Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 16:00

 

Et aujourd'hui et demain 7 et 8 décembre

T comme téléthon 2012*

 

Eh oui ! j'ai trouvé une expression à ce que j'ai entrepris d'illustrer pour faire suite à l'alphabet en poésie. La formule n'est sans doute pas inoubliable, mais l'important est qu'on la comprenne. N'est-il pas ?

 

Le U comme Un ou 1 ou I remonte déjà à quelque temps. Presque Un mois (ou quatre semaines si vous préférez).

Même que je l'ai complété par un deuxième U comme Un ou unique ... Aïe, aïe, aïe !!! Comment voulez-vous y comprendre quelque chose aux chiffres et aux nombres si je commence comme cela !!!

Est-ce pour te rattraper que pour le D comme Deux ou 2 ou II, tu n'a mis en ligne un seul billet ?

 

Voyons voir Deux ... 2 ... oups, vous en attendiez deux ? C'est ça ? non, non, non, je ne vais pas compter les poèmes. Sinon, à la vitesse où je fonctionne, l'alphabet en poésie des nombres risque de s'égrener encore plus lentement que les Deux escargots de Prévert à l'enterrement d'une feuille morte.

 

 

* J'ai choisi de programmer le délicat poème qui suit, volontairement à l'approche du prochain téléthon du vendredi 7 et du samedi 8 décembre 2012.

La très jeune fille qui l'a écrit et qui avait attiré l'attention d'Anna de Noailles (elle a écrit la préface de son recueil), est en effet morte à 15 ans au bout d'une longue année d'agonie.

Le téléthon, et pour ce qui nous concerne le téléthon en france, c'est une grande machine médiatique et l'on peut, à bon droit peut-être, en dénoncer les excès.

On ne peut pour autant ignorer le fantastique levier qu'il a été et qu'il reste dans la recherche de solutions aux myopathies à l'origine et maintenant à de nombreuses maladies rares ou moins rares.

Alors oui, Sabine Sicaud a souffert d'une ostéomyélite et non d'une myopathie. Mais sa trajectoire interrompue en pleine adolescence mérite bien qu'on mette la lumière sur ce qui reste le principal objectif de cet événement : le pari de batailler, si possible jusqu'à la victoire, contre ces maladies qui brisent notamment de jeunes vies. 

 

Les trois chansons

 

Entends la chanson de l'eau... 

Comme il pleut, comme il pleut vite ! 

Il semble que des grelots 

Dans la gouttière s'agitent.

 

A l'abri dans ton dodo 

Entends la chanson de l'eau !

 

Entends la chanson du vent... 

Comme les branches s'agitent ! 

Les nids d'oiseaux, bien souvent, 

Sont bercés, bercés trop vite.

 

A l'abri des rideaux blancs 

Entends la chanson du vent.

 

Entends la chanson du feu... 

Comme les flammes s'agitent 

Le feu jaune, rouge et bleu 

Pour te chauffer brûle vite.

 

Quand tes yeux clignent un peu, 

Entends la chanson du feu.

 

Ecoute les trois chansons 

Qui se font toutes petites 

Et douces comme un ronron 

Pour que tu dormes plus vite.

 

Si tu veux, bébé, dormons 

Au bruit léger des chansons

Sabine SICAUD, Poèmes d'enfant, 1926

 

Sabine SICAUD, 1913 - 1928

Sabine SICAUD, le site qui lui est dédié

Anna de Noailles, poétesse, 1876 - 1933

 

trois-coquelicots---reduc1.JPG

trois (3) coquelicots (et des fleurs de camomille)

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

C'est très beau et très émouvant , Jeanne !


Pour le téléthon , tu as raison ;il y a à prendre et à laisser , mais plus à prendre car enfin , des maladies sont non seulement reconnues mais aussi soignées .


Bien que l'on sache que toutes les recherches vont prendre encore bien du temps ,je crois que celles-ci mèneront vers d'autres découvertes et soigneront d'autres maladies.


Il faut espérer quand il y a du positif dans tous les domaines.


C'est triste de ne plus croire en rien .


Gros bisous , Jeanne .
Répondre
J


comme toutes les belles démarches qui réussissent, il y en a qui en profitent. Mais ce n'est pas une raison pour "jeter le bébé avec l'eau du bain" comme on dit.


Bises Clio et belle fin de semaine



J

Très émouvant, poignant même, on comprend tout de suite que ces bruits, ces chants, ces couleurs formaient tout l'univers de cette jeune fille obligée à ne pas vivre!
Répondre
J


quelle fin tragique et douloureuse ... Aujourd'hui on saurait peut-être la soigner



M

Bon samedi.
Répondre
J


merci belle fin de semaine aussi



S

L'histoire est touchante et le poème bien beau quand on en connait l'origine.
Répondre
J


les poèmes qu'elle a écrit plus tard témoignent d'une incroyable maturité



Q

Tu vois, certains poèmes prennent plus de force quand on en sait davantage sur l'auteur.


J'ignorais... et je te remercie de m'avoir dit comment le lire mieux.


Passe une douce soirée. Bisous.
Répondre
J


celui-ci est enfantin par certains de ses vers ... D'autres de ses écrits se lisent et s'apprécient en soi. Mais il convenait à mon illustration du trois et coïncidait avec le calendrier du
téléthon


bises



C

Il y aura toujours des gens qui tireront profit de la misère et souffrance mais au delà de ça, il y en a d'autres qui mouillent leurs chemises se battent pour que les choses bougent et c'est à
eux que je me réfère! Un texte délicat et d'autant plus parlant qu'il est écrit par une  jeune fille  de quinze ans atteint de maladie génétique! Engagée depuis plusieurs année dans ce
combat, puisqu'en contact direct avec des enfants souffrant de polymalformations, c'est un thème qui me tient à coeur. Ce   texte et nom me resteront en mémoire. Merci à toi de ce
partage.Chloé
Répondre
J


il y en a qui mouillent leur chemise et d'autres qui profitent. Il y a même des faux particpants au téléthon. 


J'admire ton engagement. Ces enfants ont souvent aussi bien du courage


belle fin de semaine



J

Sabine Sicaud a beaucoup écrit malgré son jeune âge et la maladie des poésies sereines même lorsqu'elle y parle de sa souffrance.


un très bon choix...


bonne soirée !
Répondre
J


Beaucoup d'enfants écrivent des poèmes, avec plus ou moins de talent. On la connait grâce au concours qu'elle a gagné à 13 ans et surtout grâce à Anna de Noailles qui l'a fait publié. en
conserverait-on la mémoire si elle n'avait pas eu cet accident. aurait-elle continué à écrire ?


Peu importe ce qui aurait été, il nous reste de très belles pages (il y en a de meilleures que celle-ci qui convenait bien au thème pour le trois)


belle fin de semaine



L

Bonjour Jeanne,


Quelques mots seulement pour te remercier de tous tes txtes absoluments pertinants et remarqubles. Bises amicales. 


Henri.
Répondre
J


je suis confuse de tant d'éloge. pour ce qui est des nombre en poésie, mes recherches internet sont hasardeuses et
décevantes. Je n'arrive pas à trouver une formulation comprise par les moteurs de recherche. Je pourrais apprendre plein de trucs savants sur l'étude de la poésie, mais toruver des poèmes qui
parlent de nombres, le web ne me comprend toujours pas


bises amicales et belle fin de semaine



L

Bonjour Jeanne, juste merci beaucoup, bisous.
Répondre
J


c'est important tout ce qui a été fait et tout ce qui est en train ...


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères