Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 06:00

Réédition du ~ Billet 191 ~ à l'occasion de l'été 2011 (première édition 6 septembre 2009)

Pour les mots de tête n°1 de Brunô pour sa nouvelle communauté Croqueurs de mots.



Zéro ! Nulle idée, nulle sève,
Pourtant une tête et du rêve,
Et deux pieds pour l'ancrage au sol.
Trois dimensions pour s'épanouir
Quatre directions où partir
Cinq sens qui font sentir le monde
Six frontières à l'hexagone.
Sept figures pour le silence,
Huit notes pour la mélodie,
Neuf muses pour l'inspiration,
Dix sages pour la contenir.
                   Jeanne Fadosi, le dimanche 6 septembre 2009

Le titre du billet fait juste un petit clin d'oeil à cette grande dame qu'est Stella Baruk, au risque assumé de dérouter plus d'un pédagogue, mais dans l'espoir que certains chercheront à comprendre pourquoi la compréhension des nombres et de la mathématique ne va pas forcément de soi.

agecapitaine - reduc1

Stella Baruk
L'âge du capitaine
Editions du Seuil, points Sciences, 1992
en couverture, photo Robert Doisneau, archives Rapho

.

copié collé ici du commentaire déposé sur le petit billet signalant l'emplacement de la première édition que je supprime car c'est sans intérêt et qui aurait plutôt dû se trouver sous celui-ci

 

Ah, le premier défi des croqueurs !!!!!

Cela me rend un brin nostalgique !!!!

J'aimais bien ce temps où nous n'étions pas très nombreux dans cette communauté, cela permettais de pouvoir rendre visite à chacun.

 

Il s'y cache de beau talent quand même !!!

 

Gros bisous Jeanne

Commentaire n°1 posté par harmonie37 le 02/07/2011 à 23h31

Oui mais foin de nostalgie, l'inspiration et les talents prospèrent. C'est tant mieux, même si c'est un peu frustarant de passer à côté de beaucoup faute de temps.

Je t'embrasse

 

Réponse de Jeanne Fadosi le 13/07/2011 à 18h18

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

M


Belle réédition pour compter les principaux points de la vie ! bisous 



Répondre
J


et pour donner du courage à tous les estropiés des chiffres à commencer par le zéro


bises



F


une bien belle façon de décliner les chiffress


merci, Jeanne


bonne semaine


je t'embrasse


françoise



Répondre
J


pour le donner la poésie qu'ils n'auraient jamais dû perdre


je t'embrasse Françoise


Jeanne



Q


Je vais aimer tes rééditions, moi, surtout celles concernant les pages que je n'ai pas lues.


 


J'aime bien ton poème en dix points. :)


Passe une belle journée, Jeanne. Bisous.



Répondre
J


je crois que les rééditions permettent des découvertes ou des redécouvertes. On a rarement le temps de remonter le cours du temps des blogs quand on a manqué un article, ce qui est inévitable.


Bises



P


belle composition..... et bonne journée.



Répondre
J


merci Patriarch ... belle semaine à vosu aussi et bises



M


Bonjour Jeanne,


 


J'ai bien aimé ton petit poème-jeu.


Ah dommage qu'il n'y ait pas de Stella Baruk au ministère de l'éducaton nationale! Les élèves seraient plus heureux et bien meilleurs! Merci pour ce partage


Belle journée à toi Jeanne


Martine



Répondre
J


Elle travaille auprès de jeunes en difficultés dans le cadre de psychothérapies je crois. Je ne vais pas dire où car j'ai peur de dire une bétise et je n'ai pas le temps de le vérifier.


Dommage surtout que les principaux intéressés, instits et profs de maths et de sciences, connaissent si peu ses travaux.


Belle semaine Martine. Je suis en pointillés sur la toile et te rendrais visite un peu plus tard.


Jeanne



L
Joli décompte de l'humain !
Répondre
J

merci pour les humains et l'humanité balbutiante. Je crains qu'elle n'en soit pas encore à l'âge de savoir compter ...


V
Je suis nulle, mais archi nulle en math ton texte est très bien écrit... bisous
Répondre
J

Pas grave. tu sais faire plein d'autres choses.


H
La logique des math, pourquoi la chercher, ce n'est que du par coeur.Apprendre, sans ce poser de questions.Mais moi je dit que 1+1=5 mais c'est ma logique à moi en quatre dimension.Très beau texte.  MerciTiens je sourit ce soir, car tu es actuellement sur mon blog, et moi sur le tiens en simultanée.Des petites choses comme ça qui m'amuse.A très bientôt Jeanne
Répondre
J


Sans avoir lu le livre de stella Baruk, tu es en plein dans le sujet ...
C'est vrai ce croisé, j'ai intitulé une nouvelle catégorie qui regroupe les billets à propos des blogueurs "à la croisée de nos chemins" ...
A bientôt aussi



J
Bonjour, bien vu ce texte sur les nombres...Je suis aussi un "fan" de Stella Baruck. Elle m'a réconcilié avec les maths! Et leur enseignement... Après avoir lu "Comptes pour petits et grands", j'ai enseigné les maths à mes petits élèves (CP et CE1) en suivant ses principes... Un vrai régal (pour tous)...Bonne journée Jean-Pierre
Répondre
J

Je suis bien d'accord avec toi et trouve bien dommage que ses écrits et ses méthodes ne soient pas mieux connues et utilisées.
Belle semaine


O
Et un (une) poète pour écrire un aussi beau et intéressant poème...! Il fallait penser à utiliser toutes ces vérités mathématiques... Bravo Jeanne ! C'est vraiment bon !Quant au livre de Stella Baruk que je ne connais pas du tout, il me prendrait bien l'envie de le feuilleter si ce n'est de le lire totalement car je crains que le contenu ne soit un peu ardu. Je pense cependant, d'après le résumé lu en 4ème de couverture, que c'est un ouvrage à lire pour mieux appréhender les maths et dédramatiser le sujet...Bises et bonne semaine à venir ! 
Répondre
J

Tu as raison, il ne se lit pas comme un roman, mais si le style n'en est pas poétique, il est cependant très clair dans son domaine et pas du tout fastidieux à lire. Hormis pour moi le format des
caractères dans cette édition économique.
Bises et belle semaine


B
Très, très fort !En un "tournemot" (néobrunologisme) tout est dix : l'homme dans son espace, ses sens, le sens de la vie...bravoooooo ! c'est beauuuuuuu !Tu me donnes envie de lire L'âge du capitaine...merci du tuyauGros bisousbrunô
Répondre
J

N'exagérons rien. C'est juste une esquisse de vie.
Je pense que tu ne seras pas déçue du livre de Stella baruk : mais ce n'est pas une écriture poétique, c'est un essai et un témoignage de thérapeute et prof de maths.
Bises et belle fin de dimanche


C
de sacrés souvenirs les mathématiques.. j'aime beaucoup le petit poème. bisousclem
Répondre
J

Mon fil s'est beaucoup transformé entre mes premiers brouillons et celui-ci ...


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères