Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 05:00

 

Evasion, tel est le fil conducteur du défi n°130 proposé par Lenaïg pour les CROQUEURS DE MOTS et pour le 1er de ses jeudis en poésie, on peut sévader en suivant la piste de l'herbe et du béton.

 

 

Pas si folles
Colorant le gris
En bouquets fleuris !

ABC


Sur le trottoir 1 - reduc1

 

Sur le trottoir 2 - reduc1 ruisseau de ruelle - reduc1

 

Il faut vous dire que le fil conducteur proposé m'avait à priori fait penser à la chanson de Nino Ferrer, La maison près de la fontaine. un texte qu'il a écrit, un air qu'il a chanté à partir de 1971 (en 45 tours et  qui figure sur son album de 1972, Métronomie

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

agnes genestier 23/09/2014 11:30

quelles belles photos illustrant le thème.

Jeanne Fadosi 23/09/2014 19:05



merci. Mais je ne peux pas accéder à "ton monde" par le lien. On me dit page inaccessible



Denise Doderisse 22/09/2014 18:39

Bien à propos ces photos de fleurs qui illuminent le béton.
Bonne fin de journée
Denise

Jeanne Fadosi 23/09/2014 18:45



la première m'a quand même étonnée. Je ne sais pas bien sur quoi elle pouvait se nourrir


belle fin de journée



bricabrocamoi 19/09/2014 21:11

Terrible évasion chez toi.... :)))
Re bonjour .....

Jeanne Fadosi 21/09/2014 19:13



ah sans doute ...



dimdamdom59 19/09/2014 18:29

Voici une belle association entre ABC et toi ;)
Un bel haïku sur une très belle illustration!!!
Bisous Jeanne et bon week-end.
Domi.

Jeanne Fadosi 21/09/2014 19:12



j'aime bien ces partages via internet


bises



FrancineClio 19/09/2014 04:05

Beau "duo" , texte et photos ; moi aussi j'aime les textes des chansons; de bien beaux poèmes parmi ceux-ci.Bises Jeanne. Francine.

Jeanne Fadosi 21/09/2014 19:11



je me souvenais de cet échange...


Bises



mansfield 18/09/2014 21:30

Une belle illustration pour ce thème, la poésie se greffe partout et c'est tant mieux!

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:22



la poésie est nécessaire à la vie, comme la respiration



fanfan 18/09/2014 17:40

C'est fou ce que la nature peut faire lorsqu'elle veut vivre !

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:09



c'est sûr.



annielamarmotte 18/09/2014 15:58

un coucou marmotesque..... merci de ta sainte visite

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:07



merci annie belle semaine



Quichottine 18/09/2014 12:06

J'aime tes photos et les mots d'ABC.
C'est vrai que ces fleurs égaient notre grisaille.
Merci, à vous deux.

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:07



pas facile de faire la part de la ville et de la végétation en ville ...


bises



Josette 18/09/2014 10:47

le haïku d’Annick illustre parfaitement le propos de ce jeudi Jeanne tes photos sont très belles.
j'avais oublié cette chanson, un bon rappel de Nino Ferrer

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:06



j'en ai appris une adaptation pour chorale il y a uen dizaine d'années.



eMmA 18/09/2014 10:07

La victoire de la vie !

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:06



qui met quelquefois à rude épreuve le macadam



Lenaïg 18/09/2014 09:53

Merci beaucoup, Jeanne et Annick ! Jolies photos, joli haïku en légende des photos et, bien sûr, Nino Ferrer, que j'aime toujours autant ! Bizzz à vous deux.

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:05



sourires ... les herbes folles sont complices des poètes ...



Martine 18/09/2014 07:33

A cergy les caniveaux et trottois sont envahis de mauvaises herbes fleuries ou pas et cela devient gênant, si gênant que j'ai du mal à trouver cela joli. Retour en Vendée demain. J'ai hâte de
revoir la mer. Belle fin de semaine.

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:04



il y a un moment que je ne suis allée déambuler à pied à Cergy. Respecter la nature demande de nettoyer la ville différemment. un apprentissage qui va demander quelques ajustements ...


belle semaine



jill bill 18/09/2014 07:08

Ces petites de ville, semées par le vent se débrouillent pour vivre du "RMI", si je puis dire ainsi... merci mesdames, bon jeudi/poésie, bises

Jeanne Fadosi 21/09/2014 18:02



je souris. que ces adventices soient laissées ne plait pas à tout le monde ...


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères