Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 10:00

 

Aujourd'hui, Malala a seize ans. 

 

Malala ? Qui est-ce ? Déjà oubliée  dans nos quotidiens feutrés et plutôt tranquilles de nantis, juste dérangés par les tracasseries faites à un monsieur "qui n'a pas de problème avec les femmes", à une vieille femme à "sa vie privée" que la grande fortune et le grand âge exposent à la convoitise de rapaces, à deux éléphantes vénérables qui ne seront pas euthanasiées, à peine troublés qu'un bus de filles, loin de chez nous, soit explosé parce qu'elles allaient à l'université  (à bon pas du tout, vous ne saviez pas ? ) ...

 

Aujourd'hui, Malala a seize ans.

 

Et aujourd'hui, Malala va prononcer son premier discours public au siège de l'ONU depuis l'attentat d'une rare sauvagerie auquel elle a échappé, au prix de longs mois d'opérations et de convalescence dans un pays d'exil.

 

Malala, c'est Malala Yousafzaï.

 

Elle défend l'enseignement universel et les droits de filles.

 

Rien de nouveau en somme. C'est l'un de mes graals, depuis que je suis toute petite. (Mes premières indignations)

 

La première mouture Des droits de l'homme et du citoyen concernait les hommes et les femmes et consacrait aussi l'instruction des enfants. C'était en France, l'été 1989 dans la foulée du 14 juillet.

 

Aujoud'hui, Malala a seize ans.

 

A onze ans, elle a courageusement ouvert un blog sur le site de la BBC où elle raconte son quotidien d'écolière dans une vallée du Pakistan dominée par les talibans. Un jour elle y écrit : 

«J’ai réalisé l’importance de l’école au moment où elle a été interdite à Swat, écrit-elle alors. Je me suis demandé pourquoi, alors que de telles atrocités sont commises contre nous, personne n’ose les dénoncer.» (source géopolis CLIC)

 

Sur son blog, Malala n'a que 11 ans quand elle écrit ces lignes prémonitoires : «Les talibans ont publié un décret qui interdit l'accès de l'école aux filles. Il ne reste plus que 11 élèves sur 27 dans ma classe. Tout le monde a peur. Sur le chemin du retour vers la maison, j'ai entendu un homme qui disait "Je te tuerai".» «Mon vrai nom signifie désespérée», racontait également Malala. Son prénom est désormais porteur d'espoir.

 

En ce moment, (dixit la fiche MalalaDay de l'organisation Globaleducationfirst),

il y a 57 millions d'enfants qui n'ont pas accès à l'éducation et des millions d'autres qui n'apprennent pas à l'école. (soit l'équivalent de sans doute plus que la population de la France).

 

Aujourd'hui ou demain, j'espère trouver en ligne la traduction en Français du discours de Malala à l'ONU.

 

Bon anniversaire Malala

 

gefi_06-17-2013malalala-1-.jpg

et merci pour ton courage exemplaire

 

"C’est parfois dans les moments les plus sombres que naissent les plus vives lueurs d’espoir. Devant ces atrocités, Malala, une jeune fille de 15 ans, a osé défendre le droit des filles à l’éducation au Pakistan. Cela lui a valu une balle dans la tête. Mais elle a survécu et, soutenue par un million d’entre nous, elle a contribué à la mise en place au Pakistan d'une nouvelle politique scolaire, qui permet la scolarisation de toutes les filles! "

newletter d'Avaaz du 11/07/2013

 

 

Complément à 18 heures : 

Malala Yousafzai a lancé vendredi à l'ONU un vibrant appel à "l' pour tous les enfants", affirmant qu'elle ne se laisserait pas réduire au silence par les talibans.
Les talibans "pensaient qu'une balle pourrait nous réduire au silence mais ils ont échoué", a déclaré d'une voix ferme l'adolescente pakistanaise rescapée d'un  en octobre 2012. "Et du silence sont sorties des milliers de voix". 

  
"Aujourd'hui n'est pas le jour de Malala, c'est le jour de toutes les femmes, de tous les garçons et de toutes les filles qui ont élevé la voix pour défendre leurs droits", a affirmé la frêle jeune fille qui fêtait ce vendredi son 16ème anniversaire. "Je ne suis pas ici pour parler de revanche personnelle contre les talibans (..) je suis ici pour défendre le droit à l'éducation pour tous les enfants". (source Le Parisien, flash monde 12/07/13)

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
Je viens de lire l'info chez Gazou... bon anniversaire à cette jeune fille dont j'admire le courage.

Passe une douce soirée.
Répondre
J


"Qu'importe ... et aux âmes bien nées


La valeur n'attend point le nombre des années"


Le Cid, Corneille


Je souhaite à cette jeune fille courageuse et digne surtout une longue vie et de faire des émules et un grand mouvement de sincérité et d'amélioration de nos façons de vivre ensemble


bises et belle journée



M
très touchée par ta voix...et la sienne évidemment....
Répondre
J


L'important est que sa voix porte.



M
Je viens de voir le reportage à la télé, tant de force, de sérieux et de responsabilité sur de si jeunes épaules, il y a de quoi demeurer admiratif et respectueux! Un grand symbole!
Répondre
J


Elle me fait penser dans un autre combat, à cette fillette qui était intervenue pour l'environnement au sommet de Rio



L
bonjour !
si je la connais un peu- j'ai lu son affreuse histoire- j'ai signé des pétitions- encore récemment pour le droit à l'école aux filles-
oui espérons avoir une traduction de son discours-
merci pour cet article- bisous !!
Répondre
J


oui c'est fait et il y a eu des reportages à la télé



P
Une fille courageuse et sensible....oui, je me souviens!!

Bises et belle journée.
Répondre
J


bien sûr. Ce sont des évenements que nous n'oublions pas. La jeunesse dorée de nos pays, qui regarde ou écoute à peine les informations s'en souvient-elle ? et je n'ose évoquer les "adultes" plus
attentifs au triple A et aux flashs de la Bourse ...


Bises et belle journée



J
Ce genre d'endroit où l'homme prend tout pouvoir sur la femme je déteste, bon anniversaire à cette jeune personne qui a osé dénoncer sur son blog.... Merci Jeanne !
Répondre
J


je n'ai pas vu le reportage à la télévision mais je suppose qu'on peut le retrouver facilement sur Internet. Oui c'est une jeune personne très courageuse. En même temps entre avoir la tête haute
et se soumettre en n'existant pas. C'est un très beau symbole et j'espère que sa voix sera entendue et pas seulement au Pakistan.



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères