Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 06:00

La fermière du Casse-tête de la semaine a (eu) fort à faire dans la vraie vie, et malgré cela, la voici titillant nos neurones autour de ce beau mot Amitié.

Elle qui a pris le relais du thème de la semaine, créé par  Dana-Christine lorsque celle-ci est partie vers d'autres destins, sans aucun doute par amitié.

Le dernier billet pour le thème de la semaine était dédié à Dana. Je lui avais écrit ceci :

 

Je thème chaque semaine ... ou presque

 

J'en ai profité pour supprimer les liens périmés

 

Mes vagabondages à propos de l'amitié avaient commencé par un tag auquel je m'étais prêtée.

 

Une petite douceur à faire circuler : I passage de témoin.

 

et s'étaient prolongé en méandres bien surprenants

 

Une petite douceur ... : II Aphorismes sur l'amitié

douceur ... III Vagabondages en amitié : Montaigne

douceur ... IV : Les amis de La Fontaine

Un autre ami de La Fontaine

 

Les liens d'amitié se maintiennent aujourd'hui, malgré l'éloignement que nos sociétés mondialisées occasionnent ou même imposent à beaucoup, grâce à des outils dont même peut-être Jules Vernes n'aurait pas soupçonné la possibilité, le téléphone, Internet, certains liens naissent et se tissent même sur la toile.

 

En 1910, il y a 100 ans, (j'ai envie d'écrire il y a seulement 100 ans), les amitiés séparées confiaient leurs messages à la poste, par malle-poste encore, plus souvent par rail, du moins dans les pays où le réseau férré était déjà dense.

 

Il en reste d'émouvantes cartes et pour les plus collectionneurs, de bien belles lettres en pleins et en déliés.

 

colombes

doux langage du coeurallez ou je voudrais etre 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S


magnifique article, bien construit, merci pour le partage. Bonne soirée



Répondre
J


oups ! cet après-midi, j'ai un peu de transuillité devant moi et j'ai pris la décision d'essayer de répondre aux comls en retard : je fais afficher les commentaires sans réponse et là catstrophe,
je ne me croyais pas aussi en retard que cela. C'est vrai que j'ai répondu un peu dans le désordre quand le com me semblait attendre une réponse ... L'amitié, c'est un lien bien nécessaire et je
l'ai découvert aussi à travers les blogs, je ne m'y attendais pas à priori en me lançant dans ce loisir ...
Cela fait presque un mois que tu m'as écrit cela et tu as sans doute comme moi oublié le contenu du billet (j'ai dû rouvrir mon propre texte ...) sourires et belle fin de dimanche



C


Un article plaisant.


bonne journée


clem



Répondre
J


Un peu de légèreté forcée pour ne pas m'embourber dans la morosité. Ce n'est pas facile, mais j'en ai besoin pour respirer, simplement respirer.



Q


Je crois que j'aimais bien aussi ce temps là et jusqu'à l'attente du prochain courrier.


Le monde virtuel et le courrier électronique nous a rendus exigeants et impatients...


Tes cartes sont splendides.


 


Passe une belle journée, Jeanne. Je t'embrasse.



Répondre
J


Je garde encore quelques habitudes d'écriture par courrier traditionel, mais j'écris beaucoup moins que dans le temps et je me demande quelquefois comment je trouvais le temps de le faire. et
pourtant je le faisais. La moindre des politesses était de répondre sans trop laisser de jours. Il est d'autres personnes avec lesquelles je correspond(ais) une ou deux fois par an parfois moins
sans que la qualité de la correspandance s'en ressente. Il y a aussi des correspondances qui s'arrêtent brusquement, sans explication.
C'est la vie qui va vers l'avant et coupe le fil du passé.
Il m'est arrivé aussi, plus douloureusement, que la dernière lettre soit d'un conjoint ou d'un ami m'expliquant l'inéluctable.
Quelquefois aussi l'écriture se faisant difficile, elle était remplacée par une machine à écrire s'il s'agissait d'une raideur des mains, ou par rien quand c'est la tête qui s'embrouillait.Il
faut dire que j'ai surtout gardé ce contact épistolaire avec les anciens. Les plus jeunes préfèrent leurs pairs et l'oral ou les textos.



O


Ces cartes anciennes sont pleines de douceur et de tendresse mêlées. L'amitié est un cadeau merveilleux quelles que soient les façons de l'exprimer.


Reçois ici mes bises bien amicales Jeanne



Répondre
J


Ces cartes aussi, devaient demander quelques sacrifices financiers à qui les envoyait. J'en ignore le prix d'achat neuf et ce qu'il représentait dans le budget d'un étudiant ou d'une midinette
par exemple.
Bises, Oxygene et belle semaine



V


De belles cartes anciennes, j'en ai aussi avec des myosotis, des reliques de famille. Bises   VITA



Répondre
J


Un cadeau d'une de mes tantes quand j'étais encore petite fille mais déjà admirative des témoignages du passé. Combien de fois je les ai sauvées de mon entourage qui voulait se les approprier
dans des collections pour les collections ou pire les vendre ou les troquer ...
Bises et belle semaine



F


Dana qui fait de si belles photos!


Ces cartes son mignonnes;il fallait s'armer de patience pour attendre le courrier!!


Bisous



Répondre
J


Je ne sais pas le temps que mettait le courrier au début du XXème siècle mais ce n'était pas si long que cela avec la densité du réseau ferré. Dans les années 1950 et même au -delà, le courrier
arrivait le lendemain sauf exception, et même dans les villes assez grandes il y avait deux tournées de distribution.
bises et belle journée



A


L'amitié sans cartes existe , elle utilise maintenant d'autres moyens, mais elle est toujours là. Alors je t'envoie mes amitiés.



Répondre
J


merci et je les accepte avec plaisir



P


j'ai un ami qui a 80 ans et nous nous connaissons depuis 76 ans. Quand je téléphone, je l'appelle toujours Dédé et il me dit: tu es encore le seul à m'appeler ainsi....


 


belle journée.



Répondre
J


Une belle et remarquable fidélité en amitié ! merci de ce partage



J


Bonjour Jeanne, il y a cent ans la plume, la lettre ou la jolie carte pour avouer ses sentiments...Amour et autres.  Elles étaient très belles ces cartes. Place au net, aux gifs animés...
Autre époque autre courrier.  Je découvre Dana que Lajemy remplace aujourd'hui. La vie des unes et des autres fait qu'il arrive que l'on doive céder la main.  Bien amicalement de
JB bises aussi.



Répondre
J


Bloguer et même animer une communauté doit rester un loisir et un plaisir pas une contrainte. Il y a des circonstances où le temps manque, il y en a d'autres où c'est un choix pour d'autres
activités à privilégier ; il peut aussi y avoir le moins d'envie et même le nécessaire détachement quand il y a addiction. Eh oui, je crois que cela existe quand on commence à négliger son
entourage pour tapoter sur un clavier ...
Merci à toi de reprendre les prénoms du mercredi et comme ils ne seront dévoilés que le jour dit, je vais reprendre le tableau que j'avais commencé pour la guinguette des prénoms du mercredi,
mais je te rassure, en ne les dévoilant pas à l'avance. Par contre je ne promets rien quant à la régularité des actualisations.
Bises amicales



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères