Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 07:00

Entre ombre et lumière, j'avais suggéré en commentaire à Hauteclaire de prolonger le thème autour de noël de la semaine dernière par un autour de l'an neuf ce qui est inclus dans ce qu'elle propose au pied levé de retour sur les blogs l'idée de Anne Le Sonneur  :                                                            

L'hiver

*********

 

aux douze coups de minuit 

Quand l'an vieux cède au suivant

sous une boule de gui

on le fête en s'embrassant

au gui l an neuf - reduc

gui pour an neuf - reduc

au gui l an neuf2 - reduc

gui accessible - reduc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi tout ce qui se raconte à propos de cette tradition qu'on retrouve chez les Celtes et les germains, comme chez les peuples du nord, j'ai envie de croire à cette histoire, même si un jour, c'est bien trop peu :

 

On disait que des ennemis qui se rencontraient sous une branche de gui jetaient les armes, se saluaient et faisaient la trêve jusqu'au lendemain.

 

* Au gui l'an neuf serait l'adaptation phonétique de la formule celtique

  "O ghel an heu"     qui signifierait   Que le blé germe

Notez bien que si j'ai retrouvé ces informations sur plusieurs sites, l'apparence criante de copié-collé ne me permet pas de prétendre à plusieurs sources véritables. D'où la précaution que je prends en utilisant le conditionnel.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R

Il faut alors répendre du gui sur toute la terre afin qu'enfin ces guerre attentats et autre violence cessent...mais je rêve sans doute! Bonne année amicales pensées
Répondre
J


les époques changent. Il y a eu des progrès. il y a eu aussi des régressions.


on peut rêver à une paix, c'est peut-être inutile mais qui sait ...


amicalement



Q

Alors, si ça pouvait être vrai, il faudrait le diffuser dans le monde entier... au détriment des arbres, mais la paix serait belle.
Répondre
J


C'est un beau conte à l'eau de rose à écrire mais on pourrait complexifier les choses en faisant périr les arbres et les oiseaux par conséquent ... dilemme !!!!



H

Bonsoir Jeanne,


j'aime beaucoup tes photos de gui et tes trouvailles quant à la tradition sont très intéressantes. Je suppose que tout cela se perd un peu "dans la nuit des temps"


J'avais bien lu ta suggestion, mais pour les raisons que tu sais, je ne me souvenais plus qui l'avait proposé ... En fait, j'ai bien envie de donner ce thème pour mardi prochain. L'an neuf
devrait pouvoir inspirer bien des versions différentes.


Gros bisous à toi
Répondre
J


pas de souci. Et si tu veux, l'an neuf ne va pas filer plus vite qu'à la vitesse d'un jour par jour ...et ceux qui festoyent auront peut-être des clichés tous frais ...


Bises et prend soin de toi



C


Répondre
J


chantants ou pas les lendemains sont inéluctables


merci pour cette jolie carte et cette phrase pleine d'optimisme


bises



M

s'il suffisait d'avoir du gui et s'embrasser dessous  que  la vie serait belle!. on peut  espérer pourquoi pas?  par contre je ne connaissais  pas  "la vraie" 
histoire du gui ? 


Merci Jeanne et bonne Journée à toi
Répondre
J


s'il suffisait ... on inventerait d'autres choses pour s'empoisonner la vie ...


les humains n'aiment pas les longs fleuves tranquilles je crois ...


Belle journée, Marie



L

Bien jolie tradition, et l'on peut toujours esperer son retour. Bien amicalement.


Henri.
Répondre
J


Je connais bien des maisons où l'on pend une boule de gui au plafonnier ..;


Amicalement



P

Tu parles???jusqu'au lendemain.... c'est peu.. juste le temps de prendre un petite cuite....  Bises de nous deux;
Répondre
J


oui c'est court et en plus il y en a qui ont le vin mauvais ...


Bises



M

Il devrait y avoir du gui à chaque coin de rue pour faire revenir la paix !!!


Bonne journée -  bisous


                           
Répondre
J


Il est trop haut sur les branches pour qu'on le cueille aisément.


Ce serait bien en effet de propager une vraie et juste paix et équitable aussi ...


Bises



J

Il faudrait beaucoup de branches de gui dans le monde entier et ce tous les jours pour qu'enfin règne la paix ! Belle idée Jeanne. Bises. Joëlle
Répondre
J


Sauf que et c'est là un raccourci de la complexité du monde et des humains, le gui paré de ces qualités morales est aussi une plante puissamment toxique et un parasite des arbres qui peut les
mettre en danger s'il y en a trop.


Bises



J

Gardons au moins cette tradition, celle des embrassades sous le gui !  Bon mardi Jeanne ! Bizzz
Répondre
J


Et prenons garde à ce qu'elle ne soit pas récupérée dans un sens détestable ...


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères