Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  • La marmotte, de Maurice Carême (27/02/2014)
    Deuxième jeudi en poésie des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°117 sous la houlette de Mam'zelle Jeanne. La marmotte Ma foi, si j'avais pu choisir, Mieux que les dieux ne le tricotent, Mon sort, selon mon bon plaisir, J'aurais choisi d'être marmotte. Manger...
  • Le jour d'Iseult (26/02/2014)
    Pour la douce Iseult c'est toujours un jour sans fin loin de son ami clin d'oeil au réalisateur Harold Ramis, décédé lundi 24 février 2014, à à son célèbre film Un jour sans fin ou le jour de la marmotte. (bande annonce clic en anglais ; clic en français)...
  • Fontaine entre ombre et lumière (25/02/2014)
    Mardis en photos jouant avec l'ombre et la lumière, prolongés la semaine, co-gérés depuis la page Entre ombre et lumière de Google+, je m'amuse que certains se soucient tant de ces petits désagréments que sont les inévitables évolutions de ces outils...
  • Défi n°117 : " Duos " (24/02/2014)
    Mam'zelle Jeanne, à la barre du défi n°117 des CROQUEURS DE MOTS nous invite à une rencontre imaginaire en un lieu commun de deux personnages d'époques différentes. Je n'ai pas utilisé sa liste mais procédé selon ma fantaisie. Nous sommes en 19841, place...
  • Le siècle de GrandMa, pour la marguerite des possibles (23/02/2014)
    c'est vrai que je n'ai pas publié sur mon blog ma contribution à La marguerite des possibles. Ce recueil a permis d'accompagner le projet de deux jeunes malades, celui de Victoria en octobre, qui a assisté à toute une journée de tournage de son acteur...
  • Du gris, de Dumont E (paroles) et de Benech F.L. (musique) (22/02/2014)
    Chez mileune la semaine 8 se termine. N'étant pas fumeuse, j'ai laissé se consumer celle de la semaine 7. Mais j'en profite pour rééditer une nouvelle fois cette chanson mise en ligne le 23 février 2012 pour un jeudi en poésie En vous signalant aussi...
  • le choix de l'éphémère (21/02/2014)
    Ephémère, c'est le mot clé de Sherry pour le 4ème de l'année du CASSE-TÊTE DE LA QUINZAINE Ephémère, à l'origine, c'est la qualité de ce qui dure un seul jour ; par extension, il qualifie tout ce qui a une très courte durée. y compris ce qui ne dure que...
  • Mathématiques, de Jules Supervielle (20/02/2014)
    1er jeudi en poésie pour Mam'zelle Jeanne et le défi n°117 des CROQUEURS DE MOTS No0000000000000nnnn !!!!!!!!, ne fuyez pas, il s'agit bien de poésie rendez-vous lundi prochain pour comprendre mon choix Mathématiques Quarante enfants dans une salle, Un...
  • Marceau, le taiseux (19/02/2014)
    Difficile de taire ce grand silencieux réputé dans le monde entier Un nom d'emprunt qui lui vient de son entrée en résistance et d'un vers de Victor Hugo La Liberté sublime emplissait leurs pensées. Flottes prises d'assaut, frontières effacées Sous leur...
  • Ponts de Paris (18/02/2014)
    Entre ombre et lumière, aux heures du soir où les berges s'animent sous le soleil déclinant, offrant la douceur d'un vent léger après une chaude journée de travail Pont de Bercy depuis la promenade de la rive droite de la Seine, vers 8 heures du soir,...

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères