Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:00

 

 

Eh bien voilà, il va sûrement me falloir encore des jours et des jours ... sans les compter, pour que me viennent des idées de chapeau ...

 

Après le Un ou 1, ou I, j'ai laissé passer plus de deux fois sept jours et quelque heures et encore plus de minutes.

Que dire des secondes qui se sont écoulées depuis mais en années-lumière, c'est si peu, jusqu'à l'insignifiance ...

 

A ma première requête avec deux + poésie, je croyais naïvement recevoir une avalanche de titres de poèmes d'amour ... L'amour, heureux ou malheureux, est l'un des sujets principaux de quelques poètes et de beaucoup de poéteurs.

Que nenni ! En tête de la Une, le merveilleux "Deux et deux quatre ... " de Jacques Prévert, mais je vous le réserve pour plus tard, ce qui connaissent La page d'écriture devinent peut-être pourquoi ...

 

Puis Les deux Mulets, de Jean de La Fontaine et Les deux voyageurs, de Florian

 

il a fallu la deuxième page pour voir citer les poèmes d'amour, pas pour longtemps ...puisque le navigateur me proposa Les deux Coqs, de La Fontaine.

Et quelques lignes plus haut, Les deux sorcières, de Corinne Albaut, "se disputaient pour un balai"

 

Alors j'ai laissé passer un peu de temps. J'ai formulé ma requête différemment. Je ne comprends pas encore les logiques à l'oeuvre dans les sélections de Google.

 

Mais aujourd'hui, comment bouder cette occurrence offerte sur la première page au quatrième lien proposé.

Comment ne pas partager avec vous quelques vers de Victor Hugo, en attendant de les resituer dans leur "jus". Pardon pour l'expression. Dante a inspiré à Victor Hugo, mais apparemment, la précision n'est pas la qualité première sur Internet.

 

Dante écrit deux vers

 

Dante écrit deux vers, puis il sort ; et les deux vers

Se parlent. Le premier dit : - Les cieux sont ouverts.

Cieux ! je suis immortel. - Moi, je suis périssable.

Dit l'autre. - je suis l'astre. - Et moi le grain de sable.

- Quoi ! tu doutes étant fils d'un enfant du ciel !

- Je me sens mort. - Et moi, je me sens éternel.

Quelqu'un rentre et relit ces vers, Dante lui-même :

Il garde le premier et barre le deuxième.

La rature est la haute et fatale cloison.

L'un meurt, et l'autre vit. Tous deux avaient raison.

 

Victor Hugo, extrait de Religions et Religion, IV, Des voix,

publié en 1880 (écrite de 1870 à 1880)

 

Victor Hugo, 1802 - 1885    

deux-coquelicots---reduc1.JPG

Deux (2) coquelicots (et quelques camomilles)    

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Jolie texte bonne soirée bisous evy
Répondre
J


Victor Hugo est un maître es texte



Q

Merci à JB et à toi pour la référence du poème.


Je ne le connaissais pas du tout.


J'aime beaucoup ce moment.


Bises et douce journée.
Répondre
J


Moi non plus et du coup je l'ai survolé (Religions et Religion) est long. Il me semble avoir bien évolué par rapport à son ouvrage abandonné (je comprends mieux pourquoi) et publié à titre
posthume Dieu


bises et belle journée



J

Recueil de religions et religion, jee crois, vu sur le net car je ne connaissais pas j'avoue !!! Merci Jeanne....
Répondre
J


merci Jill Bill, grâce à toi j'ai trouvé en balayant le recueil que tu me cites, heureusement mis en ligne sur wikisource (merci Internet). 


C'est la dernière strophe de Religions et
Religion, IV, Des voix (il faut aller tout en bas de la page internet). Ce recueil commencé en 1870 a été publié en 1880


bises et belle après-midi



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères