Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 09:04

 

Dans le prolongement en mode réalité du défi n°67 lancé par Enriqueta  pour les CROQUEURS DE MOTS (et compte tenu de ses coups de coeur et coups de gueule)à, je prend le pari qu'elle approuvera mon initiative, je me permets exceptionnellement de relayer cette information que je viens de découvrir par ma boite mel;

 

Portugal : le vacancier malade abandonné par la France

 

Je suis bien consciente qu'au-delà de l'aspect financier qui ne me semble pas faire obstacle puisque son assurance a donné le feu vert à son rapatriement, il y a des obstacles techniques à surmonter pour ne pas importer le germe dont est victime cette personne. Et loin de moi l'envie de jeter la pierre sur le personnel soignant hospitalier.

 

Même si son nom laisse à penser que le Portugal est pour lui plus qu'une destination touristique, il me semble tout aussi normal que cette personne puisse être soignée dans son pays, la France, et non loin de sa famille.

 

Monsieur ... est en cours de rapatriement, affirme-t-on au ministère de la santé.

 

 

Mais le temps presse ... Chaque jour perdu est un jour perdu pour la bataille de la vie !

 

Combien de jours faudra-t-il encore pour que ce monsieur soit à la une pour une meilleure nouvelle ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q


Eh bien... Je l'espère aussi. Nous aurons tout vu.



Répondre
J


C'est inouï !



E


Quel scandale! Merci de nous prévenir si cela évolue.



Répondre
J


nous en informera-t-on seulement ?



M


Je n'avais rien lu à ce sujet... (tiens, ça me rappelle mon petit poème sur les médias) deux mois avant qu'on en parle! ça c'est de l'information rapide! Pauvre homme, ni riche, ni célèbre,
citoyen lambda avec un nom à consonnance étrangère... il cumule aussi ! Je sais, c'est moche ce que je dis, c'est de l'humour noir d'une lucide désabusée. La situation est simplement honteuse.
Bises et merci d'avoir relayé l'info. Mireille



Répondre
J


oui, il cumule comme beaucoup ! J'espère pour lui qu'on va le soigner et le sauver, où que ce soit ...



F


je n'ai pas entendu parler de cette nouvelle mais tu as raison, s'il est mieux soigné en france, chez lui ,pourquoi le laisser  là-bas ?


Bises



Répondre
J


Ce n'est pas seulement une question de soins. Sa famille est en france !


bises



P


esperons que le fait d'etre dans le journal lui permettra un rapatriement rapide..Si  on n'a plus l'argent pour soigner dans de bonnes conditions un malade où va t on? 


Un ministre serait deja rapatrié...Tres triste et merci pour ce coup de g...et cette info.



Répondre
J


Combien de situations similaires pour une info dans le journal ? Inquiétant oh oui !!!!



P


j'ai lu ce matin sur le journal... ce sont les CHU français qui se disent pas aptes à le recevoir en ce moment.... Est ce que notre service de santé en est arrivé à ce point là ? Selon, ce que
j'ai lu, il faut lui attribuer une infirmière rien que pour lui, pour éviter une contamination aux autres malades...


 


Tout de même c'est vraiment une honte. Ce serait arrivé à une ministre, il serait depuis longtemps en France....


 


Bises



Répondre
J


Oui on a lu le même genre d'information ...


Ce serait arrivé à un puissant on aurait trouvé une solution sûrement !



H


Des couacs dans le système, tout le monde le déplorera !!!!


 


C'est abérant, n'importe qui peut venir se faire soigner en France et la un Français, d'origine ou pas, un français, non, lui non !!!!!


 


Les journaux se sont épris de l'histoire, le rapatriement ira surement plus vite, c'est mauvais pour notre image de marque.


 


Merci de cette info.


Gros bisous Jeanne



Répondre
J


Je ne crois pas que n'importe qui peut venir se faire soigner en France. Il y faut ici ou ailleurs, de l'argent et des réseaux.


 


J'aime bien ton expression les journaux se sont épris de l'histoire ... au bout de deux mois quand même ! espérons que la solution va vite être trouvée !



C


Triste. Il pleut sur la France !


bonne journée


clem



Répondre
J


Triste époque !



J


Bonne chance à cette personne... Ah quand la vie vous met dans de sales draps ailleurs.... Bises Jeanne



Répondre
J


Sûr ! Je me souviens d'un grand we de 1980 où j'ai demandé à revenir dare-dare de la Blanche Albion pour me faire opérer de l'appendicite en France !


Bises



M


Il devrait changer de nom et s'appeler Ben.......... !!! c'est honteux !!


Bisous  -  Monelle


 



Répondre
J


Ce ne serait pas une meilleure idée je crois !


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères