Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 06:00

Pour les jeudis en poésie du défi n°114 des CROQUEURS DE MOTS, sous le signe des voeux pour l'an nouveau 

La semaine dernière, je vous ai proposé les voeux très sages et concrets de Guillaume Apollinaire, à l'aube de l'année 1911.

Ce jeudi, je fais un pont entre les rêves démesurés de Victor Hugo et ... 

 

A une femme

 

Enfant ! si j’étais roi, je donnerais l’empire,

Et mon char, et mon sceptre, et mon peuple à genoux

Et ma couronne d’or, et mes bains de porphyre,

Et mes flottes, à qui la mer ne peut suffire,

Pour un regard de vous !

 

Si j’étais Dieu, la terre et l’air avec les ondes,

Les anges, les démons courbés devant ma loi,

Et le profond chaos aux entrailles fécondes,

L’éternité, l’espace, et les cieux, et les mondes,

Pour un baiser de toi !

Victor Hugo, Les feuilles d’automne, 1831

 

Victor Hugo, 1802 - 1885, écrivain, poète, dramaturge français du XIXe siècle

Les feuilles d'automne, recueil de poèmes de Victor Hugo

.

Leighton-Tristan_and_Isolde-1902.jpg

Tristan et Isold par Edmund Leighton, 1902

 

Pour suivre les participations des un(e)s et des autres, je vous laisse les retrouver sur les CROQUEURS DE MOTS (pour ceux qui sont encore sur OB et qui y étaient inscrits) et piocher dans les commentaires sous ce billet, sous ma participation au défi ou sous le lancement du défi, ou sous l'avis de rappel de La coquille des Croqueurs

 

Je remercie dors et déjà les participantes et les participants. Une tendinite me gêne pour utiliser mon bras droit. (et il n'aime pas trop que je lui fasse jouer de la souris)

Mais cela ne m'empêche pas de me régaler aux lectures ...

 

Nan Nan inutile de faire un voeu pour me soulager, je sais que ça ne va pas passer tout seul sans une mise au repos ...

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
c'est le grand amour
Répondre
J
<br /> <br /> ou l'art de l'éloquence ...<br /> <br /> <br /> <br />
M
Comme l'amour nous fait désirer les êtres intensément et nos voeux ne sont pas toujours exaucés!
Répondre
J
<br /> <br /> l'amour nous fait aussi dire et faire bien des bêtises et le jeune Victor Hugo n'y échappe pas, même s'il l'écrit avec talent ... sourires<br /> <br /> <br /> <br />
Q
Un poème et un tableau que j'aime beaucoup.<br /> Merci de les avoir réunis ici. :)<br /> <br /> Passe une douce journée. Bisous.
Répondre
J
<br /> <br /> perso, je préfère le victor Hugo de la maturité. Mais l'occasion était trop tentante<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
E
... et, dans un registre moins classique, en écho, la chanson de Diane Tell,<br /> <br /> "Moi, si j´étais un homme, je serais capitaine<br /> D´un bateau vert et blanc,<br /> D´une élégance rare et plus fort que l´ébène<br /> Pour les trop mauvais temps."
Répondre
J
<br /> <br /> je ne connaissais pas du tout ...<br /> <br /> <br /> <br />
J
Sacré Victor... quelle plume quand il aime ! Merci Jeanne, bises de jill
Répondre
J
<br /> <br /> aussi irréaliste et emphatique que tous les jeunes gens de l'époque et sans doute de maintenant quoiqu'ils en laissent paraitre ...<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
M
J'aime beaucoup Victor Hugo, surtout le poète, je connaissais mais j'ai relu avec plaisir. Merci. Belle journée.
Répondre
J
<br /> <br /> j'aime mieux ses écrits ultérieurs et je lis et relis son roman L'homme qui rit ...<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères