Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 18:02

~ Billet 13~

pont de normandie - reduc1

Connaissez-vous ce paysage ? Nous sommes près d'un phare qui domine la Seine et le Marais Vernier. La vue porte loin et sans doute pour éviter les chutes de promeneurs imprudents, un grillage a été dressé tout le long de la falaise. Il est vrai que l'apic au dessus des bois et des prés est impressionnant !
 C'est là que nous faisons halte en direction de la table d'orientation. Trois enfants s'y sont installés mollement avachis, de notre point de vue d'adulte, sur le plat de la table mais ils s'écartent sans que nous ayons eu rien à demander.
Ce minuscule espace était peut-être leur pays imaginaire et le symbole de la conquête du monde.
L'un d'eux cependant lance un caillou de belle taille droit devant lui au delà du grillage. De sa place, il peut avoir l'illusion qu'il le lance dans rien.
Alors, je leur demande simplement s'ils sont ont courant de ce qui s'est passé en Corse récemment. Non, disent-ils avec des yeux ronds. Je leur explique que des enfants à peu près de leur âge ont jeté une pierre du haut d'une falaise et qu'elle a tué un bébé en l'atteignant à la tête.
Ils n'ont pas fait de commentaires mais ont reposé les autres cailloux.
Sans doute leur intention était bien éloignée d'une quelconque malveillance et la pierre messagère prenait son vol dans leur rêve, en direction du grand large, sur le trajet des mouettes.
Sans doute n'étaient-ils qu'ignorants de la réalité de la pesanteur ou du moins voulaient-ils en nier sa prégnante contrainte.
A quel âge croire encore à l'impossible si ce n'est même plus le privilège de l'enfance ?
La tâche de l'adulte, ingrate et nécessaire, est de montrer l'impossible et ses dangers sans briser les ailes de leur espoir.


L'impossible,

nous ne l'atteignons pas.

mais il nous sert de lanterne.
                                                     
                                                René Char
                                                         (L'âge cassant) 

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
Je sais qu'il est triste d'avoir eu à utiliser ce tragique accident pour ouvrir les yeux de ces enfants, mais cela a sûrement été plus efficace que le plus grand des sermons...
Répondre
J

L'anecdote que je décris dans ce billet est authentique, comme malheureusement ce que j'avais constaté sur une plage quelques jours avant ce regrettable accident.
Plus efficace sûrement, mais il est des expériences dont on se passerait bien et d'autres dont l'issue est fatale.


J
Une citation que j'aime beaucoup car sans le savoir, je les cité deux fois !
Répondre

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères