Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 20:45

~ Billet 121 ~

merci pour vos coms - reduc1

 
J'ai fait le ménage dans les doublons ou les triplettes dans les commentaires et je vais décevoir les râleurs et raleuses compulsives : je n'en ai mis que 11* à la corbeille. Oui, vous me direz que je n'avais pas tout mis en ligne. C'est vrai. Mais je ne suis pas si sûre qu'il y en ait tant que cela ! Une petite dizaine de plus à peine. Deux ou trois coms de proches, un peu trop persos, difficile exercice que de décider des frontières de l'intime.
Un seul commentaire, élogieux d'un site de paris en ligne avec une amorce gratuite.
Je l'avais distraitement mis en ligne quelques heures sans en vérifier le site. Bon, c'est leur job de se faire de la pub, certes.
J'ai éliminé aussi quelques réflexions postées par moi sur l'évolution à donner dans la présentation lorsque le com n'était plus d'actualité.

Alors voilà, la coutume blogoienne consiste à annoncer le millième commentaire.
Ben avec mon petit rangement, j'étais bien embarrassée.

D'abord, le millième, il l'est grâce aux 999 précédents qui lui ont fait la courte échelle !
Ensuite, lequel est-ce vraiment ?
Le millième reçu ? Celui-ci, mystère, je n'ai pas tenu le compte des éliminés d'office pour cause de bégaiement d'OB ou autre.
Le millième mis en ligne ? là, si je ne tiens compte que des doublons que je viens de mettre à la corbeille, c'est un commentaire de Gypsy sur mon potagers de citations.
Le millième en ligne après nettoyage ? C'est Quichotine commentant la dernière image du billet des fleurs mutantes disparues sans regret.

Merci à toutes les deux d'avoir fait franchir à ce blog cette étape de vie virtuelle.
Et merci bien sûr à vous tous qui avez déposé vos réflexions ou juste fait un petit signe de la main selon votre temps et votre gré.
Merci aussi à Bigornette et à Dana, les dynamiques animatrices des communautés auxquelles je participe ainsi qu'à Dom pour avoir animé les lundi arc-en-ciel dans un pétillement de couleurs.

A tous je dis à bientôt, soyez les bienvenus dans mes vagabondages un peu désordonnés. Le désordre n'y est qu'apparent, il est une alchimie mystérieuse dont la cohérence s'apprivoise billet après billet, sans projet bien défini.
Bon , j'en conviens, la cohérence ne saute pas aux yeux.

Et je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous cette remarque pertinente reçue par courriel et la pièce jointe :

"Toujours étonné par ton blog, qui me fait penser de plus en plus à une tentative encyclopédique aléatoire ( liée aux thèmes d'écriture, je comprends bien ) . Ne faisant pas partie de votre communauté*, je déclare K.O. pour le dernier exercice...Sais-tu que pour [la] philo, j'ai [disserté] sur la notion d'ordre, et que donc, je suis une sorte d'expert en ce qui concerne son contraire, le Chaos ?   Mais je te joins une photo d'aigrettes de pissenlit pour bien illustrer ma lecture de ton blog !"



je seme a tous ventsgilou090509 - reduc1
Ce n'est pas ces auteurs là que vous auriez mis sous cette citation si célèbre qu'elle peut se passer de guillemets ? Pourtant ce sont bien eux qui en sont à l'origine et je vais faire comme mon correspondant, ne pas vous en dire plus pour le moment. Je sème un peu. Je cherche souvent et beaucoup. Le Net est déjà une ressource fructueuse.

* avec les doublons récents la corbeille en compte 14 ce soir. Les bégaiements se résorbent douement, mais il y a encore quelques rechutes.

** Le thème de la semaine
     La récré-bigornette

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Trier les petits pois, les fèves, les graines de fleurs mais je n'ai pas encore trié les commentaires. S'il y a des doublons tant pis, c'est la vie over-blog!
Répondre
J

c'est l'avantage de modérer. Maintenant je met les doubles dans la corbeille directement. 4 depuis mon nettoyage.
Mais ce n'est pas bien grave ...


E
Tu sèmes bien...
Répondre
J

Ce n'est pas le tout de semer... et est-ce de la bonne ou de la mauvaise graine, va savoir ...
Bises ...
je vais laisser quelques empreintes ... délicatement, je n'ai guère de temps, pourtant le sujet m'intéresse.


D
Coucou, félitations pour ton millième commentaire.Je te souhaite une bonne fin de journée.Bisous.
Répondre
J

Merci, si si. On va toujours très vite avec le clavier et il fait souvent de la résistance. Vous avez du mérite à poster des coms. J'ai du retard dans mes visites et je vais mettre quelques
empreintes en ligne, en essayant de ne pas laisser trop de traces...
Bises


*
bravo pour ce 1000 eme (dépassé maintenant) et puis le fouillis dans un blog est peut être ce qui fait son charme non?bonne journée
Répondre
J

Je suis de ton avis. Mais j'ai une faible mémoire des évènements récents et une révision des coms m'a permis d'en redécouvrir avec plaisir.
Bonne fin de semaine ...


B
Tu as raison de faire le ménage, pour moi j'ai décidé de répondre aux commentaires (auxquels je suis très sensible) en visitant les blogs de mes visiteurs...ça me paraît plus profitable comme échange...autrement c'est une chaîne sans fin de réponse à la réponse du commentaire...passe un bon WEBises
Répondre
J

c'est un bien petit ménage en fait et tu as raison d'éviter ls réponses de réponses de réponses ... Je ne suis pas en avance sur les empreintes et très en retard sur les visites du thème de la
semaine dernière.
Bonne fin de semaine
Bises


M
De passage, pour lire ta réponse à mon commentaire sur les flatteries d'OB-Blogeurs. Je trouve ta réponse sage. Je dis toujours qu'il faut positiver, donc j'essaie de trouver quelque chose dans les textes ou dans les différentes peintures que je vois pour tourner un compliment. Un petit rien que je trouve joli, je le décris. J'aime aussi l'anonymité (anonymat) des commentaires, qui aujourd'hui apporte quelque chose à celui qui les lit et dans une semaine, ils seront oubliés au fond d'un article sur la blogosphère. étrange qu'un écrit destiné à quelqu'un soit si anonymement oublié dans une semaine, noyé dans le gouffre des com. Il est vrai que l'on est pas ici (sur notre blog) pour se faire casser ou casser les copains. Si on est sur notre blog virtuel c'est qu'on est en quête d'une réponse, d'une autre vie, de compliments que l'on ne recoit pas dans la vie de tous les jours. Bref, d'une reconnaissance. Bla bla bla,... je deviens bavarde. C'est que sur mon carnet à l'école, c'était toujours écrit "M. bavarde en classe". Peut mieux faire ! Amicalemen, Maous
Répondre
J

Sages réflexions également. Ton passage à l'école t'a laissé des souvenirs mitigés ... Je rêve d'enfants qui comprendraient l'utilité de faire ce dont ils sont capables. d'entendre qu'ils peuvent
avoir confiance en eux. Mais pour cela effectivement il faut entendre et donc faire silence. Je rêve d'instits comme j'en ai eu, qui sauraient trouver les mots pour cette confiance.
Amicalement, Jeanne Fadosi


C
Au printemps, souvent, nous faisons le ménage ! lol.la récré ? oh là là !clem
Répondre
J

Il en est bien temps pour moi ! on approche à grands pas de l'été ... (rires)
La récré ? plus prosaïquement une vie réelle bien remplie cette semaine et d'agréable manière, je ne m'en plaindrai pas.
Ton dernier texte est magnifique ! Si toutes les pages blanches pouvaient être si éloquentes ....


J
Moi, je ne réponds plus aux commentaires, je n'y arrive plus... je ne peux pas me résoudre à répondre à quelques uns pas les autres ! Je rends toujours une visite de courtoisie à ceux que je ne connais pas, parfois je fais de très belles découvertes ! Sinon je visite toujours les même blogs, je suis plutôt fidèle... et pourtant j'en ai perdu de vue que j'aimais bien (les personnes pas seulement le blog !)Bien à toi Jeanne, bonne journée ! (j'étais d'humeur papoteuse ce matin !)
Répondre
J

Ton papotage m'a ravi. C'est une matinée sous le signe de la bonne humeur ce matin. Même si certains m'ont donné des occupations inattendues. Je vais peut-être en faire un billet. Je ne sais pas
encore.
C'est vrai qu'on perd de vue des blogs et dans la vraie vie des gens que la vie éloignent de nos chemins. Je suis plutôt du genre solitaire, mais fidèle et j'ai des contacts rares mais précieux
avec des personnes que je connais depuis plusieurs dizaines d'années.
Belle et bonne journée à toi et bonne fin de semaine


C
quelle chant le fado , cela prend au ventrebisouscerisette
Répondre
J

C'est un beau chant en effet, mais au delà, c'est le lien entre racines et universel qui m'interpelle. J'aime beaucoup d'autres chants, ceux de l'Amérique du Sud ou d'Afrique comme les chants
pygmées (c'est spécial, j'en conviens) et bien d'autres...
en fait je suis très eclectique ... J'aime le silence aussi.
Merci de ta visite. Bonne fin de semaine


L
Oops j'adore l'image de l'escalier  ! cela me faisait penser au premier que l'on reçoit ! dis te rappelles tu ?On vient et on ne connait presque personne et un inconnu se présente et écrit....magique non ! douce nuit à Toi. 
Répondre
J

Un peu, oui, au milieu des proches qui m'ont déposé les premiers commentaires, arrive celui de quelqu'un dont j'ai visité le blog en commençant mon exploration. Le premier semblait s'intéresser à à
sujet grave que j'abordais, mais n'avais en tête que se faire de la pub en tant que pro de l'informatique. Des tatonnements et je crois que j'ai eu assez de chance dans mes premiers vrais
contacts.
Et au milieu des bulles de conivences en pensées, rien qu'en pensées et fort heureusement pas sur tout !
Il se fait tard pour moi. La journée a été bien remplie.
Belle et douce nuit aussi poète !


O
Bravo pour ce courage d'avoir fait du grand nettoyage.... J'imagine que ça ne doit pas être très simple...Bonne fin de journée à toi. Bises Jeanne ! 
Répondre
J

Ca m'a pris un peu de temps car je n'ai pas les outils logiciels de comparaison automatique. Du travail artisanal en quelque sorte ! Mais cela m'a permis de relire les coms en double. et d'autres
et de voir que sur internet, comme tout va très vite, on a (en tous cas moi), vite fait de négliger des blogs rencontrés qui m'avaient plu, par manque de temps et défaillance de la mémoire. Je suis
heureuse de cette petite visite chez moi et je vais faire un tour sur ton blog.
Belle fin de soirée (mais il est tard) bonne journée pour demain.


F
Le Jeu des Pinceaux 4 : c'est parti!A vous de jouer!
Répondre
J

J'y suis passée. C'est une belle photo, mais trop compliquée pour la débutante que je suis. Je me contenterai de me régaler les yeux.


~
Merci Jeanne, je te félicite et je te remercie pour cette délicate attention...longue vie à ton blog et gros bisous pour toi.
Répondre
J

Merci Dana, c'est gentil à toi d'être passée.


Q
Je suis touchée... j'ai de la chance !... Bon, finalement le nettoyage a du bon ...Tu me prends au dépourvu, là, jet je ne sais plus quoi dire, donc, je dis des bêtises ! Bravo pour ce millième commentaire et longue vie à ton blog qui me plaît !Bisous, Jeanne. Merci.
Répondre
J

C'est juste arrivé comme ça. Sans trucage. Et j'en suis ravie.
Bises et belle fin de soirée. Je relève mes coms après une journée bien remplie en favorisant le retour à un état permettant le sommeil. Après la chorale, je suis bien réveillée et j'ai toujours
besoin d'un petit sas, même s'il est tard.


M
Bel article ! Tu as raison de préserver ton intimité car l'amitié virtuelle est amusante mais sans franchise. J'essaie toujours de dire ce que je pense dans un com mais parfois je me dérobe. Amicalement, maous d'Autriche
Répondre
J

Se dérober est quelquefois utile et on le fait aussi dans la vraie vie. Je me souviens d'un film comique où le personnage principal était condamné à ne dire que vraiment ce qu'il pensait. C'était
l'horreur pour lui... Et on vit une époque où il est difficile de faire une critique constructive sans qu'elle soit entendue comme un reproche dévalorisant. Le balancier dans les louanges est parti
un peu loin je crois. Car ce sont souvent des flatteries. Après il y a la manière de dire et la manière d'entendre.
Ouh là là, à cette heure ci je deviens fumeuse on dirait (rires) 
Amicalement, maous.
 


B
Merci Jeanne... je vois que tu fais le ménage comme dans ton "chez-toi"...moi je laisse les coms, comme je ne modère pas... je laisse faire la nature hihi... mais je rate systématiquement les passages importants, je les vois venir et ensuite ils sont dépassés...alors je n'ai jamais repéré le 1000 ème ni même le 10 000ème... j'ai de la bouteille...je te remercie de citer la récré, qui s'anime toute seule... c'est les participants qui en font le succès en passant se voir... je ne peux pas animer le forum, le temps me manque...et les parchemins dorment en ce moment jusqu'à l'automne sans doute... gros bisous mon amie et bonne journée...je souhaite encore longue vie à ton blog... c'est un ami précieux...à préserver et à chouchouter sans oublier sans environnement réel...
Répondre
J

merci pour cet échange. Ne pas oublier l'environnement réel et aujourd'hui a été à cet égard une très belle journée, de celles aux rencontres rares, qui restent dans la mémoire.


A
Après le ménage, l'écriture... 
Répondre
J

Oui ... Mais pas tout de suite. Il y a aussi la lecture, importante. Et la vie réelle, prioritaire.
Merci pour ce bon mercredi;


G
bonjour Jeanne ravie pour toi !!!! j'adore venir te lire !pass e une belle journée! gros bisous
Répondre
J

merci Gypsy. Ton univers esst bien différent du mien mais tes gifs sont souvent craquants et j'aime bien tes travaux manuels aussi, dont tu as la gentillesse de donner les explications.
Bises


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères