Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 04:00

 

Beaucoup de mots se bousculent pour le E en poésie. 

A commencer par écrire ... être ... émotion  ... esclaves ... exil et exode ... épave ...

 

Emotion : c'est ce qui définirait la poésie, un écrit transmetteur d'émotion, 

 

et peu importe si les mots sont disposés en vers ou en prose.

 

Sur terre, sur mer, quand les épaves reprennent du service, c'est toujours le temps du malheur

"Depuis des semaines nous nous traînons à travers des plaines désespérées, dans la neige, sous la neige, dans le dégel et la boue, sans savoir vers quoi nous sommes menés, ni si ça finira jamais. Dans des villages hors du temps, des hommes et des femmes nous regardent passer avec une stupeur de bêtes. Des Polonais, des Ukrainiens, des Serbes, comment savoir ? Empaquetés dans des guenilles couleur de terre et de muraille. Tous esclaves. Ils font penser à ces paysans du Moyen Âge dans les livres d'histoire. Et sur les routes, en files interminables, inépuisablement venus de Posen, de Bromberg, les lents chariots branlants des réfugiés, couverts de hideux tapis bariolés, conduits par des vieux à dos rond hérissés sous leur bonnet de fourrure pelée. Des gens à qui on a ordonné de partir vers l'ouest et ils sont partis et ils n'en connaissent pas davantage. Et cela aussi c'est du Moyen Âge, du temps des grandes peurs et des exodes. On n'en est pas sorti du Moyen Âge, malgré les villes et les livres et tout ce qu'on croit. On en est toujours à l'an mil. 

G.Hyvernaud. Lettre à une petite fille.(exode 45 en Allemagne)

 

 

 

Georges Hyvernaud, 1902 - 1983

Citation déposée en commentaire par Emma sous mon billet Hors d'usage ...

 

et aussi être ou ne pas être ... au milieu de mes élucubrations sur l'erreur et le savoir ...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q

Tu as raison, peu importe la forme donnée si l'émotion est là.


Merci pour ces mots offerts.
Répondre
J


la règle peut donner une impulsion, mais quand elle se fait carcan, elle s'éloigne de la poésie.


Par ailleurs le rejet de toute règle est encore une règle.


Pour moi, la poésie est musique et rythme



M

Merci Jeanne de nous faire connaitre Monsieur Hyvernaud, son récit est poignant.. ceux et celles de mon âge qui ont connus ces instants horribles,  de partir sur les routes en laissant
tout  sans pouvoir revenir avant longtemps ne peuvent qu'être sensibles à ce document.


Je te souhaite une belle journée  à tout bientôt !


Jeanne
Répondre
J


C'est Emma qui me l'a fait connaitre.


Ces témoignages sont importants, non pas pour se crisper sur ces souvenirs horribles, mais pour oeuvrer à les éradiquer, quelle que soit les populations concernées. Ce sont toujours les civils
qui subissent les conséquences dramatiques des guerres (qu'on les nomme ainsi ou pas)


bises et belle fin de soirée



L

Bonjour Jeanne,


En 45 j'avais 15 ans. Cette lettre trés émouvante, m'a replongé dans de biens anciens souvenirs. et le monde actuel hélas, ne redonne pas le sourire. A bientôt jeanne et bises bien
amicales.


Henri.
Répondre
J


il y a des endroits actuellement où des gens fuient aussi. C'est dramatique


bises amicales



J

ce sont de jolis mots , nous avons de la chance , note langue est belle 
Répondre
J


notre langue est belle et riche de tant de mots qui ne sont plus utilisés.


Pas facile de choisir un seul mot par lettre de l'alphabet



P

Merci pour votre passage, ça m'a bien fait plaisir ! Pascal.
Répondre
M

Très bonne journée.
Répondre
J


merci. Je vois que tu continues aussi les jeudi en poésie


belle journée



L

Et ressurgissent en ma mémoire les récits angoissés de mes parents ...


Merci


LOIC
Répondre
J


merci d'être venu ce qui m'a permis de découvrir votre blog


les exodes sont toujours des déchirements ...



P

J'ai même l'impression que le monde fait du rétro-pédalage...... Belle journée avec bises de nous deux
Répondre
J


un exercice où il est champion depuis qu'on sait remonter dans son Histoire


bises à vous deux et belle journée



J

Exode 45 en Allemagne, cette lettre à une petite fille est poignante !  Merci Jeanne ! Bises
Répondre
J


et merci à Emma qui me l'a posté en commentaire


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères