  à la veille de la proclamation du Premier Empire. Tous les mots de Bonaparte ont été dit par le futur empereur.

Nous en sommes sorties enthousiastes. Une magnifique leçon d'Histoire, de Politique et d'une étonnante actualité. C'était en 2013.

Encore un petit peu de son art de dire finalement beaucoup dans des petites phrases

Partager cet article
Repost0

commentaires

emma 02/01/2018 10:13

et puis et puis, "rien ne passe après tout."... (désolée pour la longueur insolite du lien ! )
http://eperluette.over-blog.com/2017/12/peut-etre-qu-a-cette-heure-il-a-rencontre-ce-dieu-dont-il-parlait-tant-lui-l-agnostique-porte-aux-nues-sur-le-delicieux-parfum-des-e

Ely 18/12/2017 18:42

J'aimais écouté et lire Jean d'Ormesson. Comment ne pas être attiré par son regard?
Merci pour ce partage
Bonne soirée et à bientôt
Ely

Loïc Roussain 06/12/2017 09:05

Ce matin c'est Johnny qui a supplanté Jean d'O ...

jill bill 05/12/2017 19:12

Je le connaissais surtout de nom, n'ai jamais acheté ses livres, mais quand il passait à la télé je prenais plaisir à l'écouter... quoi qu'il en soit il aura marqué son siècle, et il connait à présent l'autre monde, enfin s'il existe, bises

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères