Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 19:20

 

11 mars 2011 14 h  46 (heure locale, 5h46 UTC) Une secousse d'une magnitude exceptionnelle.

 

Des japonais habitués à vivre avec ces imminentes catastrophes naturelles, ayant développé des savoir-faire en matière de cosntruction

ayant compris qu'on ne pouvait pas tricher avec les normes de constructions ...

 

Si Haïti avait été bâtie de la même manière (au plan technique, pas dans le style ...) combien de morts en moins là-bas.

 

 

Un tsunami d'une hauteur et d'une force exceptionnelle,

 

des japonais habitués à vivre avec ce risque et qui ont troqué la sagesse des anciens contre des digues pour gagner toutjours plus de terrain le long du littoral ... avec l'oubli des anciens débordements.

 

Mais voilà : une vague de 15 mètres de haut avec des pics de 40 mètres par endroits, un immeuble de presque 15 étages !!!!

 

a balayé une partie de la côte est du Japon, se jouant des digues, maigres remparts contre ce monstre liquide.

 

 

des kilomètres de côtes aux vestiges de tôles et de béton ...

 

 

 

Quand l'accident nucléaire a-t-il commencé à la centrale de Fukushima ? lors du Tsunami ? par les secousses et les répliques sur un enrobage insuffisant (sous-dimensionné à la conception ou/et construit en rognant sur les dépenses nécessaires, perversité des appels d'offre ...) pour l'intensité du séisme ?

 

Même si étudier ces questions est important, il me semble de toutes façons abhérent que l'on en soit encore à vanter l'énergie nucléaire et à en minimiser les risques et les dangers !

 

 

Dans mon imaginaire, le Japon, mythe enchanteur des estampes, des films et des poètes, m'évoque immanquablement des arbres en fleur dans un printemps de douceur tel que Anna de Noailles l'évoquait dans le poème L'offrande à la nature que j'avais mis en ligne la veille de l'un de ses soubressauts dévastateurs.

 

lune et fleurs de prunier - reduc

 

le vendredi la côte est du Japon c'était cela

Sendai 12-03-2011

 

un blog est consacré à Fukushima (signifiant Ile du bonheur)

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q

on en a un peu parlé... mais si peu.


Finalement, tout est fait comme si l'on voulait cacher les dangers du nucléaire derrière le voile sombre d'une pudeur qui n'a pas lieu d'être.


Ils faisaient tout pour ne pas en pâtir... et ils ne veulent plus du nucléaire.


Nous, que ferons-nous dans ce cas ?
Répondre
J


Je suis toujours étonnée de ces remarques. Il y a eu depuis une dizaine de jours et même plus tôt sur certaines radios ou chaines de télés, des documentaires et reportages ... Rien que pendant
que tout le monde regardait nos politiques, j'ai dû tirer à pile ou face deux émissions sur Fukushima en prime time ...


Nous ? voir Harmonie qui habite pas loin et en a dit deux mots sur les consignes ...



O

Un terrible souvenir et des familles, tant de familles qui pleurent les leurs... 
Répondre
J


le terrible accident nucléaire dont il faut à juste titre parler fait malheureusement passer au second plan les victimes directes du tsunami dont beaucoup des survivants ne sont pas relogés
durablement



F

Bonjour Jeanne


Un jour terrible pour l'humanité et l'histoire


des catastrophes naturelles


Bisous


Frieda
Répondre
J


ces jours possibles on a toujours trop tendance à les oublier et à n'en pas tirer les conséquences. Non que je veuille faire du catastrophisme mais au contraire pour en éviter


bises



P

A quand un référendum chez nous sur le nucléaire ???? Et ses coûts réels aussi.....
Répondre
J


Sil y avait eu un référendum au moment de l'abolition de la peine de mort, il y aurait toujours des têtes tranchées en France.


Les coûts réels ça oui ! et tous !, externalisés, cachés, non prévus, non calculés, ...



M

je ne savais pas la signification de Fukushima ...


si j'étais Japonaise ... je crois bien que je fuirais le pays -  je sais pas facile, mais ... que faire sinon évaquer cette population sur une île dont on sait que ....


je suis idéaliste, sûrement !
Répondre
J


il parait que cette éventualité est prévue mais je n'ai pas vérifié l'information


Tous ceux qui ont visité le Japon sont tombés sous son charme (je n'ai pas fait ce voyage mais je veux bien le croire) et le charme apparent de ses habitants.


Ceux qui y ont vécu durablement ont plus de réserve à commencer par Amélie Nothomb


 



M

je dirais surtout: dans quels délais la remplacer, cette énergie qui nous épouvante seulement quand catstrophes il y a...on avait été alertés par Tchernobyl, on s edisait jamai plus et pusi.....
Répondre
J


on oublie vite ou plutôt on occulte vite les conséquences des catastrophes. Il faut dire que les lobbies et les pouvoirs en place ne font pas grand chose pour qu'on sache la vérité ... et il y a
aussi d'autres catastrophes sanitaires en marche, tout aussi freinées dans la recherche de la vérité


Pourtant il est urgent de changer nos façons de produire et de consommer de l'énergie et calculer au juste prix les coûts cachés et externalisés



J

Triste anniversaire pour les survivants...  Vanter le nucléaire... Il n'est pas sans danger, séisme ou pas !  Que faire et par quoi le remplacer.... les débats sont ouverts ! Anna de
Noailles j'aime beaucoup...  Bonne soirée Jeanne, bises de jill
Répondre
J


on n'a pas le choix et ne pas le comprendre est suicidaire ... Par quoi le remplacer évidemment ! pas par n'importe quoi ni surtout n'importe comment. La course au gigantisme est absurde


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères