Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 16:50

~ Billet 154 ~ classé dans l'ex-catégorie le geste du colibri

L'église romane de Surgères :

clocher-Surgeres---reduc1.JPG
L'ange et ce clavier aux belles touches en bois* qui vous intriguaient  prennent le frais sous ses voûtes.
Le trompettiste est en compagnie d'un autre ange et de fresques restaurées avec soin dans la crypte récemment déblayée.
ange musicien2 - reduc1


crypte2 - reduc1
Ces lieux aux murs épais, construits par des maçons d'un autre temps pour atteindre les dieux, offrent d'agréables refuges hors de la chaleur d'été, même s'il faut endurer une petite laine, et même, allez, je vous le concède, si vous préférez mettre un peu de clim en roulant sans brusquerie d'une étape à l'autre.

Surgères est à une vingtaine de kilomètres à l'est de La Rochelle, à la limite de l'ancienne provinde d'Aunis.

                                (source BNF, via CG ou Histoire Passion)

Wikipédia vous dira l'essentiel sur l'
Aunis et la Saintonge et sur la petite cité dynamique de Surgères.
Si l'histoire de cette région vous passionne, un détour par
Histoire Passion en Saintonge, Aunis et Angoumois vous tentera aussi sans doute.


L'ombre de la belle Hélène de Fonsèque qui inspira à
Ronsard, (lien obtenu sur wikipédia Surgères), ses fameux Sonnets pour Hélène, plane encore sur la place et je vous surprend déjà à fredonner

"Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise au coin du feu, dévidant et filant ..."

Ah oui, dame, l'été gardait le frais mais réchauffer ces pierres l'hiver était une autre histoire.
* L'orgue est récent et les éléphants, grands pourvoyeurs d'ivoire naguère, sont une espèce protégée.


facade---reduc1.JPG


               Quand le soleil brûle au zénith
               Il est des havres de fraîcheur,
               Quand la lumière efface l'ombre,
               Il est des havres clairs-obscurs.

               Quand la vitesse est une ogresse,
               Il est des havres immobiles,
               Quand les couleurs sont barbouillées,
               Il est des havres aux murs ornés.

               Quand la rumeur gronde à midi,
               Il est des havres de silence,
               Quand les bruits se font tintamare,
               Il est des havres d'harmonies.
                                     Jeanne Fadosi, 17 juillet 2009
 


orgue à Surgères - reduc1

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H


Un havre de calme et de beauté


Merci pour cette découverte


Gros bisous Jeanne


(je vais tacher d'atteindre le forum de la communauté)



Répondre
L
Ton poème est très, très beau, et je crois que c'est la plus belle illustration de la fraîcheur que j'ai vue... Merci à toi
Répondre
J

Mais pas réaliste pour notre vie moderne. Ce n'est pas que l'on ne saurait plus faire, mais la projection dansl'avenir fet l'intégration dans l'Histoire fait un peu ... beaucoup défaut aux humains
que nous sommes ...


O
Malheureusement il y a beaucoup d'églises qui restent fermées...Bisous
Répondre
J

C'est vrai et c'est dommage pour les vacvanciers, comme pour les églises dont certaines s'abîment à cause de l'humidité.
Belle fin de semaine


O
Ce "havre d'harmonie" comme tu le nommes si bien est magnifique  ! La façade est superbe et ce que tu nous fais découvrir de l'intérieur est également très beau. Merci pour la partage de cette découverte Jeanne.Je n'ai pas encore mis en ligne le "J'aime ton blog" que tu m'as offert. En ce moment je suis chez ma fille avec des amis et nous sortons beaucoup. J'ai un peu de mal à suivre. Je lis quelques articles mais ne prends pas beaucoup de temps pour le net. Je te fais de grosses bises et te souhaite une très bonne fin de journée ! 
Répondre
J

Tu as raison de profiter de la saison et de ta fille. Quand le ferait-on sinon en été ? Il faut bien compter aussi et c'est normal avec la disponibilité des autres.
Bises et bien belle semaine


I
Excellent Jeanne d'avoir pensé à la fraîcheur des églises. Il est vrai que c'est un endroit très agréable l'été quand on peut s'y réfugier, mieux que les supermarchés ou autre glacière climatisée. Bravo pour la doc et ton poème reposant.
Répondre
J

Je me gèles au rayon frais et n'hésite pas à mettre un gilet pour éviter d'attrapper froid.
Belle semaine


S
Belle harmonie dans cet article Jeanne.De magnifiques  photos accompagnées de ton superbe poème, merci de ce moment.Sophie
Répondre
J

et merci de ta visite et de ce que tu offre sur ton blog.


V
Belle visite rafraîchissante!!!! Merci bisous
Répondre
J

comme tu dis
Bises


D
C'est très beau, merci pour la découverte !Je te souhaite un bon week-end. Bisous.
Répondre
J

Pour ceux et celles qui aiment les monuments anciens, elle vaut le coup de la visite !


A
Merci pour cet article.Cette région m'attire au point que j'aimerais m'y installer. En toute liberté puisque je suis en retraite, et mes enfants y viendraient avec plaisir. Je fais une petite thalasso fin septembre dans le coin, et pendant mes heures libres, peut-être les agences immobilières.
Répondre
J

C'est une belle région, plate et riche en monuments et en activités culturelles.


C
ils t'on bien inspirée, les anges pour ce montage de photos et de poèmes. bisousclem
Répondre
J

cette église a une crypte avec des fresques discrètes mais belles
Bises


c'est vrai que pas besoin de clim dans  ses superbes églises...par contre moi je ne peux pas y rester trop longtemps l'humidité qui y règne ne convient pas à ma petite nature ....  bonne soirèe :-)
Répondre
J

Elles sont hélas humides car trop souvent fermées. Celles qui sont régulièrement visitées sont saines. Les autres qui ne servent souvent que quelquefois par an moisissent et s'abîment.


M
bonsoir et oui les fruits c'est important pour la santé mais c'est trop cher.Bonne soirée et gros bisous.
Répondre
J

souvent c'est vrai ...
bises


P
Merci pour la visite et les explications. Tu sais, toutes les églises sont fraîches en été. Bonne soirée :**
Répondre
J

pas sûr que certaines églises modernes le soient. Mais malgré tout, les murs ont l'air plus épais que les immeubles d'à côté.
Bonne fin de semaine


F
tant de trésors à découvrir ici et là, on aura pas assez d'une vie :-)big bisous
Répondre
~
Une superbe façade!
Répondre
J

si le soleil n'avait pas été aussi blanc, je l'aurais bien observé plus longtemps. J'ai pris quelques photos en aveugle car même bien réglé, je n'arrivais pas à voir l'écran de visualisation ... la
vieillerie ma bonne dame. C'est déjà ce qui m'a conduit à renoncer à la photo argentique en regrettant les bons vieux reflex des années 50. Je découvre la photo numérique depuis un an ...


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères