Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  • Jean sans terre aborde au dernier port, de Yvan Goll (31/03/2011)
    Hauteclaire nous invite sur la crête des hautes vagues des légendes de mer en ce premier jeudi du défi n°52 des CROQUEURS DE MOTS. Jean sans Terre aborde au dernier port A Claire sans lune. Jean sans Terre sur un bateau sans quille Ayant battu la mer...
  • Anastasie à l'heure d'hiver ... (30/03/2011)
    C'est Anastasie qui était au tableau d'honneur de la Cour de récré de JB, et Maitresse Jill Bill doit s'étonner de son retard sur le blog de Jeanne Fadosi. A-t-elle été bouclée au donjon par Publius(1), son débauché de mari ? N'a-t-elle pas survécu à...
  • Une carte du Japon : sagesse sans frontière (30/03/2011)
    Quelle belle initiative d'Agathe ! Je l'ai trouvée chez Quichottine. Mais si j'avais eu le courage de rendre les visites sur mon blog, j'aurais pu la découvrir sur celui de Violette ou de lien en lien sur bien d'autres encore. Je relaye volontiers cette...
  • Scènes du jour en blanc et couleur (29/03/2011)
    Les scènes de vie en noir et blanc, je vous les ai présentées ce matin pour Hauteclaire et la communauté Entre ombre et lumière. Le blanc s'est aussi invité en couleur sur la scène du jour. Bon je triche un peu la première photo a été prise dimanche....
  • Scènes de vie en noir et blanc (29/03/2011)
    Pour ce mardi de la communauté de Hauteclaire, Entre ombre et lumière, nous sommes invités à cliquer dans l'ombre de Doisneau, rien que cela ! Les clichés présentables en noir et blanc sont ceux de mon frère Gilou qui a toujours beaucoup aimé faire de...
  • Inétanche ... clap 2 (27/03/2011)
    Début : Inétanche ... clap 1 Dans mon billet Inétanche... , je commençais par ces mots : Merci Monsieur l'expert d'enrichir mon vocabulaire et celui de mon correcteur d'orthographe* par la même occasion. Rien à redire sur la transparence, mais pourquoi...
  • Inétanche ... clap 1 (26/03/2011)
    Merci Monsieur l'expert d'enrichir mon vocabulaire et celui de mon correcteur d'orthographe* par la même occasion. Rien à redire sur la transparence, mais pourquoi ne pas avoir dit distinctement au micro et aux milliers d'auditeurs derrière le poste,...
  • Petit chaperon rouge trop naïf ! (25/03/2011)
    Aux premiers temps où je gardais le premier chien d'un de mes fils, j'avais mis en ligne les dégâts de ce berger qui dévorait les livres Prends garde, petit chaperon rouge Si tu crois que les lignes bougent. La louve de mer s'est déguisée, Sous sa cape...
  • Sphinx ? (25/03/2011)
    Pour les rendez-vous de l'insolite dont j'ai repris le flambeau à la suite de Kri et de Cannelle56, voici des yeux de pierre qui m'interrogent quelquefois. Chauffée au soleil interpelle le passant tel un autre sphinx Le sujet du mois d'avril sera, sur...
  • Noces de la lune et de l'étang, Paul Fort (24/03/2011)
    Petit guide de lecture : On présente souvent les poèmes de Paul Fort(1), quand on ne l'a pas oublié, avec une mise en page en vers. C'est ne pas respecter le poète qui faisait rimer ses textes en les écrivant en prose, ce qui lui donne de la liberté et...

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères